1

Retour sur le voyage d’étude au Maroc des BTS ACSE et STAV de Figeac

En novembre 2019, le lycée agricole La Vinadie de Figeac a organisé un voyage d’étude au Maroc avec sa classe de BTS ACSE 2 et sa classe de STAV.

Les objectifs du voyage d’étude :

– Comparer les deux agroécosystèmes (territoire de Figeac et de l’ouest de Marrakech)

– Comprendre la gestion de la ressource eau dans un climat aride et semi-aride

– Découvrir, partager et échanger sur les différences culturelles et de modes de vie en France et au Maroc

Plusieurs visites techniques ont été organisées chez différents partenaires : Le CIPA (Carrefour des Initiatives et Pratiques Agroécologiques), l’ITSA Souilha (Institut Supérieur Technique Agricole), domaines royaux, Musée Mohammed VI pour la civilisation de l’eau au Maroc…

Aussi, du côté culturel, plusieurs sites ont pu être découverts : Mosquée, Hammam, Randonnée en montagne, Medina..

Les échanges culturels, sportifs, gastronomiques et festifs restent aussi de très bons souvenirs pour le groupe et les encadrants.

Voici quelques photos tirées de la présentation réalisée par les élèves au retour de cette inoubliable expérience. Bravo aux encadrants et accompagnateurs d’avoir rendu possible ce projet.

Diaporama des étudiants disponible en téléchargement : Voyage d’étude Maroc 2019

 




Consortium de mobilités pour la Caraïbe

Dans le cadre de la mission de coopération internationale, des établissements de l’enseignement agricole se sont réunis en consortium afin de travailler ensemble dans le contexte de la Caraïbes.

Objectifs:

– Consolider les partenariats des établissements d’enseignement agricole Français dans la zone Caraïbes avec les pays de la Caraïbe.

– Accompagner les établissements d’enseignement agricoles Français à s’inscrire dans un projet avec un/des pays de la zone Caraïbe.

– Réunir des partenaires afin qu’ils travaillent ensemble à l’application d’un plan agroécologique caribéen.

Il existe à ce jour, 3 consortia de mobilité:

Le consortium “Agrocaribe” Cuba-France.

Il est financé par les Fonds de Solidarité pour les Projets Innovants, les sociétés civiles, la francophonie et le développement humain du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Objectifs du projet:

– Partager/renouveler les approches pédagogiques des enseignants des systèmes agricoles de formation

– Permettre aux étudiants de découvrir d’autres contextes et de pratiquer en situation réelle de nouvelles approches/ expériences agroécologiques

– Accueillir des étudiants cubains en France.

– Echanger entre chercheurs Cubains et Français

Membres du consortium :

France (4 établissements d’enseignements agricoles, 2 centres de recherche):

  • CIRAD (promoteur)
  • IRD
  • EPLEFPA de Guyane,
  • EPLEFPA de Martinique: Croix-Rivail et Le Robert
  • EPLEFPA de Guadeloupe,
  • LEAP du Buat (Yvelines)

Cuba (4 universités, 4 centres de recherche) :

  • Université de Ciego de Avila (UNICA)
  • Université de Matanzas
  • Université de Santiago de Cuba,
  • Université de Artemisa (UNART)
  • Centro Nacional de Sanidad Agropecuaria (CENSA)
  • Instituto de Investigaciones para Hortalizas Liliana Dimitrova (IIHLD)

Programme prévisionnel année 2020

-Mai 2020: visites préparatoires à Cuba

– Octobre-novembre 2020: mobilité des étudiants Français à Cuba

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Consortium Erasmus+ “REEF Caraïbe SUP”:

Le consortium Réseau des Etablissements d’Enseignement Supérieur et de la Formation dans la Caraïbes (REEF Caraïbe SUP) a été validé par l’agence Erasmus+ en juin 2019 pour 2 ans.

