1

Slam Nature : terres sacrées d’Afrique et d’Auvergne

Une résidence d’artiste béninois en lycée agricole français, suivie d’une tournée, pour sensibiliser et former à l’agroécologie par l’interculturalité.

Intervention poétique en français avec la classe de 2de Crédit photographique : CDR du lycée agricole du Bourbonnais

Depuis le temps que nous l’attendions, le poète slameur Adebayo Hounsou est enfin arrivé en France mi-novembre dernier. Il pleuvait, nous étions désolé·e·s pour lui mais « arriver sous la pluie est un signe de bénédiction » nous a-t-il lancé tout sourire dehors !

En France pour 6 mois dont 3 mois consécutifs à l’EPL du Bourbonnais, il a entamé sa prise de parole au pot d’accueil par un chant traditionnel. Émerveillement.

Adebayo écrit autour du fâ*, une science ancestrale éducative et spirituelle du golfe du Bénin, en lien étroit avec la nature et l’environnement. Il est aussi sensible aux thèmes de la forêt et de l’agroécologie. L’opportunité pour nos élèves d’une ouverture à de nouveaux univers artistiques et culturels comme à de nouveaux champs de réflexions. Il propose des ateliers d’écriture et de création de textes à travers des quartiers littéraires autour du fâ, des interventions autour de son pays, sa langue et ses traditions ainsi que des conférences autour de son rapport étroit avec la nature (forêts sacrées, divinités…).

*Le Fâ est un art divinatoire pratiqué traditionnellement par les populations du golfe du Bénin, notamment par les Yorubas du Nigeria, du Bénin et les Fons du Bénin

Il s’est tellement rapidement intégré au lycée que ses traversées des couloirs sont déjà ponctuées d’interminables « checks » avec les élèves. En quelques semaines, il est devenu un personnage incontournable de l’EPL en particulier pour certain·e·s collégien·ne·s.

A l’issue de cette résidence, un spectacle de slam-poésie est envisagé à l’amphithéâtre en février présentant les différentes créations réalisées avec les élèves.

Crédit photographique : CDR du lycée agricole du Bourbonnais

Poète-conteur-slameur, anthropologue de formation et spécialiste des contes du Fâ, Adébayo a l’habitude d’intervenir au Bénin et dans d’autres pays d’Afrique de l’Ouest dans un souci de réappropriation du narratif africain, que ce soit auprès d’enfants comme dans le cadre de « projets par le patrimoine » dans des écoles du Bénin, de jeunes de différents pays en formation ou en reconversion professionnelle dans le cadre d’Agrobootcamps (stages intégrant les différentes dimensions de l’agroécologie), de spécialistes ou encore du grand public lors de conférences-spectacles poético-musicales.

Les participants à la mobilité collective au Bénin organisée en octobre 2021 par le réseau Afrique de l’Ouest ont eu la chance de le rencontrer.

Voici comment il nous présente son art au cours des films réalisés lors de cette mission par ComSonImage de Julie Lizambard :

De cette rencontre a germé l’idée de l’accueillir en résidence d’artiste au lycée agricole du Bourbonnais pour faire dialoguer les approches sensibles d’Auvergne et du Bénin comme moyen de réfléchir et s’exprimer sur les questions de transitions agroécologiques en particulier sur leurs dimensions culturelles et ethniques. Rendue possible par un financement du ministère en charge de l’agriculture au titre du Budget d’Action Internationale, cette résidence se poursuivra par d’autres ateliers d’écriture et une tournée jusqu’à fin mai 2023 dans les lycées agricoles qui manifesteront leur intérêt pour cette initiative.

Crédit photographique de la photo de tête de l’article de la classe de 2de : Adebayo Hounsou

Contacts : GEX William, co-animateur du réseau AAOI (Afrique Australe Océan Indien) de l’Enseignement agricole. 06.89.35.93.03 – william.gex@educagri.fr

Vanessa FORSANS, co-animatrice du réseau Afrique de l’Ouest – vanessa.forsans@educagri.fr

Rachid BENLAFQUIH, chargé de mission coopération Afrique / ECSI / expertise internationale au BRECI/DGER – rachid.benlafquih@agriculture.gouv.fr




Sommet DAKAR 2 – Nourrir l’Afrique

Sommet Dakar 2

du 25 au 27 janvier 2023 à Dakar

sur le thème Nourrir l’Afrique : Souveraineté alimentaire et Résilience.
À l’échelle mondiale, 828 millions de personnes souffrent de la faim, l’Afrique représentant 249 millions, soit un tiers du nombre de personnes souffrant de la faim dans le monde. La réalisation de l’objectif de développement durable numéro 2 sur la faim zéro ne peut être atteinte que si elle est atteinte en Afrique. Les Nations Unies ont noté que l’Afrique doit être au centre des préoccupations, où « le nombre de personnes sous-alimentées augmente plus rapidement que partout ailleurs dans le monde ».

