1

Mieux connaître pour échanger avec l’île d’émeraude

Les deux gouvernements français et irlandais construisent des projets de partenariats d’échanges de personnels entre des établissements de formations agricoles des deux pays, dans un cadre plus global d’accords signés depuis 2021.

En effet, sous le volet coopération et dans l’objectif de « mieux se connaître » au sein du dit partenariat, il a été décidé que les différents ministères mettraient en place des échanges de fonctionnaires dans un cadre flexible et adapté aux besoins et capacités des services. C’est donc dans ce cadre que des échanges réguliers ont lieu, notamment avec le College of Horticulture de Dublin mais aussi avec le Dundalk Institute of Technology.

Système de l’enseignement agricole à l’irlandaise

Mais il convient de savoir comment est organisé l’enseignement agricole en Irlande. Il n’y a

Rencontre avec l’Ambassadeur de France en Irlande, M. Vincent Guérend

pas proprement dit de lycée agricole irlandais. La formation agricole est accessible après l’équivalent de notre baccalauréat, elle peut être dispensée dans des établissements agricoles à 100% pour les niveaux 5 – 6 – 7  (comparable au système français du CAPA au Bac Pro pour adultes pour les niveaux 5 et 6 Irlandais) dans le réseau Teagasc ou encore dans trois établissements privés et également dans des instituts technologiques pour les niveaux 7-8-9 (correspondant au BTSA / Licence pour le niveau 7 et l’équivalent d’une Licence+ pour le niveau 8 ainsi qu’au Master pour le niveau 9) et enfin à l’université.

Le long fleuve de la coopération

La mise en place de partenariats est un long chemin qui se trace  pas à pas. Le premier véritable pas a eu lieu en juillet 2021 avec une présentation de l’enseignement agricole français lors d’une visioconférence qui a réuni les représentant du ministère français mais aussi de nombreux chefs d’établissements et adjoints du réseau de formation agricole irlandais TEAGASC.  Cette rencontre a été suivie d’échanges à l’automne pour déboucher, en décembre, sur une mission en Irlande de l’animateur réseau Royaume-Uni-Irlande de l’enseignement agricole, Frédéric Mesure, accompagnée de Corinne Samouilla, chargée de mission – appui au programme Erasmus+ « enseignement supérieur ».  Cette mission a permis de rencontrer les établissements, de pouvoir identifier leurs atouts et mieux cerner leurs attentes pour la mise en place d’échanges de pratiques et de mobilités de formateurs ou enseignants français. Par la suite, des mobilités de stage de nos apprenants pourront être envisagées. Depuis, d’autres échanges ont eu lieu notamment avec le College of Horticulture de Dublin grâce à des visioconférences permettant le partage de pratiques et la présentation de notre système d’apprentissage.

Perspectives d’échanges

Grâce à la présence de Corinne Samouilla, des discussions ont pu aussi être engagées avec les Instituts de Technologie de Dundalk et de Waterford qui vont permettre, à court terme, la venue d’enseignants irlandais et, à moyen terme, des mobilités académiques complètes ou hybrides d’étudiants.

Un premier travail d’expertise est en cours pour repérer des similitudes entre les formations agricoles des deux pays, le tout dans le cadre de l’intégration des BTSA dans le cursus LMD et l’intégration de la semestrialisation qui rendra plus facile des mobilités académiques. Le volet « stage » n’est pas non plus oublié dans le processus des partenariats.

Dans les mois à venir, des délégations de formateurs irlandais viendront en France et des formateurs, enseignants français devraient se rendre en Irlande à l’automne 2022. Puis, il est prévu de proposer des mobilités de stage pour nos étudiants dès l’été 2023 ainsi que la mise en place de mobilités académiques pour l’année scolaire 2023-2024.

Feicfidh mé tú go luath le haghaidh eachtraí nua

[à bientôt pour de nouvelles aventures]

Contact : Frédéric Mesure, animateur Royaume-Uni/Irlande de l’enseignement agricole, frederic.mesure@educagri.fr

 

Crédit Photographique : Kelly – Paysage d’Irlande, Banque d’images Pexels




CAP sur la Croatie

Le réseau Croatie de l’enseignement agricole français prospecte au sein de l’enseignement secondaire agricole croate pour développer la mobilité réciproque des jeunes.

