1

L’accueil : l’ADN de l’AAOI

Les deux lycées agricoles publics de la Réunion, St Joseph et St Paul, accueillent en stage des étudiants de la Ferme Ecole de Tombontsoa de Madagascar depuis 2015 !

Germain RAVELOSON a été le premier étudiant bénéficiaire du programme d’échange. Il est arrivé fin août 2015 à La Réunion pour un stage de 6 semaines dont 2 semaines sur l’exploitation agricole de St Paul et 4 semaines sur celle de St Joseph.

Germain RAVELOSON, étudiant de la Ferme école de TOMBONTSOA et Franck GERMAIN titulaire BTS DARC du lycée de St PAUL candidat pour un poste d’appui technique à Madagascar – 1ers bénéficiaires du programme de coopération régionale AAOI

Jeune étudiant de 18 ans en 2eme année de licence d’agronomie, Germain souhaitait se spécialiser en production animale et intégrer ensuite une école d’ingénieur d’agronomie (ESSA de Tananarive ou une école française).

Ce stage était pour lui l’opportunité de découvrir les techniques de productions végétales et animales mises en œuvre à La Réunion. Il était intéressé entre autres par les pratiques agroécologiques développées dans les ateliers des exploitations agricoles des lycées de St Paul et St Joseph.

Franck Germain, visite de terrain lors d’une étude technique avec les personnels de la Ferme de Tombontsoa à Madagascar

 

Ce séjour a aussi été pour Germain l’opportunité de rencontrer les étudiants en formation BTS DARC du lycée agricole de St Paul de La Réunion. Il a été associé à des séances de formation : étude stratégique de l’exploitation agricole qui lui a permis de faire une étude de cas chez un agriculteur de l’Ouest de l’Ile. Germain a également fait la connaissance de Franck GERMAIN, ancien étudiant du lycée de St Paul titulaire d’un BTS DARC qui devait se rendre, dans le cadre d’un service volontaire, à la Ferme Ecole de Tombontsoa fin 2015, grâce à un contrat aidé du Département de La Réunion. Il assurera sur 2 ans une mission d’appui technique sur la production végétale et animale auprès des enseignants de la Ferme Ecole de Tombontsoa.

Franck sera aussi impliqué dans le programme d’échanges d’étudiants des établissements du réseau REAP AAOI.

L’accueil, incontournable pour la région AAOI

Au cours du programme 2018-2019, le lycée agricole de Saint Joseph de La Réunion a accueilli des étudiants de licence professionnelle de Madagascar en stage sur l’exploitation agricole du lycée. La collaboration avec la Ferme Ecole de Tombontsoa d’Antsirabe s’inscrit dans le temps.

Les deux étudiants de la licence professionnelle agronomie de l’IPSATTA (Institut Professionnel Supérieur en Agronomie et en Technologie de Tombontsoa Antsirabe), Falimahery Kinganambinina RAMINOSOA et Andoniaina ANDRIAMASITERA ont fait un stage de 4 semaines dans les ateliers d’élevage du lycée de Saint Joseph, pour Kinga encadrés par Victor Damour, éleveur spécialisé en bovin lait et pour Ando, sous l’égide de Bruno Mussard, éleveur spécialisé en élevage porcin ainsi que Caroline Navarette, directrice de l’exploitation agricole du lycée agricole de Saint Joseph et référente des stagiaires.

Ce stage professionnel a parfaitement répondu  aux attentes de Kinga et Ando qui souhaitaient, en venant à la Réunion, acquérir de solides compétences techniques. Les travaux pratiques réalisés sur l’atelier lait du lycée, les visites d’élevages laitiers et porcins performants à La Réunion ont permis aux stagiaires d’approfondir leurs connaissances. La bibliographie réalisée au centre de documentation, les échanges avec les éleveurs, la directrice de l’exploitation et avec les professeurs techniques du lycée ont facilité la rédaction d’un mémoire de licence de qualité et ainsi aidé à l’obtention de leur diplôme.

Kinga a centré son étude sur la gestion de l’alimentation et analysé les possibles adaptations dans le Vakinankaratra – bassin laitier de la grande Ile. Ando a étudié de son côté l’insémination artificielle en élevage porcin technique encore peu répandu à Madagascar.

65 mobilités en 2 ans

Lycée agricole de Saint-Joseph de La Réunion

Ces mobilités entrantes s’inscrivent dans les programmes d’échange d’apprenants du réseau REAP AAOI, financé par le programme INTERREG de la zone de l’Océan Indien. L’objectif étant d’augmenter les compétences professionnelles des apprenants de la région.