Objectifs du projet:

– Développer les mobilités de stage/cours structures entrants /sortantes d’enseignants/personnels et étudiants Euro-Caribéens vers les pays Européens et les Pays et Territoires d’Outre-Mer (PTOM) tels que Aruba, Sint-Maartin,  Curaçao … qui sont détenteurs de la Charte Erasmus+ à l’exemple de la mobilité entrante d’une représentante de la maison de l’Europe de Aruba à l’EPLEFEPA de Guyane en décembre 2019. http://www.europehousearuba.org/

– Echanger sur des expériences agricoles innovantes liées à l’agroécologie tropicale.

Membres du consortium:

  • EPLEFPA de la Guyane (promoteur)
  • EPLEFPA de Croix-Rivail
  • EPLEFPA de Guadeloupe
  • Université de la Guyane
  • Université des Antilles
  • Institut Nationale de la Recherche Agronomique et de l’Environnement des Antilles-Guyane (INRAE AG )
  • Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement des Antilles- Guyane (CIRAD AG).

Programme prévisionnel:

Mobilités des personnels et apprenants de juillet 2019 à mai 2021.

 

Le Consortium Erasmus+ “REEF Caraïbe PRO” :

Le consortium Réseau des Etablissements d’Enseignement et de la Formation professionnelle dans la Caraïbes (REEF Caraïbe PRO) a été validé par l’agence Erasmus+ en juin 2019 pour 2 ans.

Objectifs du projet:

Former des jeunes et adultes des structures membres du consortium à l’agriculture durable en réalisant des stages sur des thématques agroécologiques:

  • L’agro-écologie et le maraîchage,
  • L’agroécologie et l’élevage,
  • L’agroécologie et les cultures associées
  • L’agroécologie et la société
  • L’agroforesterie.

Membres du consortium:

  • EPLEFPA de la Guyane (promoteur)
  • EPLEFPA de Croix-Rivail
  • EPLEFPA de Guadeloupe
  • LEAP de Saint-Laurent du Maroni
  • URSIAE Martinique
  • Association d’Antilles et d’Ailleurs
  • Association Perspectives Femmes et Avenir Guyane.

Programme prévisionnel:

Mobilités des personnels et apprenants de juillet 2019 à mai 2021.

 

Contact:  Mrs Frédérique LOUMETO-IPOLO

frederique.loumeto-ipolo@educagri.fr

Animatrice du réseau Caraïbe de l’enseignement agricole




Revivez le forum franco-brésilien Science et Société 2019 – Goias/Brésil

Le Forum Science et Société  vise à contribuer à la formation et à l’ enrichissement culturel et scientifique des jeunes de l’enseignement agricole français et brésilien.  Il a également pour objectif de rendre accessible par des rencontres et des ateliers les travaux de la recherche. En 2019, la 6 e édition s’est déroulée dans les locaux de la IF Goiania Campus Urutaí  du 21 au 25 Octobre avec 200 jeunes participants environ dont 80 étudiants et élèves français, et leurs accompagnateurs.

La thématique 2019 : Biodiversité, Alimentation saine et Climat


Le programme

Page Internet de l’évènement : https://www.even3.com.br/forumfrancobrasil2019/

Le programme du forum à télécharger : Forum Sciences et société 2020

Avant ce forum les délégations des 11 lycées agricoles français présents ont été chacun accueillis sur le site de leur partenaire pendant une semaine (Instituts fédéraux).

Deux illustrations pour découvrir la richesse des échanges vécus par les jeunes français et brésiliens (témoignages et vidéos) :

la Page Brésil du lycée agricole de Dunkerque

la page Instagram Banda Brasilia du lycée agricole de Brive

Lundi

La journée du lundi a été consacrée à des visites sur le terrain : visites de fermes agroécologiques (agroforesterie, associations des cultures…), présentation de projets « d’extension » (projet social et scientifique intégré dans la formation) en lien avec les communautés locales, et découverte de la richesse écologique de la région naturelle du Cerrado.

