1

Lancez-vous dès maintenant

La rentrée est synonyme du renouveau, des bonnes résolutions, où de nouveaux engagements se planifient : c’est le moment de se lancer dans des projets individuels ou collectifs pour développer un projet innovant, ancré dans son territoire et ouvert à l’international… et pour prendre conscience de sa citoyenneté européenne et se confronter aux grands enjeux mondiaux !

L’enseignement agricole permet de développer des projets à titre individuel dans le cadre des mobilités en Europe et à l’international, de mesurer ses capacités en participant à des concours d’initiatives personnel ou en groupe, de s’engager dans des enjeux de solidarité ou encore de sensibilisation aux objectifs de développement durable.

Vivre des expériences cela passe par la connaissance du monde

Partir en mobilité se prépare plusieurs mois en amont : des formations pour les enseignants et formateurs, des outils et guides aident à construire le projet de mobilité des jeunes et des équipes pédagogiques et professionnelles.

Retrouvez ces aides en consultant la rubrique Ressources – PortailCoop

Le programme ERASMUS+ permet de s’inscrire dans une dynamique de projet européen complet (échanges, pédagogie croisée, formation, mobilité, partenariat). Le dispositif représente 85 % de la mobilité sortante de l’enseignement agricole, contribuant ainsi fortement à la construction d’une Union Européenne forte et ouverte sur le monde.

Un projet d’équipe : atelier d’écriture Erasmus+

Dans le cadre de la programmation Erasmus + 2021 2027, la Commission européenne a lancé son appel à proposition 2022 concernant les actions « mobilité des individus » (clé n°1). Les demandes d’accréditation pour des projets relevant de ces actions devront être déposées le 19 octobre 2022 – Pour se préparer, une seconde vague d’ateliers d’écriture de dossier a été organisée par al DGER pour les candidats aux dépôt de dossiers Erasmus+, le 22 septembre 2022 pour les Secteur « Enseignement et Formation Professionnels (EFP) » et Secteur « Enseignement Scolaire » (SCO), à Paris grâce à l’expertise des Chargées de mission Europe et Programme Erasmus+ – CMEPE de l’enseignement agricole.

Des projets de mobilité collective ou des organisations d’évènements autour de l’Europe ? Inspirez-vous des projets réalisés par et avec des jeunes ; les expériences mises en avant au court de la Présidence française de l’Union européenne, le projet NECTAR sur les innovations  pédagogiques vertes en terme de transitions agroécologiques, l’économie circulaire au coeur des projets européens, présentés par France Europea… et bien d’autres articles publiés sur PortailCoop.

Même la mobilité individuelle, ça se partage

Dès septembre jusqu’à décembre 2022 : Mettez toutes les chances de votre côté pour remporter le prix Moveagri 2022.

Comment faire ? Créer un blog de témoignage d’expériences de sa mobilité à l’étranger (stage, service civique, séjour académique, formation pour une reconversion, nouvelle orientation…), poster des photos, des vidéos illustrant vos découvertes et pratiques techniques à l’étranger.

Chaque année, la plateforme de la mobilité internationale MOVEAGRI de l’enseignement agricole organise un concours afin de récompenser les meilleures réalisations dans 4 catégories distinctes :

  • Prix du meilleur BlogAgri étudiant
  • Prix du meilleur BlogAgri lycéen
  • Prix du meilleur Album Photos
  • Prix de la meilleure Vidéo ou Réel Instagram« Gestes professionnel en action »

Le concours dote les lauréats d’une récompense de 300 euros pour chacun des premiers Prix.

Ce concours est ouvert à tout apprenant (élève, apprenti, stagiaire ou étudiant et service civique international) inscrit dans un établissement d’enseignement agricole (établissement public ou privé, du technique ou du supérieur) tout au long de l’année pour partager ses expériences.

Publiez et donnez vous une chance de remporter l’un des 4 prix Moveagri !

Echanger avec les jeunes d’Europe

Les ErasmusDays… Ils se sont déroulé cette année entre le 13 et le 15 Octobre.

Tous les porteurs de projets Erasmus+ sont invités à organiser chaque année un événement à la mi-octobre pour célébrer les ErasmsDays. Les participants organisent une ou plusieurs journées autour de témoignages sur l’impact des projets passés ou en cours. Ils peuvent aussi envisager de nouvelles coopérations éducatives autour des enjeux de la transformation numérique, du développement durable, de l’inclusion sociale et professionnelle, de participation à la vie démocratique. Ces thématiques sont les nouvelles priorités du programme Erasmus+ 2021-2027, qui ont été au coeur des #ErasmusDays 2022.

