1

2e forum franco-chilien de l’enseignement agricole

3  jours d‘échanges et de témoignages sur les stages, l’agroécologie, le changement climatique, l’animation du territoire et le dispositif de service civique international dans le Bourdonnais .

L’enseignement agricole a fait vivre pleinement sa mission de coopération internationale à l’EPL du Bourbonnais dans l’Allier (03) les lundi 30, mardi 31 mai et mercredi 1er juin 2022. Un forum a rassemblé plus d’une quarantaine de participants. Il a été organisé par le réseau Chili et soutenu par un budget d’action à l’international du Ministère de l’agriculture et de la souveraineté alimentaire (Direction générale de l’enseignement et de la recherche – DGER).

Visite de l’exploitation polycultures élevage de l’EPL du Bourbonnais

Origens Média Lab, conférence « L’agroécologie face à l’anthropocène, de la transition à la redirection écologique »

Atelier aquaponie de l’EPL

Directrices et directeurs d’une douzaine d’établissements agricoles chiliens toutes options confondues (équine, production laitière, végétale, horticole, fruitiers…) ont découvert ou retrouvé les actrices et acteurs français de la coopération internationale en établissements (chef·fe·s d’établissements, adjoint·e·s, enseignant·e·s).

Des journées rythmées par des plénières, des expériences originales (exemple, les cours radiophoniques à Molina, lycée de la SNA Educa) et des visites extérieures. (Programme complet)

Suite à l’arrêt des mobilités à cause de la pandémie, cette rencontre fut l’occasion d’effectuer le bilan des 750 mobilités avec réciprocité depuis la naissance du réseau en 2010, de relancer les partenariats existants, d’en envisager de nouveaux et de préparer un futur commun.

 

Signature de conventions (de gauche à droite, directeur de l’EPL de Bazas, Directrice du lycée de Pica, Maire de Pica, animateur du réseau Chili)

Clôture du forum avec les élèves de BTSA

Dans le cadre d’un PIC (Projet d’Initiative et de Communication), quatre élèves de BTSA de filières DATR (Développement, Animation des Territoires Ruraux) et ACSE (Analyse, Conduite et Stratégie de l’Entreprise Agricole) de l’EPL du Bourbonnais ont eu l’opportunité de participer à l’organisation et à l’animation d’un événement de cette ampleur.

Historique du réseau :

2010 – Création du réseau Chili

2014 – 1e forum franco – chilien à San Fernando (Chili)

2018 – Séminaire franco latino à Santiago « Les enjeux de la formation agricole pour faire face aux défis d’un monde en en mutation », regards croisés France – Amérique latine

2022 – 2e forum franco Chilien à Moulins (France)

Retrouvez l’article de La Montagne Allier 

Si la coopération avec le Chili vous intéresse, n’hésitez pas à contacter, GEX William, animateur du réseau Chili de l’Enseignement agricole (téléphone : 06.89.35.93.03 / mail : william.gex@educagri.fr)

Crédits photographiques : William Gex




ENGEES acteur du FME-Dakar

15 étudiants ingénieurs de la promotion DAKAR ont participé au Forum mondial de l’eau qui s’est déroulé du 21 au 26 mars 2022 au Sénégal, à Diamniadio.

9ème Forum Mondiale de l’Eau à Dakar

Le Forum mondial de l’eau (FME) se tient tous les 3 ans, cette manifestation réunit tous les acteurs de l’eau à l’échelle international : Etats, entreprises, associations, ONG, instituts de recherche y sont représentés et promeuvent chacun leurs réalisations et leurs enjeux pour la gestion de l’eau dans le monde. Les élèves sont partis le 15 mars, pour une première semaine de visites de terrain organisées en lien avec l’Ecole Polytechnique de Thiès, partenaire de l’ENGEES. Ils ont ensuite participé activement au FME, notamment en tant que bénévoles sur l’Espace-France, stand foisonnant et animé par le Partenariat Français pour l’Eau.

Un séjour riche en découvertes organisé en partenariat avec l’Ecole Polytechnique de Thiès

La première semaine du séjour a été consacrée à des visites de terrain organisées avec le soutien de l’Ecole Polytechnique de Thiès et incluant des étudiants des 2 établissements.