Co-organisation entre la Banque africaine de développement (BAD) et la Présidence du Sénégal en tant que Présidente l’Union africaine

Inscription en ligne

Pour connaître le programme des 3 jours




Formation PNF : Concevoir, mettre en œuvre et réussir un projet de coopération avec l’Afrique subsaharienne

La coopération avec l’Afrique subsaharienne est une priorité pour la France et pour le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation (MAA). En effet, lors de son discours du 28 novembre 2017 à Ouagadougou, le Président de la République a présenté les axes de la relation qu’il souhaite entretenir avec le continent africain, en portant une attention particulière aux enjeux que représentent l’éducation, la jeunesse et les investissements pour l’avenir en Afrique.

Inscriptions : https://www.institut-agro-montpellier.fr/index.php/formations/formation-tout-au-long-de-la-vie/recherche-d-une-formation-continue/cooperation-afrique-subsaharienneAfrique

Objectifs

Avec une économie particulièrement agricole et rurale, le continent africain représente une zone prioritaire pour l’action internationale du MAA qui, dans le cadre de sa stratégie Europe et International, a réaffirmé le caractère structurant des partenariats privilégiés entretenus avec les pays africains, qu’il s’agisse d’appui au développement des filières agricoles, d’accompagnement à la transition numérique des systèmes agro-alimentaires, de stimulation de la recherche et de l’innovation ou de la formation des enseignants et des étudiants.

Ainsi, le dispositif français de l’enseignement agricole, au travers de son approche intégrée via le continuum recherche-innovation-formation-appui aux filières, son expertise et sa mission de coopération internationale, dispose de nombreux atouts pour répondre aux défis de développement du continent africain.  Dans ce cadre, les réseaux Cameroun Nigéria, Afrique de l’Ouest et Afrique Australe Océan Indien de la DGER constituent un appui privilégié pour les établissements agricoles dans la mise en œuvre des projets de coopération avec des pays africains.

Objectif général :

  • accompagner et soutenir les établissements de l’enseignement technique agricole dans le montage de projets de coopération (mobilités entrantes, sortantes, individuelles, collectives ; projets à distance ; développement de filières, de modules de formation) avec les pays des réseaux Cameroun Nigéria, Afrique de l’Ouest, Afrique Australe Océan Indien.

Objectifs pédagogiques :

  • comprendre et appréhender la stratégie du MAA et de la DGER en matière de coopération internationale,
  • connaître et comprendre l’environnement institutionnel et les enjeux politiques et économiques de la coopération française avec l’Afrique subsaharienne,
  • appréhender les diversités socio-culturelles et en tenir compte dans l’élaboration de projets de coopération,
  • connaître et être capable de mobiliser les moyens et outils mis à disposition des établissements de  l’enseignement technique agricole permettant de favoriser la coopération avec les pays de l’Afrique subsaharienne,
  • identifier les sources de financement possibles,
  • être capable de construire et mettre en œuvre un projet de coopération avec un partenaire africain

Programme :

Dans quel cadre monter un projet de coopération avec l’Afrique ?
• la stratégie du MAA avec l’Afrique
• le fonctionnement des réseaux et leurs niveaux d’intervention

Quels outils pour monter un projet ?
• la coopération internationale dans les référentiels
• les partenaires techniques et financiers
• les ressources documentaires

Comment écrire un projet ?
• la définition des objectifs et l’écriture d’un plan d’action
• les dossiers de demande de subvention

Temps informels en soirée favorisant la convivialité et le renforcement des réseaux entre les différentes catégories de personnels de la communauté éducative, les différentes familles de l’enseignement agricole (public et privé). Témoignages des jeunes africains accueillis en BTSA et service civique.

Intervenants

  • Rachid BENLAFQUIH, chargé de mission Afrique DGER/BRECI
  • Florent DIONIZY et Yann JAGOURY animateurs du réseau Cameroun / Nigéria
  • Vanessa FORSANS, Jean-Roland ARBUS, animateurs du réseau Afrique de l’Ouest
  • Willy GEX, Didier RAMAY, animateurs du réseau Afrique Australe Océan Indien
  • Intervenants de l’Agence ERASMUS+, de France Volontaires et du Réseaux Régionaux Multi-Acteurs (RRMA)

Vous êtes invités à venir avec les volontaires internationaux que vous accueillez dans vos établissements. Ils participeront en parallèle au rassemblement des volontaires internationaux organisés et animés par le RED : https://portailcoop.educagri.fr/%C3%A9v%C3%A8nement/rassemblement-des-volontaires-internationaux-en-lycee-agricole/

 

 




Une formation pour s’engager avec l’Afrique

Une 40aine de participants venus d’établissements agricoles de toute la France ont participé à une formation pour développer leurs projets de partenariats avec le Cameroun, Madagascar, l’Afrique du Sud, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Bénin, proposée par le Bureau des relations européennes et de la coopération internationale et les animateurs des réseaux Afrique de l’enseignement agricole. 