Ce programme a permis aussi l’accueil d’un groupe d’étudiants BTSA DARC du lycée agricole de Saint Paul sur 2 années pour l’étude du système agraire de la région du Vakinankaratra et l’accueil d’élève en bac pro Agroalimentaire du lycée agricole de Saint Joseph, soit 65 mobilités sortantes sur 2 ans. En contre partie, les 2 lycées agricoles de La Réunion se sont engagés à accueillir chaque année 4 étudiants de licence pour des stages professionnels sur leurs exploitations.

Zoom sur le volet de la coopération contribuant à la formation professionnelle  

En 2017 Ange Soambolafara, ingénieur agronome et directrice du centre de formation Aïna Enfance et Avenir, membre du réseau REAP AAOI, a aussi bénéficié du programme d’échange financé par l’INTERREG de la Région Réunion .

Ange a été accueillie 4 semaines sur les exploitations agricoles des lycées agricoles réunionnais. Son objectif était double, d’une part approfondir ses connaissances sur des techniques agroécologiques en production végétale et acquérir de nouvelles compétences sur les techniques d’élevage avicole, d’autre part se former à l’animation pédagogique des ateliers de productions annexés au centre de formation.

Cette expérience professionnelle a permis a Ange de transmettre ses connaissances et compétences au centre Aïna. Ce projet de coopération s’est poursuivi par l’accueil en 2018 et 2019 de plusieurs étudiants BTS du lycée de Saint Paul en stage professionnel de 8 semaines au centre de formation Aïna encadré par Ange. Le centre a aussi accueilli en 2020 un groupe d’étudiants BTS DARC dans le cadre d’un module d’initiative locale sur une semaine où un atelier de poules pondeuses a été construit avec l’appui des personnels et apprenants. 

Pour suivre le réseau REAP AAOI, retrouvez ses actualités sur son blog – Pour plus d’information sur l’Ecole de Tombontsoa à Madagascar

Contact : Valérie Hannoun et Didier Ramay, animateurs du réseau AAOI – valerie.hannoun@educagri.fr, didier.ramay@educagri.fr

Historique du partenariat

C’est en 2014 que la Ferme Ecole de Tombonstoa a rejoint le réseau REAP AAOI. Son directeur le Docteur Raloson Lala Hajanirina a exprimé sa volonté de commencer des échanges de coopération avec les établissements de la Réunion dés 2015. Appuyé par le Département de la Réunion et la mairie de Bras Panon, le Docteur Raloson Lala Hajanirina a été accueilli par les 3 établissements REAP de la Réunion (St Joseph, St Paul et Cluny Ste Suzanne) sur leur stand  à la Foire Agricole en mai 2015. C’est au cours de ce séjour que le projet d’échange d’étudiants en BTSA des lycées agricoles de La Réunion et de Licences d’agronomie de l’Institut Professionnel Supérieur en Agronomie de la Ferme Ecole Tombontsoa a été élaboré. Pour information, ce projet a été rendu possible grâce au soutien financier de la Région Réunion et de l’Union Européenne grâce au programme de coopération régionale INTERREG V. Les établissements du réseau REAP accueillent chaque année 1 à 2 étudiants en stage de 6 semaines sur leurs exploitations agricoles. Ce programme est inscrit dans la coopération régionale transfrontalière des EPL de St Paul et St Joseph et bénéficie des aides du programme européens POCT 15-20.

 

 




L’ACTU’DGER des Ultramarins, ouverts sur le monde

Le mensuel ACTU-DGER, numéro 5  consacre son dossier spécial aux établissements de l’enseignement agricole ultramarins et leurs formations ouvertes sur le monde.

15 sujets « Europe et international » construits par les établissements et les réseaux d’Outres-Mers sont abordés dans le dossier du mois de ce 5ème numéro d’Actu’DGER. 

Zone Caraïbes –
  •  La Coopération internationale au LPA du Robert en Martinique, un chemin vers la performance
  • Erasmus+ concerne aussi les personnels de l’enseignement supérieur
  • PROJET FSPI : Partenariat franco-cubain pour une recherche verte et une agriculture durable Agrécocaribe (Consortium Caraïbe/Projet Interreg)
  • PROJET REACT (Consortium Caraïbe/Projet Interreg) et les PERSPECTIVES 2021-2027
  • Des fonds INTERREG pour une coopération régionale Caraïbes
  • Le projet Agrecocaribe, des modules BTS au goût de la Havane !
  • Des projets Erasmus+ aux couleurs de l’Amazonie !
  • Erasmus+ Caraïbes, l’ouverture à l’Europe
Zone Océan Indien
  • Mayotte : Réunir des partenaires et fédérer les actions
  • 30 ans d’Interreg réussis pour FORMA’TERRA – Réunion
  • REAP (Réseau des établissements agricoles professionnels de l’Afrique Australe et de l’Océan Indien) – Un levier pour développer les projets de coopération régionale de l’enseignement agricole français d’Outre-Mer
  • Le réseau géographique Afrique Australe Océan Indien et la Saison Africa 2020
Zone Pacifique
  • Le programme Erasmus+ en Polynésie Française
  • La Nouvelle-Calédonie «coache» ses BTS Agricoles
  • Le lycée Agricole John DOOM de Taravao, une réelle «aubaine » stratégique en faveur du développement des archipels éloignés qui constituent le territoire polynésien