Au programme des visites,  le KMS 3, Usine de traitement d’eau potable de Keur Momar Sarr, est un projet phare pour le traitement de l’eau potable alimentant Dakar, le projet PING-GIRI, qui consiste en une gestion intégrée du risque inondation basé sur de petites infrastructures porté par le GRET dans la banlieue de Dakar. Les étudiants ont pu également prendre connaissance du projet de renforcement des capacités pour l’amélioration du réseau d’assainissement et de gestion des déchets sur l’île de Gorée (Coopération décentralisée de la Métropole du Grand-Nancy, porté sur place par GESCOD). Enfin, l’entreprise Sen’Eau, entreprise marraine de la promotion et filiale de SUEZ, a accueilli les visiteurs dans le centre de Télégestion, en charge de la gestion des eaux urbaines et périurbaines au Sénégal.

Visite de terrain au KMS 3 pour les étudiants de l’ENGEES et pour les étudiants de l’EPT

Les visites ont permis aux élèves de découvrir la gestion de l’eau au Sénégal, un enrichissement intéressant et utile pour leur projet professionnel.

Un temps de partage et d’échanges entre les étudiants des 2 établissements a également été organisé : les étudiants de l’EPT ont présenté leurs travaux d’innovation technologique (4e année) ; les étudiants de l’ENGEES et leur enseignant Rémi Barbier ont animé une session de Wat A Game,  un jeu de plateau  – développé par INRAE et le Cirad – visant à découvrir de manière ludique et collective les enjeux de gestion de la ressource à l’échelle du bassin-versant.

« Ce voyage au Sénégal a été pour moi une expérience très intéressante, tant par les rencontres que par les découvertes, en particulier avec les nombreux projets en lien avec l’eau que nous avons pu observer, que ce soit à l’échelle globale (adduction d’eau potable sur toute une région) ou locale (système d’assainissement de l’île de Gorée). Il est parfois triste cependant de voir le marché international concurrencer le marché local et empêchant le développement d’une économie plus indépendante » Mathilde Cuvelier, Etudiante de la promotion Dakar.

Une participation active au Forum mondial de l’eau, en lien avec le Partenariat Français pour l’Eau (Espace France)

Durant la seconde semaine, les étudiants de l’ENGEES ont activement participé au FME en apportant un appui logistique sur l’Espace France (accueil, logistique des sessions, présentation de la nouvelle application Water4all SDGs), en s’investissant dans l’organisation d’un évènement « Wat a Game » sur l’espace Jeunesse du Forum. Les étudiants ont également suivi de nombreuses sessions thématiques et ont posté des interviews et des informations en continue sur les réseaux sociaux de l’ENGEES.

Une cérémonie avec les parrains de la promotion Dakar a eu lieu le mercredi 23 mars 2022 sur le stand du Conseil Mondial de l’Eau. Les jeunes de l’ENGEES ont ainsi découvert les coulisses d’un forum international où toute la communauté de l’eau se retrouve et échange autour de grands enjeux actuels.

Discours et temps d’échanges avec les parrains de la promotion Dakar : M. Abdoulaye Sène, Secrétaire Executif du Forum Mondial de l’Eau, M. Patrick Lavarde, Président du Forum Mondial de l’Eau, et M. Loïc Fauchon, Président du Conseil Mondial de l’Eau (Photo de Maryline Loquet).

Des rencontres marquantes : temps d’échanges entre les étudiants et la Secrétaire d’Etat à la Biodiversité, Bérangère Abba, sur le stand du partenariat Français pour l’Eau.

« Le voyage a été très enrichissant ! Autant sur le plan culturel que professionnel, on a appris beaucoup, rencontré des personnes incroyables, vécu de vrais moments de partage, et on en gardera de très bons souvenirs ! » Lison Letenneur, étudiante de la promotion Dakar.