Les participants ont d’abord vu comment leurs projets s’inscrivent dans la stratégie internationale du Ministère, et en particulier de la Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche qui a pris en 2018 quatre engagements pour l’Afrique. De même, l’environnement institutionnel et les enjeux politiques et économiques de la coopération française avec l’Afrique subsaharienne ont été précisés.

La présentation des activités et du fonctionnement des trois réseaux Afrique a mis en lumière les moyens et outils mis à disposition des établissements de l’enseignement technique agricole permettant de faciliter leur coopération avec les pays de l’Afrique subsaharienne.

Les intervenants invités ont donné à voir les possibles liens et opportunités susceptibles de donner davantage d’ampleur aux projets de coopération des lycées agricoles avec l’Afrique.

Par exemple, le continuum entre enseignement technique agricole et enseignement supérieur ouvre le champ des possibles comme le montre le cas du projet Biovalor porté par l’Institut Agro de Montpellier (Institut Agro – synergies enseignements supérieur et technique) ou la création d’un consortium Erasmus+ porté par l’ENSFEA avec les établissements coopérant avec le Bénin (ENSFEA – consortium Erasmus+ Bénin). 

Il est d’ailleurs à noter que le programme Erasmus+ s’étend désormais très concrètement à l’Afrique, avec à la clé des financements non négligeables (Erasmus+ Afrique).

Les réseaux régionaux multi-acteurs (RRMA), tel que Occitanie Coopération, constituent aussi un relai important pour les partenariats des lycées agricoles avec l’Afrique (RRMA Occitanie coopération).

Et concernant l’accueil en lycées agricoles de jeunes africains en service civique, le Délégué Général et le Directeur du pôle Réseau International de France Volontaires ont rappelé le souhait de massification. Ils ont également présenté les nouveautés du programme telles que l’absence de limite d’âge et l’allongement de la durée à deux ans pour un Volontariat de Solidarité Internationale et le développement de projets dans dix pays d’Afrique pour construire un nouveau modèle ainsi que les programmes « Territoires Volontaires » et « Grande Muraille Verte » dans lesquels les missions de service civique pourront s’inscrire.

Après ce partage d’informations, il a été possible pour les participants de bénéficier d’apports méthodologiques à la conception de projets. Avant l’exercice d' »Arbre à problèmes-Arbre à solutions », qui permet d’arriver à la réalisation d’un cadre logique, un exemple de réponse à appel à projets a été présenté et commenté tel que FABéOc, en réponse à l’appel à projets de la région Occitanie « Alimentation durable et agroécologie en Afrique ».

Des exercices pratiques ont été proposés, de la rédaction de fiches de mission pour service civique à la préparation de mobilités collectives ou de projets en distanciel, appuyés par les animateurs des réseaux Afrique qui en assureront en outre le suivi.

En parallèle, les animateurs du RED ont organisé pour une quinzaine de jeunes étudiants et des services civiques sénégalais, malgaches, burkinabè, béninois, ivoiriens, diverses activités dont la création de sketches sur l’étonnement des rencontres interculturelles, interprétant des situations vécues à leur arrivée en France qu’ils ont ainsi pu partager lors des soirées conviviales clôturant les journées de formation.

Consultez toutes les ressources réunies par les réseaux Afrique :

Retrouver tous les documents : les enjeux politiques et économiques, documents du réseau Cameroun Nigeria, documents du réseau Afrique Australe Océan Indien, documents du réseau Afrique de l’Ouest

 

Contacts des réseaux Afrique de l’enseignement agricole

Vanessa FORSANS, Enseignante au LEGTA Le Chesnoy / co-animatrice du réseau Afrique de l’Ouest – animatrice du réseau CEFAGRI de l’enseignement agricole, vanessa.forsans@educagri.fr

Jean-Roland ARBUS, Agronome au Legta La Vinadie – 46100 Figeac/ Co-animateur réseau Afrique de l’Ouest de l’enseignement agricole, jean-roland.arbus@educagri.fr

Florent DIONIZY, animateur du réseau Cameroun/Nigéria de l’enseignement agricole, florent.dionizy@educagri.fr

Yann JAGOURY, animateur du réseau Cameroun/Nigéria de l’enseignement agricole, yann.jagoury@educagri.fr

Didier RAMAY, animateur du réseau Afrique Australe Océan Indien de l’enseignement agricole, didier.ramay@educagri.fr

Valérie HANOUN, animatrice du réseau Afrique Australe Océan Indien de l’enseignement agricole (mission jusqu’en septembre 2022), valérie.hanoun@educagri.fr

Rachid BENLAFQUIH, Chargé de mission Afrique / Éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale au BRECI-DGER, rachid.benlafquih@agriculture.gouv.fr