1

ENGEES acteur du FME-Dakar

15 étudiants ingénieurs de la promotion DAKAR ont participé au Forum mondial de l’eau qui s’est déroulé du 21 au 26 mars 2022 au Sénégal, à Diamniadio.

9ème Forum Mondiale de l’Eau à Dakar

Le Forum mondial de l’eau (FME) se tient tous les 3 ans, cette manifestation réunit tous les acteurs de l’eau à l’échelle international : Etats, entreprises, associations, ONG, instituts de recherche y sont représentés et promeuvent chacun leurs réalisations et leurs enjeux pour la gestion de l’eau dans le monde. Les élèves sont partis le 15 mars, pour une première semaine de visites de terrain organisées en lien avec l’Ecole Polytechnique de Thiès, partenaire de l’ENGEES. Ils ont ensuite participé activement au FME, notamment en tant que bénévoles sur l’Espace-France, stand foisonnant et animé par le Partenariat Français pour l’Eau.

Un séjour riche en découvertes organisé en partenariat avec l’Ecole Polytechnique de Thiès

La première semaine du séjour a été consacrée à des visites de terrain organisées avec le soutien de l’Ecole Polytechnique de Thiès et incluant des étudiants des 2 établissements.

Au programme des visites,  le KMS 3, Usine de traitement d’eau potable de Keur Momar Sarr, est un projet phare pour le traitement de l’eau potable alimentant Dakar, le projet PING-GIRI, qui consiste en une gestion intégrée du risque inondation basé sur de petites infrastructures porté par le GRET dans la banlieue de Dakar. Les étudiants ont pu également prendre connaissance du projet de renforcement des capacités pour l’amélioration du réseau d’assainissement et de gestion des déchets sur l’île de Gorée (Coopération décentralisée de la Métropole du Grand-Nancy, porté sur place par GESCOD). Enfin, l’entreprise Sen’Eau, entreprise marraine de la promotion et filiale de SUEZ, a accueilli les visiteurs dans le centre de Télégestion, en charge de la gestion des eaux urbaines et périurbaines au Sénégal.

Visite de terrain au KMS 3 pour les étudiants de l’ENGEES et pour les étudiants de l’EPT

Les visites ont permis aux élèves de découvrir la gestion de l’eau au Sénégal, un enrichissement intéressant et utile pour leur projet professionnel.

Un temps de partage et d’échanges entre les étudiants des 2 établissements a également été organisé : les étudiants de l’EPT ont présenté leurs travaux d’innovation technologique (4e année) ; les étudiants de l’ENGEES et leur enseignant Rémi Barbier ont animé une session de Wat A Game,  un jeu de plateau  – développé par INRAE et le Cirad – visant à découvrir de manière ludique et collective les enjeux de gestion de la ressource à l’échelle du bassin-versant.

« Ce voyage au Sénégal a été pour moi une expérience très intéressante, tant par les rencontres que par les découvertes, en particulier avec les nombreux projets en lien avec l’eau que nous avons pu observer, que ce soit à l’échelle globale (adduction d’eau potable sur toute une région) ou locale (système d’assainissement de l’île de Gorée). Il est parfois triste cependant de voir le marché international concurrencer le marché local et empêchant le développement d’une économie plus indépendante » Mathilde Cuvelier, Etudiante de la promotion Dakar.

Une participation active au Forum mondial de l’eau, en lien avec le Partenariat Français pour l’Eau (Espace France)

Durant la seconde semaine, les étudiants de l’ENGEES ont activement participé au FME en apportant un appui logistique sur l’Espace France (accueil, logistique des sessions, présentation de la nouvelle application Water4all SDGs), en s’investissant dans l’organisation d’un évènement « Wat a Game » sur l’espace Jeunesse du Forum. Les étudiants ont également suivi de nombreuses sessions thématiques et ont posté des interviews et des informations en continue sur les réseaux sociaux de l’ENGEES.

Une cérémonie avec les parrains de la promotion Dakar a eu lieu le mercredi 23 mars 2022 sur le stand du Conseil Mondial de l’Eau. Les jeunes de l’ENGEES ont ainsi découvert les coulisses d’un forum international où toute la communauté de l’eau se retrouve et échange autour de grands enjeux actuels.

Discours et temps d’échanges avec les parrains de la promotion Dakar : M. Abdoulaye Sène, Secrétaire Executif du Forum Mondial de l’Eau, M. Patrick Lavarde, Président du Forum Mondial de l’Eau, et M. Loïc Fauchon, Président du Conseil Mondial de l’Eau (Photo de Maryline Loquet).

Des rencontres marquantes : temps d’échanges entre les étudiants et la Secrétaire d’Etat à la Biodiversité, Bérangère Abba, sur le stand du partenariat Français pour l’Eau.