Dans la perspective de favoriser les échanges entre personnels et apprenants du secondaire, le réseau réalise une mission en Croatie depuis fin juin 2022 pour rencontrer 7 lycées agricoles, situés dans les environs de Zagreb et la partie sud du pays.

Depuis sa création en 2014, le réseau Croatie de la DGER propose un appui aux établissements de formation agricole qui souhaitent mettre en place des partenariats réciproque avec ce pays.

En Croatie, on dénombre, en 2022, près de 40 établissements d’enseignement professionnel, le plus souvent public, proposant des formations en lien avec l’agriculture au sens large (agriculture et élevage, foresterie, environnement, transformation alimentaire, technicien vétérinaire et agrotourisme,…etc.) réparti sur l’ensemble du territoire. 17 établissements sont majoritairement dédiés à l’enseignement agricole, les autres ne proposent que quelques filières dans ce domaine ou résultent d’une fusion d’un établissement d’enseignement agricole avec d’autres établissements professionnels ou lycées.

L’enseignement secondaire agricole croate est sous tutelle du Ministère de la Science et de l’Education (Ministarstvo znanosti i obrazovanja ou MZO). Cet enseignement est dispensé au travers de filières professionnelles d’une durée de 3 ou 4 ans, validées par un examen final, permettant l’entrée sur le marché du travail. Ces formations proposées en formation initiale le sont aussi généralement en formation adulte.
Le premier objectif de la mission est de mieux comprendre comment est structuré l’enseignement techniques agricole en Croatie et répertorier les voies de formation proposées (voie scolaire, apprentissage, formation adulte).
Les rencontres permettront d’identifier les passerelles et les similitudes entre les cursus de formations professionnelles techniques agricoles croates et françaises (CAP, Bac Pro, …).
Cette expertise facilitera notamment les mises en place de partenariats Erasmus+ dans le secteur de l’enseignement et de la formation professionnelle, le secteur scolaire, le secteur jeunesse et sport ainsi que la formation des adultes.

Potentiellement, 2023 sera l’année de l’accueil de représentants des établissements techniques croates pour découvrir les particularités du système de formation agricole français.

Contact : Corinne Samouilla, animatrice du réseau Hongrie-Slovénie-Croatie de l’enseignement agricole, corinne.samouilla@educagri.fr

 

Crédit photographique Licence Creative Commons (tête d’article) Emma Billan,  étudiante Brevet de Technicien Supérieur Agricole (BTSa), spécialité viticulture/œnologie – MRF Ineopole formation-BRENS, ayant réalisé un stage au Domaine Krauthaker-Croatie , lauréate du concours Photo Moveagri 2021. Découvrez son blog et album photo : Great job at Krauthaker




Revivez le printemps de l’ECSI dans l’enseignement agricole

L’Éducation à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale (ECSI) fait partie intégrante de la mission de coopération internationale de l’enseignement agricole.

Nous vous invitons dans cet article à revivre les principaux  « Rendez-Vous » ECSI du premier semestre 2022, suivis par le RED (Réseau ECSI du ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire) et à découvrir les ressources partagées lors de ces temps forts :  Formations nationales PNF (ALIMENTERRE, Rencontres du RED,…),  Webinaires (sur la transition agricole et alimentaire), Remise des prix (Prix ALIMENTERRE et MoveAgri), Tables rondes et conférences (sur l’éducation à la paix et à la solidarité par l’alimentation, les acteurs de la transition alimentaire en Europe et en Afrique), Regroupements (des Volontaires Internationaux accueillis en lycée agricole), Création d’outils (Open Badge « Volontaires Internationaux » de l’enseignement agricole, nouveau site et page Instagram MoveAgri…)

Ressources
Webinaire ALIMENTERRE #1 Conférences/ Transition agricole et alimentaire : producteurs, consommateurs, distributeurs, pouvoirs publics…Tous acteurs !