Une étudiante  sélectionnée pour participer à l’Assemblée Générale du Parlement Mondial de la Jeunesse pour l’Eau

Emilie Duhoux, étudiante ENGEES en 2e année, fait partie des 60 jeunes internationaux sélectionnés pour participer à la 5e Assemblée générale du Parlement Mondial de la Jeunesse pour l’Eau, qui s’est tenue en parallèle du forum. Cet évènement, qui a lieu tous les 3 ans, est une opportunité pour les jeunes leaders, engagés dans le secteur de l’eau, de travailler en contexte interculturel. L’enjeu est de proposer des initiatives innovantes et de développer un plaidoyer pour un futur plus durable sur les questions de l’eau et de l’assainissement.

Un renforcement des partenariats internationaux de l’ENGEES en Afrique Subsaharienne

L’ENGEES participe depuis 2019 à un recrutement mutualisé d’étudiants sénégalais (Processus Agreenmob porté par Agreenium). Des liens spécifiques se sont noués dans ce contexte entre l’ENGEES et l’Ecole Polytechnique de Thiès (EPT), ce qui a permis la signature d’un accord de double diplôme signé en septembre 2021. Les 3 premiers étudiants recrutés dans ce cadre seront diplômés en janvier 2023. Ils ont fait partie de la délégation ENGEES se rendant au Forum mondial de l’eau et ont activement guidé et épaulé leurs collègues français lors de ce séjour au Sénégal.

La visite de la délégation de l’ENGEES au Sénégal en mars 2022, a été l’occasion de renforcer les liens et la connaissance mutuelle entre ces deux établissements, notamment sur leurs enjeux de recherche respectifs. Une journée d’échanges inter-institutionnels  s’est tenue le 19 mars 2022.

Photo groupe de travail Ecole Thiès : Séance de travail avec l’équipe de direction de l’Ecole Polytechnique de Thiès, le 19/03/2022.

Un nouvel accord de coopération avec L’Institut 2IE à Ouagadougou

Le FME a également été l’occasion de concrétiser un nouvel accord de partenariat avec l’Institut International d’Ingéniérie de l’Eau et de l’Environnement (2IE), basé à Ouagadougou. C’est le point de départ pour des programmes de coopération de recherche et d’enseignement. Les premiers échanges étudiants sont attendus pour la rentrée 2022.

Le mot de la fin ?

 « C’était une expérience très riche pour les étudiants, comme pour leurs encadrants. Tout le monde est reparti ravi de ce séjour plein de contrastes, entre visites locales de terrain et participation à un forum international foisonnant. Cela pourra certainement être une expérience à renouveler pour de futurs groupes d’étudiants de l’ENGEES. » Sandra Nicolle, responsable des relations internationales de l’ENGEES

Le prochain Forum Mondial de l’Eau se tiendra en 2024, à Bali. Une expérience à renouveler !

Pour mieux comprendre le principe de Wat a game, une famille d’outils :

Contacts :

Sandra NICOLLE, responsable des relations internationales de L’ENGEES – sandra.nicolle@engees.unistra.fr

Maryline Loquet, Attachée de coopération – Enseignement agricole, Ambassade de France au Sénégal – maryline.loquet@diplomatie.gouv.fr 

 Rachid BENLAFQUIH, Chargé de mission Afrique / Éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale / Expertise internationale au BRECI-DGER, rachid.benlafquih@agriculture.gouv.fr

Crédit photo de tête d’article – Libre de droit Pixels, photographe Kelly




ARFAGRI reparle enfin de mobilité !

Le 2ème forum du programme de mobilité académique ARFAGRI (ARgentine France AGRIculture) s’est tenu en distantiel du 19 au 20 octobre 2021 sur les thématiques de la pandémie et One Health.

Environ 60 participants représentant les 14 écoles françaises et 17 universités argentines d’agronomie et de médecine vétérinaire ont participé à ces deux jours de séminaire. La richesse des échanges, la diversité d’actions présentées, mises en œuvre malgré le contexte sanitaire (cycles de conférences scientifiques, modules de formation en ligne bilingues, signature des accords de double diplôme) et la forte volonté de reprendre les échanges physiques d’étudiants et d’enseignants-chercheurs, sont un reflet de la force des liens crées entre établissements grâce au programme!

Juliette, à la découverte de l’Argentine

« Un semestre d’études à l’étranger est l’une des meilleures expériences que l’on peut avoir dans une vie. » Lisez son témoignage sur 6 mois d’expérience et d’immersion en Argentine.