En fin de journée, ont procédé à l’ouverture officielle du Forum,

– le Professeur Vincente Pereira de Almeida, recteur de l’IF de Goiano

– le Professeur Gilson Dourado, Directeur du campus d’Urutai

– le Professeur Marcelo Bregagnoli, Recteur de l’IF Sul de Minas Gerais et vice-président des Relations Institutionnelles Internationales du CONIF

– le Professeur Eduardo De Faria Viana, Directeur de Département Animation du Territoire du Campus d’Urutai

– Madame Maguelone Orliange-Ladsous, attachée de coopération Educative de l’Ambassade de France à Brasilia,

Les discours d’ouverture ont été suivis d’une démonstration de capoeira, et de spectacles donnés par une chorale d’enfants et l’orchestre de l’Institut .

Mardi

La matinée a été consacrée à la conférence sur le changement climatique pendant laquelle les chercheurs brésiliens ont exposé leurs travaux (alimentation, énergie, séquestration….). L’après-midi a donné l’occasion, après un atelier sur le climat, aux jeunes brésiliens de présenter leurs projets d’étude scientifique. Ces projets variés (amélioration de la ressource en eau, protection de la biodiversité, sécurité alimentaire….) ont été présentés en suivant la méthode d’éducation non formelle : Tapiri de Saberes.

Support de présentation du chercheur Apresentação Bregagnoli_ Mudanças Climáticas (changements climatiques)

Le soir, une projection/débat, animée par le RED (Réseau D’éducation  à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale – DGER France) sur le thème de l’agriculture familiale, à partir du film Ceux qui sèment a permis aux 200 jeunes Brésiliens et Français de s’exprimer et d’échanger leurs points de vue et propositions sur cette thématique.

En amont de la projection tous les participants, par le biais d’un « q-sort », ont dû se positionner par rapport aux affirmations qui leur étaient proposées : Liste des affirmations / film « ceux qui sèment »

Les résultats :Pour la plupart des groupes sont Vraies les affirmations suivantes :

La monoculture est dangereuse pour la planète

L’agriculture doit être subventionnée

L’agroécologie est une agriculture d’avenir

Les groupes ont eu plus de mal à s’accorder sur les propositions qu’ils ont jugées Fausses. Une seule s’est plus nettement détachée :

Les nouvelles technologies sont la solution à la faim dans le monde

Les affirmations qui ont fait débat car les points de vue étaient divergents :

L’agro-industrie est plus productive que l’agriculture familiale

Les cultures OGM permettent de diminuer l’emploi de pesticides

Tous les agriculteurs ont le choix de leur mode de production

Enfin de séance les participants ont voté et fait des propositions pour encourager l’agriculture familiale

Découvrir toutes les propositions (une centaine) des participants du forum sur l’agriculture familiale

Mercredi

La troisième journée des rencontres commence par la présentation de projets scientifiques, liés aux différentes thématiques, menés en France par les étudiants français. Chacune des présentations formelles est suivie d’une présentation artistique des projets menés tout au long de l’année en prévision du Forum.

Supports des présentations des jeunes à découvrir (bientôt quelques vidéos) :

Projet UNESCO et ODD du Lycée de Aire sur La Lys

Présentation Laval sur les conséquences d’un régime lacto-ovo-végétarien

Présentation Sainte Livrade sur l’alimentation

Poème de Sainte-Livrade

Utilisez les flèches haut/bas pour augmenter ou diminuer le volume.

 Les chercheurs brésiliens, spécialistes de l’alimentation, présentent leurs travaux de recherche sur la situation du pays et les enjeux des modes de productions sur la santé (OGM, Pesticides, plans santé et alimentation….).

Plan brésilien sur l’alimentation de 2014 : http://bvsms.saude.gov.br/bvs/publicacoes/guia_alimentar_populacao_brasileira_2ed.pdf

Supports de présentation des deux chercheurs brésiliens sur la problématique de l’alimentation :

Ce qu’est une alimentation saine de la production à la consommation – Prof Dr Milton Sergio Dornelles

Un alimentation saine sans pesticide – Giselle Freitas

Jeudi

Pour la dernière journée les thématiques abordées par les chercheurs étaient les suivantes : la biodiversité, la sociodiversité alimentaire et la région naturelle du Cerrado

Supports de présentation à télécharger :

Présentation sur la biodiversité et celle des semences en particulier

Sociodiversité et cultures alimentaires 2019

Les délégations françaises présentent ensuite les derniers projets d’étude sur la thématique du forum et partagent leurs performances artistiques.