Avec :

  • Henri Rouillé d’Orfeuil, RESOLIS, membre correspondant de l’Académie d’agriculture, Ingénieur agronome et Docteur en économie appliquée
  • Guillaume Dhérissard, Directeur de la coopérative agricole Fermes de Figeac
  • Ibrahima Coulibaly, Alliance pour l’Agroécologie en Afrique de l’Ouest (3AO)

📻 Podcast

 

Webinaire ALIMENTERRE #2 Table ronde : Comment intégrer tous les acteurs, ainsi que les enjeux internationaux dans les démarches de transition ?

Avec :

  • Séverine Champié, Ethiquable SCOP de Commerce équitable
  • Hubert Martin, Association française des producteurs de lait indépendants (APLI)
  • Arnaud Faucon, Indecosa CGT
  • Masse Gning du FONGS / Conseil National de Concertation et de Coopération des Ruraux (CNCR) du Sénégal

📻 Podcast

Formation PNF ALIMENTERRE

 

Outils pour organiser des débats avec sa classe avec le RED (World Café, Menti, Kahoot, Q-sort…)

Conférence de Antoine Bernard de Raymond (Sociologue, Chercheur à INRAE et spécialiste de Sécurité alimentaire, alimentation, environnement…) sur la transition agricole et alimentaire

Table-ronde sur les dynamiques d’acteurs du local au global dans des projets de transitions :

  • Natacha Elia, chef département innovations collaboratives chez Chambre d’Agriculture de la Gironde (Projet VITIREV, Dynamiques des 14 living Lab de Nouvelle Aquitaine…)
  • Anna Faucher et de Nathalie Corade (Maîtres de conférence à Bordeaux Sciences Agro) autrices du projet et de la publication « pour une approche Glocale de l’alimentation« 
  • Feuille de route résilience alimentaire de la mairie de Bordeaux

Supports de présentation et Outils téléchargeables sur : Le padlet de la formation

Regroupement des Volontaires Internationaux des lycées agricoles

 

Présentation du nouveau réseau des volontaires internationaux (Afrique, Europe, Amérique du Sud, Asie) en mission dans les lycées agricoles et Nouvel Open Badge : https://red.educagri.fr/le-reseau-des-volontaires-internationaux/

Rencontres du RED 2022 – Boostez vos cours avec l’ECSI

La plupart des cours, modules, projets… intègrent déjà l’ECSI. Comment mieux la mettre en valeur pour enrichir ses cours et projets pédagogiques grâce aux nombreux outils interactifs qu’offre cette approche. Ce sera l’entrée thématique choisie pour ces rencontres 2022 à Dunkerque.

Ressources, liens utiles, photos : https://red.educagri.fr/formation-pnf-rencontres-du-red-2022/

Remise des prix jeunes ALIMENTERRE et MOVEAGRI Le 20 mai 2022, le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, le CFSI, Le RED  ainsi que l’institut agro de Florac organisaient aux Halles Pajol à Paris la 9 ème cérémonie de remise des prix ALIMENTERRE et MOVEAGRI.

Valérie Baduel (DGER/MAA), Anne-Françoise Taisne (CFSI), Maryline Loquet (Ambassade de France au Sénégal), Stéphanie Dumortier (CNEAP), Rachid Benlafquih (DGER/BRECI/MAA), Oriane Del Taglia (E &D), Christian Resche (Institut Agro) étaient présents pour introduire l’évènement et remettre les prix aux jeunes lauréats.

Pour cette édition 2022, une table ronde sur le thème « Éducation à la paix et à la solidarité au travers de  l’alimentation » était également proposée avec différents intervenants.

Invités à la table ronde :

–Mathilde Coudray (Chaire Unesco Alimentation du monde), Idrissa Sidibé (Président de la fédération de sproducteurs de lait au Mali), Imaad Ali (directeur de l’école des cuistots migrateurs), Judith et Eléonor (deux élèves de terminale eco déléguées du lycée franco-allemand associé à l’UNESCO de Buc (78) pour présenter leur semaine sur les défis de l’alimentation)

Revivez cette journée en écoutant les discours, témoignages ainsi que l’intégralité de la table ronde via le podcast de l’évènement :

https://alimenterre.lepodcast.fr/

Vous retrouverez également les supports de présentation ainsi que tous détails sur les participants, les témoins,  les réalisations et témoignages (pour certains en vidéo) des jeunes lauréats aux prix ALIMENTERRE et MOVEAGRI sur la présentation interactive suivante :

