1

Un Colombien chez les Ch’tis

Un Colombien, en service civique au campus de Wagnonville, vit une expérience unique de découverte des pratiques agroécologiques et de la vie de l’établissement agricole qui l’accueille.

Mi estancia como voluntario en Francia, en solo un mes ha sido una experiencia única y enriquecedora, cada momento de interacción con las personas es un aprendizaje mutuo de cultura e idioma, lo cual para mi es gratificante y me entusiasma a cada día seguir compartiendo y enseñando mi país y de igual forma aprendiendo, en el poco tiempo que llevo he logrado adaptarme de una buena manera al lugar y es gracias a las personas con las que interactuó, las cuales son muy amables en cada momento haciéndome sentir muy cómodo, hasta el momento solo tengo palabras de agradecimiento con cada uno de ellos. – Témoignage de Roberto Arturo Correa Jaramilla, à Douai, le 3 avril 2022

Dans le cadre des projets de coopération avec le Service National d’Apprentissage (SENA), le Réseau Amérique latine de l’enseignement agricole a proposé à l’EPL de Douai, expérimenté dans l’accueil de plusieurs jeunes brésiliens en Service Civique, d’accueillir Roberto Arturo Correa Jaramilla, jeune colombien issu du centre SENA de Buga (région de la Vallée du Cauca), pendant 10 mois.

Roberto Arturo Correa Jaramillo, diplômé d’un diplôme équivalent au BTSA français en ressources naturelles, exprime dans son témoignage son grand enthousiasme pour cette expérience unique et enrichissante. Pour lui, chaque moment partagé est un apprentissage linguistique et culturel très gratifiant. Il remercie toutes les personnes qui lui ont permis de s’intégrer rapidement.

Approche agroécologique par la formation

Roberto est un jeune très motivé qui a clairement manifesté son intérêt et sa grande curiosité à découvrir l’approche agroécologique dans les pratiques productives françaises et à s’investir également dans les activités culturelles de l’établissement, faisant preuve d’une grande appétence.

Pour cela, il aura pour missions d’appuyer la communauté éducative dans l’organisation et la préparation du 7ème Forum Franco Brésilien prévu en France en 2023 sur la thématique « Le rôle de l’humain et des sciences dans les transitions agro écologiques et sociales ». Il travaillera sur la méthodologie du forum dans le but de transférer ses savoirs dans les centres Sena à son retour en Colombie . Il sera l’ambassadeur de ce projet en Colombie. En effet, son établissement sera invité à participer au forum franco-brésilien.

A la découverte des produits français

Par ailleurs, il s’investit avec engouement dans ses apprentissages sur le « produire et consommer autrement » en participant activement à la fabrication de la bière et du fromage, les deux produits phares de l’EPL. C’est avec intérêt qu’il découvre tout le processus de fabrication de la bière sous l’œil aguerri du chef d’exploitation, brasseur passionné. Dans les prochains mois, il pourra se familiariser avec la fabrication du fromage et porter son attention sur les différents étapes d’élevage : caillage, égouttage, moulage et salage et enfin affinage.

L’ornithologie, une passion à partager

Enfin, plus proche de sa formation, il accompagnera une classe dans un projet de création d’une mare dans la prairie humide de la réserve de Wagnonville pour étudier sa biodiversité . Passionné par les oiseaux, il fera un catalogue de ces vertébrés à plumes présents sur la réserve et il aura l’occasion de présenter les espèces endémiques, évoluant dans sa région du Cauca.

Outre sa participation dans les différentes activités, toute la communauté éducative bénéficiera des animations qu’il mènera aussi autour d’ateliers interculturels de découverte de la Colombie.

Contact : Magali Loupias, animatrice du réseau Amérique Latine de l’enseignement agricole, magali.loupias@educagri.fr




La Bretagne savoure son « voyage » nippon

Une délégation diplomatique japonaise passe 2 jours au lycée agricole Les Vergers à Dol de Bretagne, les 8 et 9 décembre 2021, pour insuffler une brise culturelle nipponne au sein d’un public de jeunes en formation agricole, avide de connaître les traditions culinaires du soleil levant. Un vrai voyage !

Découverte du système de formation français

La délégation japonaise était conduite par Monsieur Yusuke Kambayashi, Premier secrétaire aux affaires agricoles à l’ambassade du Japon. Le premier jour, les membres de la délégation ont pu découvrir un établissement doté d’une exploitation agricole très performante. Monsieur Philippe Pinot, chef d’établissement, accompagné de Madame Nathalie Carpentier, responsable des relations internationales ont présenté successivement les ateliers pédagogiques porcs, vaches laitières, agroéquipements et le récent atelier de transformation de produits laitiers (yaourts).

