1

Mobilités des personnels portugais en Martinique via Erasmus+

Dans le cadre de sa stratégie en matière de coopération internationale, l’EPLEFPA du Robert a accueilli du 27 Janvier au 05 Février dernier, trois représentants des partenaires de Madère et de Conde de Sao Bento (Portugal).

La délégation était composé du responsable qualité à l’industrie de production de bière à Madère (ECM), d’un enseignant-chercheur à l’université de Funchal et de la directrice-adjointe et enseignante en agroalimentaire à l’école professionnelle agricole Conde de Sao Bento.

Suite aux mobilités de stage réalisées du 17 Mai au 20 Juillet 2019, huit de nos étudiants ont eu l’opportunité de s’ouvrir à d’autres pratiques en milieu professionnel en étant en totale immersion dans ces pays conventionnés.

Il a donc semblé indispensable de conforter les échanges avec les socio-professionnels rencontrés. Ainsi, un atelier sur les processus de fabrication de produits fermentés a été mis sur pied pour les classes de BTSA Sciences et Technologies des aliments du lycée par le biais de ces trois mobilités entrantes. L’organisation de ce projet a fait l’objet d’un Projet d’Initiative et de Communication (PIC) où était prévu à cette occasion, des modules de cours techniques sur mesure dispensés en anglais/français, abordant les thématiques spécifiques de la fabrication du vin et du fromage. Le point d’orgue a été le cocktail de restitution où les élèves ont pu présenter leur expérience à l’international dans des domaines variés, aussi bien en nutrition animale que dans les domaines de la bière, de l’industrie laitière, de la boulangerie-pâtisserie et de la confiserie. Ils ont démontré leur investissement tant sur le plan administratif et financier que professionnel.

 

 

 

 

 

 

 

Dans un contexte d’échanges de pratiques et de développement de la coopération entre les Régions Ultrapériphériques (RUP) sur l’innovation et la mutualisation des connaissances en agroalimentaires, nos invités ont également rencontré des acteurs locaux tels que Soc High Tech entreprise spécialisée dans la production de boissons, vins et spiritueux et l’Université des Antilles.

 

 

 

 

 

 

 

Sur les plans culturel et linguistique, ils ont pu découvrir des lieux emblématiques du patrimoine de la Martinique ce qui leur a permis d’appréhender l’île sous un autre angle et d’identifier des points de convergence.

 

 

 

 

 

 

 

Bilan :

Les retours d’expérience des bénéficiaires de l’an passé sont d’ores et déjà très positifs tant sur le plan professionnel (niveau liguistique, compétences transversales, savoir-faire pratiques) que personnel (enrichissement, découverte, ouverture). De plus, les collaborations existantes ont été confortées puisque des mobilités à Madère, au Portugal  ainsi qu’en Slovénie sont envisagées sur l’année 2019-2020. Grâce aux actions de sensibilisation menées par l’établissement, la nouvelle promotion d’étudiants a d’ores et déjà montré sa volonté de participer au programme. 11 d’entre eux envisagent d’effectuer leur période de stage principale à l’étranger, ce qui équivaut environ à 60% de l’effectif. Rencontrer leurs potentiels maîtres de stage a permis de mieux les préparer à leur mobilité future. Par ailleurs, suite aux discussions initiées, la promesse de partenariats sur des thématiques de recherches est de bon augure.

Contact : Karell ROMUALD, chargée coopération internationale EPLEFPA du Robert




Promouvoir davantage l’Europe dans les établissements d’enseignement technique agricole

La note de service DGER/SDRICI/2019-737 du 26 octobre 2019 visant à développer dans l’enseignement technique agricole une meilleure compréhension de l’Europe, en facilitant le contact entre experts et apprenants, devrait porter ses premiers fruits d’ici quelques mois.
Des intervenants extérieur (agents de l’état, représentants de la commission européenne, acteurs du territoire…) disposant d’une expertise reconnue sur un sujet européen ou sur le fonctionnement des institutions européennes pourront dès cette année 2020 intervenir dans des établissements d’enseignement agricole afin de rendre l’Europe et ses acteurs plus proches et plus concrets aux yeux des apprenants.
Le délai de retour à la DGER a été prolongé au 20 janvier prochain, pour des interventions à programmer au cours du premier semestre 2020. Il vous reste donc quelques jours pour vous saisir de cette belle opportunité de mieux faire connaître l’Europe !
Tout établissement intéressé est invité à contacter le chargé de coopération internationale de la DRAAF / DAAF.

Extrait de la Lettre Hebdo du 13 janvier 2020, n°2

 




Prix Europe 2019 sous le signe du sport

Le lycée Massabielle (63) est lauréat 2019 du Prix Europe de l’enseignement agricole avec son projet « Le sport au service de l’orientation et de la formation de la personne »

Plus d’infos sur le prix Europe de l’enseignement agricole : http://fondationhippocrene.eu/les-prix-hippocrene/presentation/

Note de service : https://portailcoop.educagri.fr/documents-de-reference-sur-la-mission-de-coop/




CONCOURS AGRICOLES DES JEUNES EUROPEENS – FEVRIER 2019

Du 25 au 27 février 2019, 82 candidats étrangers de 16 à 25 ans issus de lycées ou d’établissements d’enseignement supérieur agricole ont participé à deux concours ouverts aux jeunes européens lors du salon international de l’agriculture de Paris :

  •  27 candidats au CJPV (issus de 13 pays) : le concours des jeunes professionnels du vin est un concours d’œnologie basé sur la dégustation de vins et cépages français
  • 55 candidats au CJAJ (issus de 22 pays): le concours de jugement des animaux bovins par les jeunes est un concours de connaissance (pointage) des races bovines élevées en France

A ces 82 candidats étrangers, s’ajoutent leurs 34 accompagnateurs durant ces 3 jours à Paris.