« Le voyage a été très enrichissant ! Autant sur le plan culturel que professionnel, on a appris beaucoup, rencontré des personnes incroyables, vécu de vrais moments de partage, et on en gardera de très bons souvenirs ! » Lison Letenneur, étudiante de la promotion Dakar.

Une étudiante  sélectionnée pour participer à l’Assemblée Générale du Parlement Mondial de la Jeunesse pour l’Eau

Emilie Duhoux, étudiante ENGEES en 2e année, fait partie des 60 jeunes internationaux sélectionnés pour participer à la 5e Assemblée générale du Parlement Mondial de la Jeunesse pour l’Eau, qui s’est tenue en parallèle du forum. Cet évènement, qui a lieu tous les 3 ans, est une opportunité pour les jeunes leaders, engagés dans le secteur de l’eau, de travailler en contexte interculturel. L’enjeu est de proposer des initiatives innovantes et de développer un plaidoyer pour un futur plus durable sur les questions de l’eau et de l’assainissement.

Un renforcement des partenariats internationaux de l’ENGEES en Afrique Subsaharienne

L’ENGEES participe depuis 2019 à un recrutement mutualisé d’étudiants sénégalais (Processus Agreenmob porté par Agreenium). Des liens spécifiques se sont noués dans ce contexte entre l’ENGEES et l’Ecole Polytechnique de Thiès (EPT), ce qui a permis la signature d’un accord de double diplôme signé en septembre 2021. Les 3 premiers étudiants recrutés dans ce cadre seront diplômés en janvier 2023. Ils ont fait partie de la délégation ENGEES se rendant au Forum mondial de l’eau et ont activement guidé et épaulé leurs collègues français lors de ce séjour au Sénégal.

La visite de la délégation de l’ENGEES au Sénégal en mars 2022, a été l’occasion de renforcer les liens et la connaissance mutuelle entre ces deux établissements, notamment sur leurs enjeux de recherche respectifs. Une journée d’échanges inter-institutionnels  s’est tenue le 19 mars 2022.

Photo groupe de travail Ecole Thiès : Séance de travail avec l’équipe de direction de l’Ecole Polytechnique de Thiès, le 19/03/2022.

Un nouvel accord de coopération avec L’Institut 2IE à Ouagadougou

Le FME a également été l’occasion de concrétiser un nouvel accord de partenariat avec l’Institut International d’Ingéniérie de l’Eau et de l’Environnement (2IE), basé à Ouagadougou. C’est le point de départ pour des programmes de coopération de recherche et d’enseignement. Les premiers échanges étudiants sont attendus pour la rentrée 2022.

Le mot de la fin ?

 « C’était une expérience très riche pour les étudiants, comme pour leurs encadrants. Tout le monde est reparti ravi de ce séjour plein de contrastes, entre visites locales de terrain et participation à un forum international foisonnant. Cela pourra certainement être une expérience à renouveler pour de futurs groupes d’étudiants de l’ENGEES. » Sandra Nicolle, responsable des relations internationales de l’ENGEES

Le prochain Forum Mondial de l’Eau se tiendra en 2024, à Bali. Une expérience à renouveler !

Pour mieux comprendre le principe de Wat a game, une famille d’outils :

Contacts :

Sandra NICOLLE, responsable des relations internationales de L’ENGEES – sandra.nicolle@engees.unistra.fr

Maryline Loquet, Attachée de coopération – Enseignement agricole, Ambassade de France au Sénégal – maryline.loquet@diplomatie.gouv.fr 

 Rachid BENLAFQUIH, Chargé de mission Afrique / Éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale / Expertise internationale au BRECI-DGER, rachid.benlafquih@agriculture.gouv.fr

Crédit photo de tête d’article – Libre de droit Pixels, photographe Kelly




Cap sur la Finlande

Dans le cadre d’Erasmus+, les élèves de la section européenne, tous niveaux confondus, du lycée AgriCampus Laval ont participé à une rencontre Finlande-France-Pologne, sur le thème de l’eau, qui s’est tenue en Finlande du 3 au 9 octobre 2021. Tous munis de leur pass sanitaire, pandémie oblige.

L’eau, un héritage à protéger

L’établissement d’enseignement agricole participe depuis 2011 à un projet Erasmus+ sur le thème « L’eau : un héritage à protéger », projet tri-national « France-

Finlande-Pologne ». Si la pandémie avait mis un frein à l’accueil des groupes dans les différents pays, l’envie de poursuivre ce beau projet était toujours là. Aussi, dès que les conditions sanitaires l’ont permis, un déplacement a été organisé pour les quatorze élèves de la Section européenne de Laval.

La rencontre s’est déroulée durant une semaine à Parainen, près de Turku, dans le sud de la Finlande, en présence des partenaires polonais qui avaient aussi fait le déplacement. Cette semaine a été riche en partages et en découvertes !