Les ErasmusDays 2022 de l’enseignement agricole ont été lancé par le Ministre, Marc Fesneau, en personne !

Retrouvez les kits et guides d’organisations sur le site Erasmus+

Le développement durable, la solidarité et la citoyenneté internationale : des messages forts !

Au delà de l’enrichissement linguistique, la coopération européenne et internationale permet un enrichissement personnel, une ouverture sur l’autre et sa culture et ainsi comprendre les mécanismes d’interdépendance et d’exclusion en France et dans le monde. L’initiation à la citoyenneté et à la solidarité internationale développe un esprit critique par l’apprentissage des réalités internationales et la compréhension des enjeux environnementaux et sociaux et de plus favorise l’engagement citoyen.

Programme de jeux de rôle, formations, journées thématiques – intervention du réseau RED de l’enseignement agricole dans les établissements.

En cela, l’éducation au développement durable croise pleinement l’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale.

Découvrir et débattre autour d’un film

En prenant conscience de l’interdépendance et la similitude des enjeux agricoles et alimentaires dans le monde, les citoyens peuvent agir pour une alimentation durable et solidaire et contribuer au droit à l’alimentation ici et ailleurs.

Etablissements de l’enseignement agricole, vous souhaitez sensibiliser et mobiliser les jeunes citoyens, en particulier les (futurs) professionnels agricoles en faveur d’une alimentation durable et solidaire et du droit à l’alimentation ?

Du 15 Octobre – 30 novembre 2022 – le Festival Alimenterre propose 9 films primés pour réfléchir à l’avenir !

Comment faire ? Prendre contact avec le coordonnateur « Alimenterre », consulter la banque de films, les outils pédagogiques, organiser la projection et un débat au sein de l’établissement.

Pour ce faire, s’inscrire sur la plateforme, définir un film primé du « Festival Alimenterre 2022 » et organiser l’évènement, c’est le premier pas de la sensibilisation qui mènera vers une possible participation au prix « Alimenterre ».

Sensibiliser les autres aux enjeux de l’alimentation durable

En prolongement du Festival ALIMENTERRE, les initiatives peuvent naître des réflexions nées des débats organisés au sein des établissements. Elles peuvent être récompenser et valoriser comme initiatives novatrices et mobilisatrices. Ces actions, mises en œuvre par les jeunes dans le cadre de leur parcours scolaire ou non, peuvent être valoriser et financer. Les projets impulsant des changements durables auprès de tous, basés sur les thématiques en lien avec l’un des objectifs de développement durable (n°2) qui est défini par les Nations Unies, pourront faire l’objet d’une candidature au Prix Alimenterre 2023 sous la forme de réalisations (films, jeu pédagogique, organisation d’évènement de sensibilisation…etc).

Le Prix Alimenterre récompense les 3 premiers lauréats pour un total de 3 600€.

Septembre 2022 marquera le lancement de la 10ème édition du Prix Alimenterre (dépôt des candidatures jusqu’à mi-mars 2023).

S’unir pour devenir citoyen européen

La fondation Hippocrène en collaboration avec le ministère de l’agriculture et de la souveraineté alimentaire ouvrira le Prix Europe 2023 de novembre 2022 à janvier 2023. La formation, la mobilité, les échanges et les projets communs sont les meilleurs moyens pour les jeunes de concrétiser leur appartenance à un ensemble commun et de prendre conscience de leur citoyenneté européenne.

C’est l’occasion de le partager et de tenter d’être reconnu par le Jury et remporter le prix de l’enseignement agricole pour faire vivre son projet.

Précédent article sur la remise des Prix Hippocrène 2022

Inventer son métier de 2030

Prochainement : Lancement du prix de l’Année Européenne de la Jeunesse de l’enseignement agricole (AEJ)

Dans l’objectif d’impliquer plus encore l’enseignement agricole dans l’AEJ,  la DGER met en place un concours, qui regrouperait les thèmes de la jeunesse, de l’Europe et de la ruralité.