Atelier culinaire, une initiation au voyage

La deuxième journée, Monsieur Kambayashi a fait une conférence qui présentait l’agriculture japonaise et ses liens avec l’alimentation. Ensuite, un atelier de découverte et dégustation de dashi (bouillon japonais), de thé vert (dégustation de 3 sortes de thés) et de wagashi (pâtisserie japonaise) ont été proposées aux professeurs et aux élèves. Ces derniers ont pu s’exercer à la fabrication de pâtisseries.

De la culture à l’agro-alimentaire par l’échange

Cette visite s’est effectuée dans le cadre du partenariat qui débute entre le lycée agricole les Vergers de Dol de Bretagne et le lycée Shizunai dans l’Ile de Hokkaido au Nord du Japon. Les échanges entre les deux lycées vont porter sur l’élevage, la transformation agro-alimentaire et la valorisation des produits agricoles. A la suite de la conférence animée par Monsieur Kambayashi, un grand nombre de questions très techniques ont été posées par les élèves et leurs enseignants aux représentants japonais, ce qui inaugurent un intérêt particulier pour la culture nipponne.

Ce type d’évènement s’avère être une belle introduction pour de futurs échanges entre les établissements agricoles français et japonais.

Contact : Franck COPIN, animateur du réseau Japon de l’enseignement agricole, franck.copin@cneap.fr




Du Manga à l’expérience culinaire

Jeudi 25 février 2021, la coopération Franco-japonnaise s’est illustrée par une expérience de dégustation culinaire dans le cadre d’une journée sous le signe de la culture Manga, menée dans le Cantal dans le cadre du partenariat entre les établissements agricoles des deux pays, la High School de Shinonome et le lycée St Vincent de St Flour.

Lors de cette rencontre, les élèves du lycée de St Vincent ont participé à un atelier « mangas » animé par la chargée de mission au Consulat du Japon de Lyon. Les jeunes participants ont appris à dessiner les personnages de leurs mangas préférés. A la suite de cet atelier, le Vice-Consul a fait une conférence sur la cuisine japonaise et sa perception à travers le monde. S’en ai suivi une séance de dégustation proposé par la chargée de la culture et de la communication du Consulat, ce qui a permis aux élèves de découvrir les saveurs des aliments qui apparaissent dans les mangas.

Les élèves du lycée se sont échangé des recettes qui mêlent la culture des deux pays. Le cornet St Vincent est basé sur une pâtisserie traditionnelle auvergnate, introduisant des éléments du pays du Soleil Levant avec le thé vert et les haricots azukis. En parallèle, les élèves du lycée Shinonome au Japon ont réalisé un gâteau roulé dans lequel ils ont glissé des haricots noirs de Tamba Sasayama.

Simultanément, le Premier Secrétaire aux Affaires Agricoles de l’Ambassade du Japon et le Directeur Général du Bureau Européen de la représentation de la province de Hyogo ont visité deux exploitations agricoles, accompagnés par l’animateur du réseau Japon de l’enseignement agricole / directeur du lycée St Vincent à St Flour. La première exploitation à Ussel est dédiée à la production de lait de vache en agriculture biologique et la seconde consacrée à la production de lentilles vertes, blondes et de pois blonds et également à la fabrication de fromages de pays au lait cru à Alleuzet.

Cet événement entre dans le cadre des activités du tout jeune réseau Japon de l’enseignement agricole, créé en septembre 2020. Le lycée St Vincent est partenaire du lycée Shinonome situé à Tamba Sasayama dans la Province de Hyogo.

Les représentants du Consulat et de l’Ambassade du Japon ainsi que de la Province de Hyogo ont pu rencontrer le Maire de la commune de St Flour accompagné des adjoints à l’éducation et à la culture. Ils ont également rencontré Madame le Sous-Préfet de Saint-Flour. L’objectif est de développer les échanges entre les deux territoires sur le plan culturel, agricole et de la formation.

La région Auvergne-Rhône-Alpes est particulièrement active dans la coopération avec le Japon puisqu’en dehors du Lycée St Vincent, les lycées de Lyon Pressin, Cibéins dans l’Ain et Rochefort-Montagne dans le Puy de Dôme sont également impliqués dans le réseau Japon de l’enseignement agricole .

D’autres événements d’échange suivront et dès que le contexte sanitaire sera plus clément, des visites d’élèves français au Japon et d’élèves japonais en France sont prévus afin de poursuivre les projets de coopération entre établissements.

 

Contact : Franck Copin, animateur du réseau Japon, franck.copin@cneap.fr