La Baltique, une des mers les plus polluée

Les élèves, répartis en groupes tri-nationaux, ont étudié la pollution de la mer Baltique, l’une des mers les plus polluées au monde, et ses effets.  Dans ce cadre, ils ont effectué divers activités : une pêche électrique dans une rivière dans un but de reconnaissance et mesure des espèces ; la récolte d’invertébrés aquatiques avec leur identification ; une randonnée dans un des Parcs nationaux pour l’étude des caractéristiques de la tourbière ; des prélèvements dans la mer Baltique avec notamment un temps d’analyses sur un bateau de recherche.

Culture finlandaise

En complément de ces activités pédagogiques, les échanges culturels étaient au rendez-vous. Les jeunes ont apprécié la découverte de la culture finlandaise et s’y sont vite adaptés, notamment l’heure du dîner à 17h heure locale (16h heure française). Les loisirs les ont enchanté : balade en bateau sur la mer baltique, découverte du sauna, incontournable en Finlande. Cette dernière activité a marqué les esprits des élèves français et polonais !

2021 a marqué les 10 ans de partenariat entre les lycées des 3 pays. Le lycée français était impatient d’accueillir ses partenaires finlandais et polonais, qui sont venus du 5 au 11 décembre 2021 à l’Agricampus de Laval. Tous les élèves de la section européenne et bien d’autres se sont mobilisé pour que cette semaine ait été également une découverte de la culture française, à la hauteur de l’accueil qu’ils ont reçu dans l’établissement de Livia en Finlande.

 

Contacts : Anne-Sophie VEBER, Equipe coopération internationale d’AgriCampus Laval, anne-sophie.veber@educagri.fr

Anne-Sophie GOYON, animatrice du réseau Pays Scandinaves et Chargée de mission Europe et Programme Erasmus+ / Appui aux établissements de l’enseignement agricole pour le montage de projet Eramus+, anne-sophie.goyon@educagri.fr




L’eau sans frontière

9 sujets sur des formations, expériences et actions ou encore des projets européens et internationaux, sur le thème de l’eau, sont présentés par les réseaux Europe & international, les établissements d’enseignement technique et supérieur ainsi que des unités de recherche dans le dernier ACTU-DGER, numéro 9 de septembre-octobre 2021. 

Dossier du mois : L’ENSEIGNEMENT AGRICOLE S’ENGAGE POUR PRÉSERVER L’EAU

Pour les élèves du lycée agricole de Dunkerque (59), l’eau ne connaît pas de frontières

Des élèves en gestion des milieux naturels et de la faune du lycée agricole de Dunkerque participent au Parlement des jeunes pour l’eau du bassin Artois-Picardie.
Un engagement qui leur a permis d’approfondir leur connaissance et de participer à des échanges internationaux. Une vision concrète de l’Europe, et même au-delà […] la suite page 18

Retrouvez le témoignage d’Océane, élève en Gestion des milieux naturels et de la faune  (échanges avec des élèves du Maroc et de Bulgarie).

La coopération internationale une priorité forte de l’ISNAB

La coopération internationale constitue une priorité forte de l’ISNAB en tant qu’institut de l’Enseignement Agricole et compte tenu de la problématique mondiale de la raréfaction de l’eau […] la suite page 22

Expérience internationale en Algérie de Clément, désormais Ingénieur Service Hydrogéologie chez Hélios Pyrénées

L’eau et mobilité internationale à l’EPLEFPA FORMA’TERRA (Saint-Paul-la réunion)

Depuis 30 ans, l’EPLEFPA FORMA’TERRA développe une véritable expertise dans le domaine de la coopération internationale. Cette dynamique contribue au renforcement des échanges avec les partenaires internationaux et valorise l’enseignement agricole. Profondément ancré dans l’Océan Indien, l’EPLEFPA FORMA’TERRA encourage la mobilité des apprenants ainsi que des personnels de l’établissement en Europe et dans le monde afin d’améliorer le niveau de qualification des apprenants et des personnels. Depuis plusieurs années des stages dans le secteur de l’eau et de l’environnement sont proposés dans le cadre de la mobilité d’Erasmus+[…] la suite page 23

Témoignages de deux étudiants : Ophélia a réalisé un stage Erasmus+ au Luxembourg, aujourd’hui en Licence Pro chez Suez Eau France. Alexandre étudiant en Master 2 Eau et Sociaté à AgroParisTech de Montpellier, qui avait vécu l’expérience Erasmus+ au Pays-Bas lors de son BTSA Gémeau

Agriculture & Water Management à Bordeaux–SciencesAgro

Les effets du changement climatique sur les disponibilités en eau vont avoir un impact sur la productivité de l’agriculture pluviale et irriguée. Afin d’aborder ces enjeux, un module de deuxième année est proposé aux étudiants de Bordeaux Sciences Agro […].