Il s’agit à la fois de promouvoir l’Europe dans l’enseignement agricole et de le promouvoir « hors les murs », en encourageant les jeunes des établissements à s’interroger sur les métiers qu’ils souhaiteraient exercer après leurs études, métiers à dimension européenne ou inscrits dans l’une des priorités de l’Europe (environnement, inclusion, numérique).

Comment participer ?

A cette fin, les jeunes réaliseront, en petite équipe, des courtes interviews dans lesquelles ils décrivent leur métier d’avenir : « mon métier mystère de 2030 en 180 secondes ». Les jeunes sont invités soit à se projeter dans les évolutions d’un métier qu’ils apprennent actuellement, soit à imaginer un métier qui n’existe pas aujourd’hui.

Règlement du concours à venir, pour un dépôt des candidatures l’annonce de lancement et une remise des prix en décembre 2022.

Public éligible : les élèves, étudiants et apprentis de l’enseignement agricole public et privé, technique et supérieur.

En jeu, des moments festifs et de partage et des voyages : billets d’entrée à l’Europa – Park (pour les collégiens / lycéens), tickets d’accès à un festival green et européen ou à un salon numérique (pour les étudiants),  pass interrail (pour les apprentis), des places pour un événement sportif…

Les Open-Badges, un plus pour faire reconnaître ses compétences

Des Open-badges numériques validés par le ministère de l’agriculture et de la souveraineté alimentaire sont désormais délivrés aux jeunes et équipes pédagogiques impliquées dans différents concours pour reconnaître les compétences acquises lors de leurs expériences dans le domaines de l’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale.

Ces Open-Badges seront un plus à valoriser dans son CV numérique et au cours des démarches de stage professionnel ou lors des futurs contacts professionnels.

Depuis 2020, le ministère en charge de l’agriculture décerne une série d’Open badges aux jeunes participants aux actions telles que :

Le Prix Alimenterre avec deux open badges : « Lauréat ALIMENTERRE » et « Citoyen ALIMENTERRE », les blogeurs de Moveagri, avec les Open-Badges « Reporter » et « Ambassadeur », les jeunes ayant une expérience du jeu de rôle pédagogique sur les principes de l’agroécologie, Agrochallenges, en bénéficiant des Open-Badges « Ambassador » et « Challenger ». Enfin les jeunes accueillis en établissement agricole en tant que Volontaires internationaux.

Contacts :

Les référents programmes Erasmus+ pour appuyer les établissements d’enseignement agricole : Anne-Sophie GOYON, anne-sophie.goyon@educagri.fr, Marthe GEOFFROY, marthe.geoffroy@educagri.fr, Corinne SAMOUILLA, corinne.samouilla@educagri.fr, Isabelle WILWERTZ, isabelle.wilwertz@agriculture.gouv.fr, Aurélia HAIOUN, aurelia.haioun@educagri.fr

Pour + de contacts sur les zone géographiques consulter l’onglet Acteurs du site PortailCoop

Contact ECSI : Vincent ROUSVAL, vincent.rousval@educagri.fr

Crédit Photo de tête d’article : Campagne d’information sur l’Année Européenne de la Jeunesse

 

 

 




« English contents » is on line

Une nouveauté sur le site !

PORTAILCOOP met à votre disposition des supports en anglais

Découvrez les différentes actions et projets de formation, de recherche, d’innovation que le ministère, ses établissements et les acteurs de l’enseignement agricole mènent avec près d’une centaine de pays autour de thématiques communes concernant l’agriculture, l’alimentation, l’environnement, la citoyenneté et les moyens de répondre aux défis mondiaux.

 

A new feature on the site!

PORTAILCOOP will provide you with some material in English

Discover the different training, research, innovation actions and projects that the Ministry, its schools and the actors of agricultural education carry out with almost a hundred countries around common topics concerning agriculture, food, environment, citizenship and ways to respond to global challenges.

4 articles to open this session




L’enseignement agricole voyage avec Erasmus +

En 2022, Erasmus fête ses 35 ans. Aujourd’hui, Erasmus+ a pour objectif principal de soutenir les projets de mobilité et de partenariat entre les 200 pays participants ou partenaires du programme. Depuis 1987, ce sont plus de 12 millions de personnes qui en ont bénéficié. Qu’en est-il dans l’enseignement agricole ?

Sur la période 2014-2020, 674 établissements de l’enseignement agricole ont participé au programme Erasmus +, soit plus de 80% des établissements. Pour rappel, l’enseignement agricole forme chaque année plus de 215 000 élèves, apprentis et étudiants dans 806 établissements.