Pour lire tous ces articles, consulter l’Actu’DGER de janvier-février – ici et retrouver tous les numéros du mensuel Actu’DGER sur Chlorofil

 




Océan Indien – Coopération régionale comme un levier pour l’insertion

L’insertion professionnelle des jeunes en formation agricole

Alexandre, au cours de sa formation en BTS DARC (Développement de l’Agriculture des Régions Chaudes) au lycée agricole « Emile Boyer de La Giroday « à Saint Paul de La Réunion a bénéficié de plusieurs expériences de mobilités proposées   dans le cadre du programme de coopération régionale du réseau REAP AAOI ( Réseau des Etablissements Agricoles Professionnels de la région Afrique Australe Océan Indien ) .

Ce réseau crée en 2012  réunit aujourd’hui plus de 70 établissements de formation agricole dans 8 pays et Iles de la zone Afrique australe et Océan Indien (Afrique du Sud, Mozambique, Madagascar, Maurice, Rodrigues, Comores, Seychelles, Mayotte et Réunion) et constitue un cadre favorable aux échanges des jeunes   en formation agricole.

C’est ainsi qu’Alexandre a pu réaliser une première mobilité collective en Afrique du Sud en partenariat avec 1 établissement REAP, le collège agricole de Cedara pour l’aménagement d’un jardin vivrier conduit en agro écologie dans une école de Sobantu, township historique de la ville de Pietermaritzburg au Kwa Zulu Natal.

Il a ensuite participé à une deuxième mobilité collective à Madagascar en partenariat avec 3 établissements REAP d’Antsirabe : la Ferme Ecole de Tombontsoa , le CAFPA et le CEFFEL pour une étude du système agraire et du développement local. C’est là que l’idée de son service civique a germé. Elle s’est concrétisée l’année suivante puisque dans le cadre des échanges de coopération entre le lycée agricole de St Paul et la Ferme Ecole de Tombontsoa il avait été convenu qu’un poste de service civique financé par le Conseil Général de la Réunion serait proposé à des titulaires du BTS DARC, en contre partie les établissements REAP de la Réunion accueille chaque année en stage sur leur exploitations 2 à 3 jeunes de Tombontsoa.

Après une riche année d’encadrant, enseignant et animateur sur les ateliers de production animale de Tombontsoa, Alexandre a décidé de reprendre ses études en Licence professionnelle Agriculture et Développement Durable en Milieu Tropical Insulaire proposé par le lycée agricole de St Paul et l’Université de la Réunion. Il ne fait aucun doute que ses expériences à l’internationale lui ont permis de décrocher son emploi en alternance dans la coopérative laitière SICALAIT de la Réunion et d’intégrer la licence.

À quoi sert la coopération internationale dans un parcours professionnel ?

Alexandre LEROUX , un ancien service civique de la coopération international du Département de La Réunion, nous donne son sentiment sur la question. C’est un enrichissement personnel, social et professionnel.




Accueil d’une délégation du Mozambique à La Réunion

Dans le cadre d’une mission organisée par les services de l’ambassade de France au Mozambique, une délégation de 4 représentants de 2 universités Mozambicaines (Université pédagogique de Maputo et ex -université pédagogique de Quelimane aujourd’hui  Uni Licungo[1]) accompagnée de Mme Mar Roig Ripoll  attachée de coopération scientifique et universitaire  de l’ambassade , s’est rendue à La Réunion pour développer des projets de coopération avec l’Université de la Réunion principalement mais aussi avec les établissements d’enseignement technique agricole dispensant des formations supérieures courtes ( BTS et Licence pro) comme l’EPLEFPA FORMATERRA[2] et l’EPLEPA Saint Joseph[3].

[1] http://www.unilicungo.ac.mz/

[2] https://formaterra.re/

[3] http://eplstjo.educagri.fr/

Compte-rendu à télécharger : communication accueil délégation Mozambique Réunion Nov 19