D’une durée de trois semaines et enseigné totalement en anglais, le module « Agriculture & Water management » présente plusieurs exemples d’institutions de gestion de l’eau dans des contextes physiques et socio-économiques variés en France mais aussi en Californie, en Nouvelle-Zélande ou encore en Asie du Sud Est. […] la suite page 25

Projet Ponderful : L’impact du changement climatique sur l’avenir des zones humides en Europe

Les étangs (« pond » en anglais), représentent, aujourd’hui encore, entre 40 et 50 % de la surface des eaux stagnantes continentales et hébergent plus de 70 % des espèces aquatiques connues en Europe. Pour autant, il est confirmé que 50 à 70 % des surfaces d’étangs et paysages d’étangs ont disparu au cours du dernier siècle. Le changement climatique l’accélère !
L’ISARA de Lyon (69) se penche sur la question avec « PONDERFUL », projet européen H2020. « POND Ecosystems for Resilient FUture Landscapes in a changing climate » regroupe 16 partenaires qui ont été bénéficiaires d’un financement de 6,9M € […] la suite page 27

Québec – France, une gestion de l’eau différente ?

Comment l’eau est-elle distribuée ? Qui gère la ressource ? Quelles sont les problématiques ? Comment gérer la ressource en eau demain ? … Autant de questions auxquelles étudiants québécois du CEGEP de Saint-Laurent et étudiants français du LEGTA de Nevers ont tenté de répondre […] la suite page 28-29

L’eau à AgroParisTech : 4ème domaine stratégique

AgroParisTech s’engage dans une démarche prospective pour adapter l’offre de formation aux évolutions des métiers du secteur de l’eau. Avec ses partenaires académiques et professionnels, l’école propose une offre de formation variée sur la thématique de l’eau sur ses différents campus ainsi qu’à l’international.
Les formations proposées sont très largement ouvertes à des publics internationaux francophones ou anglophones. AgroParisTech mène actuellement une réflexion prospective avec les professionnels de l’eau sur l’évolution des métiers et des besoins de compétence dans le domaine. […] la suite page 29

Arthur Haddou, animateur de contrat territorial

Arthur Haddou a découvert le domaine de l’eau lors de sa formation en bac technologique STAV. […] Je pense que ma réelle prise de conscience date des stages effectués au Brésil, au Maroc et en Tunisie. Là-bas, on vit la rareté de cette ressource.
J’ai apprécié ces stages longs qui permettent d’être en contact avec le terrain et de se rendre compte des métiers que l’on pourra exercer.[…] la suite page 30

L’EAU, L’AUTRE ET MOI : un projet artistique sur le thème de l’eau

Comment la gestion durable de l’eau détermine-t-elle notre futur «vivre ensemble» ? Quelles influences sur les rapports humains et sociaux ?
Tels sont les questionnements de 10 élèves du Lycée de Rethel (08), établissement coordonnateur d’un projet « partenariat stratégique Erasmus+ », mené avec 10 élèves espagnols – de l’Institut de Enseñanza Secundaria à Jerez de la Frontera (Région d’Andalousie en Espagne), 10 élèves portugais de l’Agrupamento de Escolas à Porto (Portugal) et 3 élèves handicapés du Centre de Rééducation Motrice pour des enfants Infirmes Moteurs Cérébraux de Reims. […] la suite page 30-31

Retrouver tous les numéros du mensuel Actu’DGER sur Chlorofil




Retour sur le voyage d’étude au Maroc des BTS ACSE et STAV de Figeac

En novembre 2019, le lycée agricole La Vinadie de Figeac a organisé un voyage d’étude au Maroc avec sa classe de BTS ACSE 2 et sa classe de STAV.

Les objectifs du voyage d’étude :

– Comparer les deux agroécosystèmes (territoire de Figeac et de l’ouest de Marrakech)

– Comprendre la gestion de la ressource eau dans un climat aride et semi-aride

– Découvrir, partager et échanger sur les différences culturelles et de modes de vie en France et au Maroc

Plusieurs visites techniques ont été organisées chez différents partenaires : Le CIPA (Carrefour des Initiatives et Pratiques Agroécologiques), l’ITSA Souilha (Institut Supérieur Technique Agricole), domaines royaux, Musée Mohammed VI pour la civilisation de l’eau au Maroc…

Aussi, du côté culturel, plusieurs sites ont pu être découverts : Mosquée, Hammam, Randonnée en montagne, Medina..

Les échanges culturels, sportifs, gastronomiques et festifs restent aussi de très bons souvenirs pour le groupe et les encadrants.

Voici quelques photos tirées de la présentation réalisée par les élèves au retour de cette inoubliable expérience. Bravo aux encadrants et accompagnateurs d’avoir rendu possible ce projet.

Diaporama des étudiants disponible en téléchargement : Voyage d’étude Maroc 2019