Le lycée agricole de Brive et ses partenaires brésilien d’un IF du Minas Gerais après leur présentation sur les enjeux des jardins
Interview de Marine (Lycée agricole de Brive) et de Gabriel (Service civique brésilien) par la Chaîne brésilienne nationale Globo

Supports de présentation des lycées :

Les actions pour un territoire sain et durable du lycée agricole de Dunkerque

Présentation du lycée forestier de Mesnière

Présentation vidéo du projet agroécologique ecophyto/Dephy du lycée agricole Matiti de Guyane

Court-métrage « l’incrédule » – Lycée Matiti

Derniers temps de cette journée très riche : un atelier organisé par le réseau RED (ministère de l’agriculture et de l’alimentation – France); la présentation remarqué d’un témoignage d’étudiant de l’IF d’Urutai, fils de petit paysan du Goias,  pour qui la collaboration Franco-brésilienne et une mobilité en France a joué un grand rôle dans son insertion profesionelle et un discours de clôture soulignant les enjeux du forum pour les jeunes et l’engagement des partenaires du projets et équipes de l’IF d’Urutai.

Atelier Agroécologie avec 50 participants animé par le réseau RED du ministère de l’agriculture et de l’alimentation – AGROCHALLENGE (INRA/RED/Enseignement agricole français)

Les échanges avec les agronomes brésiliens ont permis de valider les définitions des problèmes et solutions agroécologiques soulevés par le jeu. Vous trouverez plus d’informations sur le jeu et le matériel à télécharger pour créer une version portugaise du jeu sur : https://red.educagri.fr/agrochallenges/

Présentation théâtrale d’un projet « d’extension » (projet scientifique et social territorial intégré dans la formation) d’étudiantes de l’IF sur la revitalisation d’une rivière
Le discours de clôture prononcé suite à ce témoignage souligne les enjeux du forum pour les jeunes et réaffirme l’engagement des différents partenaires de cette manifestation.

Autre temps fort de cette dernière journée : le témoignage particulièrement émouvant d’un jeune étudiant de l’IF d’Urutai, fils de petit paysan du Goias,  pour lequel la collaboration Franco-brésilienne et une mobilité en France ont joué un grand rôle dans son insertion professionnelle.

En soirée les équipes d’Urutai ont proposé une soirée intitulé Confraternizaçao pour fêter la fin de ce très réussi 6ème forum franco-brésilien Science et société. Rendez-vous est donné pour dans deux ans en France afin que puisse continuer cet évènement unique mêlant chercheurs, étudiants et acteurs du territoire.

Merci aux partenaires de l’évènement, aux participants ainsi qu’aux formidables équipes d’Urutai :

Merci aux partenaires de l’évènement, aux participants ainsi qu’aux formidables équipes d’Urutai :

Les personnels de l’établissement d’Urutai très mobilisés (chauffeurs, étudiants, enseignants/chercheurs et cuisiniers ici)

D’autres témoignages et photos sur la page Instagram  des bilans des jeunes participants au forum

« Le voyage n’est pas seulement la découverte des paysages, il permet aussi de partager nos savoirs. Mais aussi d’ouvrir son cœur à toutes les cultures qui font notre Monde » – Dylan – Lycée agricole de La Canourgue

 

 

 

 

 

 

 

Photos

Les personnels de l’établissement d’Urutai trés mobilisés (chauffeurs, étudiants, enseignants/chercheurs et cuisiniers ici)

Discours de clôture en présence du diresteur et recteur de l’IF Urutai – Ministère de l’agriculture de France et d’un étudiant d’Urutai de retour d’une expérience de mobilité en France