Ainsi, sur la même période, l’enseignement agricole a bénéficié de 8,4% des financements nationaux et de 10% des mobilités Erasmus +, alors qu’il représente environ 3% de effectifs nationaux. Cela représente 37 300 mobilités pour un financement de 97 millions d’euros.

Comme l’indique Laure Coudret-Laut, directrice de l’Agence Erasmus + France / Éducation Formation : « La période 2014-2019 a vu les mobilités de l’enseignement agricole plus que doubler, ce qui traduit le fort investissement des enseignantes, enseignants et personnels à tous niveaux de responsabilité, tout au long de la programmation ».

L’enseignement agricole tourné vers l’international

Le programme Erasmus + permet aux jeunes dans tous les domaines, dont ceux de l’enseignement agricole, d’étudier dans l’un ou l’autre des pays participants ou partenaires du programme. Les élèves, étudiants, apprentis et personnels de l’enseignement agricole ont en particulier la possibilité d’effectuer une mobilité dans l’un des 27 pays membres de l’Union européenne, en Norvège, en Islande, au Liechtenstein, en Macédoine du Nord, en Serbie, en Turquie…

Le programme Erasmus + « soutient la politique éducative d’ouverture à l’Europe et à l’international au bénéfice des jeunes des établissements de l’agriculture », explique Laure Coudret-Laut.

Cette incitation à découvrir les métiers et formations de l’agriculture hors des frontières françaises s’inscrit dans « la mission de coopération européenne et internationale conduite par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation », précise Valérie Baduel, directrice générale de l’enseignement et de la recherche (DGER) du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

De nombreux projets portés par l’enseignement agricole

L’enseignement agricole porte de nombreux projets Erasmus +.

Pour lutter contre le décrochage scolaire et l’absentéisme, le lycée agricole de Matiti (Macouria, Guyane) porte un projet avec le lycée Skjetlein (Leinstrand, Norvège) ce qui permet à huit élèves français et norvégiens de s’immerger dans le quotidien de lycéens situés à plus de 8 000 km. Pour Frédérique Loumeto-Ipolo, enseignante en zootechnie et animatrice du réseau Caraïbe de l’enseignement agricole, ce projet « est un atout pour rendre nos filières plus attractives ! ».

Pour valoriser une alimentation durable, cinq établissements européens, dont trois universités, se sont unies en 2018 autour d’un projet Erasmus + « EducLocalFOOD ». Parmi les partenaires : l’Université de Maribor (Slovénie), l’Observatoire européen du paysage (Italie) ou encore la Bergerie nationale (France). Ensemble, ils œuvrent à la création d’un kit pédagogique sur les systèmes alimentaires locaux et durables (SALD) pour accompagner les enseignants des formations agricoles.

En Bourgogne-Franche-Comté, treize lycées agricoles se sont réunis autour du projet « Ose l’Europe avec les lycées agricoles de Bourgogne-Franche-Comté ». Ce projet permet aux établissements d’enseignement agricole de partager leurs pratiques et de mutualiser leurs expériences afin d’offrir aux étudiants une expérience européenne.

Actu – Des experts et des jeunes témoignent au Salon international de l’Agriculture 2022, ils illustreront « comment l’enseignement agricole mobilise le programme Erasmus + ? » . Retrouvez cette échange, en direct du SIA 2022, mardi 1er mars, sur le Stand du MAA, Hall 4 de 15h45 à 16h15.

 À télécharger : Bilan 2014-2020 – Erasmus + pour l’enseignement agricole

Le programme Erasmus + 2021-2027

Le programme pluriannuel Erasmus + 2021-2027 détaille les missions et objectifs pour les sept années de la programmation en cours. Des priorités transversales ont été définies, dans lesquelles l’enseignement agricole s’inscrit pleinement :

  • L’inclusion, en permettant aux publics les plus éloignés de la mobilité d’en bénéficier ;
  • Le développement des compétences numériques et de celles en lien avec l’intelligence artificielle, la robotique en particulier… ;
  • Le renforcement du sentiment de citoyenneté européenne, en incitant à la participation à la vie démocratique ;
  • La prise en compte des enjeux environnementaux de façon à intégrer les principes de développement durable comme l’adaptation au changement climatique et le développement des énergies propres.



Participez vite au Prix Europe-Hippocrène 2021 !

Le Prix Europe-Hippocrène c’est quoi ?