 

Sprint MoveAgri

Découvrez le nouveau site MoveAgri (la plateforme des élèves et étudiants de l’enseignement agricole qui bougent à l’étranger) et la page Instagram : https://moveagri.educagri.fr

Contacts et informations : Danuta RZEWUSKI et  Vincent ROUSVAL, animateurs du réseau RED (ECSI) de l’enseignement agricole, danuta.rzewuski@educagri.fr – vincent.rousval@educagri.fr – Rachid Benlafquih (chargé de mission ECSI pour le BRECI/DGER)

 

 




J’irai vinifier chez toi…

5 pays européens planchent sur des outils autour de la transition agroécologique en viticulture-oenologie pour « apprendre à apprendre » aux jeunes viticulteurs de demain.

Dans le cadre de la transition écologique et la viticulture de demain, l’enseignement agricole doit adapter ses contenus pour former les générations futures, renouveler et adapter de nouveaux modes de productions. La transition écologique doit permettre de créer de nouveaux métiers, faire évoluer  la profession et imaginer des nouvelles façons de produire.

Réunion des partenaires pour la construction du projet – Sardaigne

« Demain », Projet Erasmus+ de prés de 400.000 €

Pour se faire, l’EPLEFPA de Bordeaux-Gironde  en lien avec l’Agence de l’Alimentation en Nouvelle-Aquitaine (AANA)   bénéficient  d’un financement Erasmus+ de  389 763 €, projet de partenariat de 2021 à 2024 avec 4 autres établissements de formations viticole européen : l’Instituto Politecnico de BEJA au Portugal, l’Universidad de LEON en Espagne, l’Universitat Dunarea de JOS DIN GALATI en Roumanie ainsi que l’Istituto  di Istruzione Superiore DUCA DEGLI ABRUZZI en Italie.

Prendre le meilleur

Mobilité des techniciens et enseignants au centre agronomique d’Elmas – Sardaigne

Ces 5 lycées agricoles partenaires vont travailler pendant 3 ans autour de la transition agroécologique en viticulture-oenologie en mettant en pratique des éco-techniques, des éco-produits et des éco-gestes. Il s’agit  de valoriser les ressources, d’utiliser des mécanismes naturels pour répondre à une demande sociale forte : le  respect de l’environnement. Ce projet en outre, permettra  de faciliter  les échanges de bonnes pratiques entre élèves, enseignants et professionnels de la filière. L’ensemble des échanges aboutiront sur des solutions pour produire autrement, préserver les ressources, et de doter les enseignements d’outils pour apprendre à apprendre. Les entreprises pourront, elles-aussi s’adapter et transformer leurs pratiques.

Le but est simple : prendre le meilleur de ce qui se fait dans chaque milieu viticole pour construire un cahier des charges qui s’adaptera à chaque terroir.

Ces différentes techniques seront utilisées par les vignerons de « demain », les jeunes viticulteurs, les professionnels (mise en place de tutoriels) ainsi que les enseignants et formateurs.

Sillonner l’Europe pour apprendre

Ce partenariat est articulé en 3 niveaux : mobilités des élèves en infra-bac et post bac, des enseignants et professionnels.

La première étape du projet  » j’irai vinifier chez toi » se déroulera du 3 au 8 octobre 2022 avec la venue des élèves et enseignants portugais, sardes, roumains et espagnols en collaboration avec la classe de 1ère STAV de l’EPLEFPA Bordeaux-Gironde pour étudier les terroirs médocains et libournais.

Le portage de ce beau projet aquitain associe l’équipe de l’EPLEFPA Bordeaux-Gironde, Corinne Reulet – Directrice de l’EPLEFPA, Stéphane Badet – Ingénieur Agronome et Enseignant et Bertrand Cheminade – Enseignant d’Histoire-Géographie ainsi qu’Agnès Soulard du  Pôle Europe AANA.

A noter que les prochaines rencontres auront lieu au Portugal et en Espagne en 2023 et ainsi qu’en Roumanie en 2024.

Contact : Pascale Labrousse – Animatrice du réseau Italie-Grèce- Chypre-Malte de l’enseignement agricole pascale.labrousse@educagri.fr