 

Atelier Agroécologie animé par le réseau RED du ministère de l’agriculture et de l’alimentation – AGROCHALLENGE (INRA/RED/Enseignement agricole français)

 

Présentation théâtrale d’un projet d’extension d’étudiantes de l’IF sur la revitalisation d’une rivière

 

Partenaires

Conseil national des institutions de l'enseignement professionnel Réseau fédéral, des sciences et de la technologie
SI Hinterland Pernanbucano
SI Amazonas
SI Maranhão
IF Minas Gerais
IF du Nord Minas Gerais
SI Rio Grande do Sul
Si D du Sud-Est Minas Gerais
LIEUX
ACN Itegem
ITEGO LF
Reseau
Lyceu 01
Lyceu 02
Lyceu 03
Lyceu 03
Lyceu 04
Lyceu 04
Lyceu 05
Lyceu 06
Lyceu 07
Lyceu 08
Lyceu 09

 




Découvrez la riche actualité des réseaux République tchèque et Slovaquie

Ce bulletin a pour but de présenter les activités du réseau République Tchèque—Slovaquie de la DGER et des établissements ayant des partenariats avec les deux pays.

Les grands objectifs du réseau pour l’année 2018 étaient :

  •  d’initier de nouveaux partenariats avec des établissements techniques tchèques et slo-vaques pour développer la mobilité sortante (collective et individuelle) et entrant
  •  de poursuivre la prospection d’établissements du supérieur afin de développer la mobilité des BTSA (de stage et acadé-mique dans le cadre de l’expé-rimentation LMD)
  • de continuer la mise à jour des données sur les pays (agricoles, environnementales, systèmes éducatifs) et de prendre plus particulièrement des renseignements sur l’or-ganisation de l’apprentissage dans les pays.
  • d’assurer la participation au Salon International de l’Agri-culture d’établissements tchèques et slovaques dans le cadre des concours des jeunes européens (jugement des animaux — CJAJ et jeunes professionnels du vin— CJPV)

Les principales réalisations :

  • L’organisation sur 2018 de 2 mis-sions d’une semaine (en Répu-blique Tchèque au printemps et en Slovaquie à l’automne) a per mis de trouver de nouveaux con-tacts (plusieurs établissements secondaires, tchèques et slo-vaques, des établissements d’enseignement supérieurs en Slovaquie, mais aussi quelques poten-tiels lieux de stage en république Tchèque).
  • En 2018, les 2 pays ont participé au salon de l’agriculture de Paris, dans le cadre des deux concours ouverts aux jeunes européens.
  • Enfin, le réseau a répondu dans la mesure de ses possibilités aux établissements qui le sollicitent pour trouver de l’aide à la re-cherche de partenariat ou de stages. L’aide à la recherche de stages reste limitée du fait de la langue et de l’absence de parte-naires sur place des établissements sollicitant le réseau (stages « one shot » la plupart du temps). Cependant, des contacts sont donnés quand cela est possible, mais le réseau ne gère pas le placement.

Bulletin n ° 2 du réseau à télécharger

Au sommaire :

L’année 2018 du réseau République Tchèque—Slovaquie………………………………………………………………………… 2
Etats des lieux des mobilités pour 2018…………………………………………………………………………………………………. 3
Concours des Jeunes Européens—Salon International de l’Agriculture 2018………………………………………….. 4
Mission en République Tchèque au printemps 2018……….……………………………………………………………………… 5
Mission en Slovaquie à l’automne 2018……….…………………………………………………………………………………………. 6
L’enseignement professionnel en Slovaquie ………………………………………………………………………………………….. 7
Revue de presse 2018 —actions des établissements ……………………………………………………………………………… 8
Retour sur le projet « les Agron’hommes » , L’agriculture vue par les jeunes Tchèques………………………….. 11
Ressources et contacts……………………………………………………………………………………………………………………………..12

Merci à Delphine Laissac l’animatrice des réseaux pour cette précieuse contribution.