Ce prix est l’occasion de valoriser l’engagement de chaque établissement d’enseignement agricole dans un projet européen et d’enrichir les réflexions des apprenants sur l’éducation à l’Europe.
Un montant de 5 000 euros destiné à la réalisation du projet sera remis à l’établissement lauréat 2021 par la Fondation Hippocrène.

Depuis 2010, le prix Hippocrène cherche à donner envie d’Europe, dès l’école. L’idée structurante est de considérer que la formation, la mobilité, les échanges et les projets communs sont les meilleurs moyens pour les jeunes de concrétiser leur appartenance à un ensemble commun et ainsi de prendre conscience de leur citoyenneté européenne.

Depuis 2017, l’enseignement agricole, technique et supérieur, public et privé sous contrat, a la chance d’être intégré à ce prix.
Il s’agit de présenter un projet original élaboré par une classe avec son / ses professeur(s) dans le domaine de la citoyenneté européenne. L’objectif est d’encourager les échanges avec de jeunes Européens, la découverte d’une autre culture, à travers une production commune réalisée dans le cadre d’un partenariat : jumelages actifs, projets pédagogiques partagés, partenariats virtuels, échanges d’apprenants, mobilités entrantes/sortantes d’apprenants et d’enseignants…

Il vous reste quelques jours encore pour vous saisir de cette formidable opportunité en déposant votre candidature !
En raison de la situation actuelle, La Fondation Hippocrène a pris la décision de prolonger les candidatures au Prix Hippocrène jusqu’au dimanche 31 janvier à minuit.
Candidatez en envoyant vote projet à l’aide des modalités précisées dans la note de service (DGER/SDRICI/2020-806 du 23-12-2020) de la cinquième édition du Prix Europe de l’enseignement agricole français .

Ce prix s’organise avec le soutien de la Représentation permanente en France de la Commission européenne dans le cadre du concours de l’éducation à l’Europe lancé par la Fondation Hippocrène. La DGER incite les établissements d’enseignement agricole technique et supérieur à participer à ce prix promouvant les échanges européens, qui s’inscrit dans la mission de la coopération internationale.

Plus d’outils pour réussir son projet, n’hésitez pas à vous référer aux outils de mobilité virtuelle proposés par Erasmus + pour vous aider.

Dans la catégorie  » Enseignement agricole « , l’édition 2020 du Prix Hippocrène a été remportée le 24 mars 2020 par le Lycée Professionnel Privé Rural de l’Ain. Compte – tenu du contexte sanitaire, la remise des prix s’est tenue sous la forme d’un événement à distance, organisé le 14 janvier 2021 par la Fondation Hippocrène, et animé par Toute l’Europe.

A cette occasion, Michèle Guyot-Roze, Vice-Présidente de la Fondation Hippocrène, a officiellement décerné le Prix Hippocrène de l’Education à l’Europe aux élèves de 1ère baccalauréat professionnel  » Technicien en expérimentation animale  » du Lycée professionnel privé rural de l’Ain – site de Villars-les-Dombes (Région Auvergne Rhônes-Alpes) pour le projet « Culture of care – Animal welfare ».

Il a été rappelé l’objectif du projet : des élèves danois, Irlandais et français échangent des bonnes pratiques sur le bien-être animal en créant une base de données accessible en e-learning.
Monsieur Gourdon, Chef d’établissement, a été associé aux félicitations adressées aux élèves et à leur enseignant Cédric Grossi, qui résume ainsi cette aventure :

« Les points essentiels que l’on retient du projet sont l’enrichissement professionnel par l’échange de pratique, l’acceptation de la différence avec de nouvelles cultures. »

Lauréat du Prix de l’Europe-Hippocrène 2020 – Catégorie Lycée Général et technologique / Enseignement agricole : LPPR de l’Ain, site de Villars-les-Dombes, pour son projet « Culture of care – Animal welfare », région Auvergne-Rhône-Alpes

Et revivez le Webinaire du 14 janvier 2021, organisé pour la remise des prix 2020 avec l’introduction par la Ministre Jean-Michel Blanquer, avec des conseils pour candidater aux Prix 2021.

Contact : Chargé de coopération internationale en DRAAF/SRFD (pour les établissements de l’enseignement technique)

breci.dger@agriculture.gouv.fr (pour les établissements d’enseignements d’agronomie, vétérinaire et du paysage)