Le Programme ARFAGRI en Bref

10 projets/15 écoles d’ingénieurs et vétérinaires ont montés des projets avec 16 universités argentines. 150 étudiants ont déjà réalisé une mobilité académique en formation croisée depuis 2015. Ces accords offrent la possibilité aux étudiants inscrits dans les écoles d’enseignement supérieur française en sciences agronomique, agroalimentaire et vétérinaire de partir en mobilité d’un ou deux semestres (3 semestres dans le cadre d’un double-diplôme), ainsi que d’effectuer des stages dans des laboratoires d’universités ou en milieu professionnel. Les étudiants peuvent également bénéficier d’une aide financière spécifique à ce programme. Les cours sont en espagnol et un niveau B1 minimum est requis pour partir. Des cours de perfectionnement en langue sont souvent proposés sur place. Au cours de ce séjour, le logement se fait en colocation avec des étudiants argentins.

Qu’est-ce qu’un accord de double diplôme?

Un accord de double diplôme permet aux deux établissements signataires de proposer aux étudiants volontaires des parcours d’échanges leur offrant in fine l’obtention simultanée du diplôme de chaque établissement. L’étudiant qui s’engage volontairement dans un parcours de double diplôme réalise 3 semestres de formation dans son établissement d’origine, puis 3 semestres de formation dans l’établissement partenaire et enfin réalise son stage de fin d’études avec un co-encadrement des deux établissements. Après son stage, il soutient son mémoire devant une commission composée d’enseignants chercheurs des deux établissements et obtient le diplôme d’ingénieur agronome de chaque université/école.

Contact : Responsables des relations internationales des Ecoles d’enseignement supérieur agronomique et vétérinaire (l’InstitutAgro/AgroCampusOuest-MontpelierSupAgro, BordeauxSciencesAgro, VetagroSup, AgroSup Dijon, UniLaSalle)

 




Revivez le forum « Science et Société » 2019 en plein cœur du Brésil !

La 6ème édition du Forum 2019, qui s’est déroulée à l’Institut Fédéral Goiano sur le campus d’Urutai au Brésil, était consacrée à la « Participation des jeunes à la construction d’un territoire sain et durable ».

Depuis 2005, le forum « Science et Société » franco-brésilien, rassemble, tous les deux ou trois ans, en alternance en France et au Brésil, des participants des établissements d’enseignement agricole français et brésiliens.

Le Forum 2019 a regroupé, 11 établissements agricoles français et 7 instituts fédéraux brésiliens, comptant près de 200 apprenants et leurs enseignants. Des chercheurs étaient également présents pour échanger des connaissances techniques agricoles et scientifiques et de développement durable autour de la construction « d’un territoire sain durable ».

Vous découvrirez dans la vidéo (dans l’encadré, ci-dessous) les projets préparés par les établissements de chaque

pays pour traiter cette thématique. Vous pourrez partager les expériences et les meilleurs moments du forum.

Il est temps de revivre le Forum, regarder directement la vidéo :

Le forum se déroule en 3 phases. La phase de sensibilisation est une préparation dans les établissements d’origine d’actions techniques et artistiques autour des thématiques du forum.

Ensuite, la semaine qui précède le forum est une phase de rencontre et d’échange entre les établissements partenaires français et brésilien. En 2022, le forum aura lieu en France, les établissements français accueillerons leurs partenaires brésiliens et leur feront découvrir leur territoire.

Enfin, Le forum est l’occasion pour tous les établissements participants de présenter leurs actions et échanger avec les scientifiques et les autres établissements inscrits au forum.

En attendant de pouvoir préparer le prochain forum qui aura lieu en 2022, le réseau Brésil proposera en 2021 des webinaires  et des formations aux enseignants et aux élèves  qui participeront au prochain  forum ou qui souhaitent préparer des mobilités au brésil.

Retrouvez prochainement les informations sur les futurs Webinaires dans la rubrique Calendrier de PortailCoop

Contact : Fanny De Oliveira Santos, Co-animatrice du réseau Brésil, fanny.de-oliveira-santos@educagri.fr et Vincent Vanberkel, co-animateur du réseau Brésil, vincent.vanberkel@educagri.fr