1

Un Colombien chez les Ch’tis

Un Colombien, en service civique au campus de Wagnonville, vit une expérience unique de découverte des pratiques agroécologiques et de la vie de l’établissement agricole qui l’accueille.

Mi estancia como voluntario en Francia, en solo un mes ha sido una experiencia única y enriquecedora, cada momento de interacción con las personas es un aprendizaje mutuo de cultura e idioma, lo cual para mi es gratificante y me entusiasma a cada día seguir compartiendo y enseñando mi país y de igual forma aprendiendo, en el poco tiempo que llevo he logrado adaptarme de una buena manera al lugar y es gracias a las personas con las que interactuó, las cuales son muy amables en cada momento haciéndome sentir muy cómodo, hasta el momento solo tengo palabras de agradecimiento con cada uno de ellos. – Témoignage de Roberto Arturo Correa Jaramilla, à Douai, le 3 avril 2022

Dans le cadre des projets de coopération avec le Service National d’Apprentissage (SENA), le Réseau Amérique latine de l’enseignement agricole a proposé à l’EPL de Douai, expérimenté dans l’accueil de plusieurs jeunes brésiliens en Service Civique, d’accueillir Roberto Arturo Correa Jaramilla, jeune colombien issu du centre SENA de Buga (région de la Vallée du Cauca), pendant 10 mois.

Roberto Arturo Correa Jaramillo, diplômé d’un diplôme équivalent au BTSA français en ressources naturelles, exprime dans son témoignage son grand enthousiasme pour cette expérience unique et enrichissante. Pour lui, chaque moment partagé est un apprentissage linguistique et culturel très gratifiant. Il remercie toutes les personnes qui lui ont permis de s’intégrer rapidement.

Approche agroécologique par la formation

Roberto est un jeune très motivé qui a clairement manifesté son intérêt et sa grande curiosité à découvrir l’approche agroécologique dans les pratiques productives françaises et à s’investir également dans les activités culturelles de l’établissement, faisant preuve d’une grande appétence.

Pour cela, il aura pour missions d’appuyer la communauté éducative dans l’organisation et la préparation du 7ème Forum Franco Brésilien prévu en France en 2023 sur la thématique « Le rôle de l’humain et des sciences dans les transitions agro écologiques et sociales ». Il travaillera sur la méthodologie du forum dans le but de transférer ses savoirs dans les centres Sena à son retour en Colombie . Il sera l’ambassadeur de ce projet en Colombie. En effet, son établissement sera invité à participer au forum franco-brésilien.

A la découverte des produits français

Par ailleurs, il s’investit avec engouement dans ses apprentissages sur le « produire et consommer autrement » en participant activement à la fabrication de la bière et du fromage, les deux produits phares de l’EPL. C’est avec intérêt qu’il découvre tout le processus de fabrication de la bière sous l’œil aguerri du chef d’exploitation, brasseur passionné. Dans les prochains mois, il pourra se familiariser avec la fabrication du fromage et porter son attention sur les différents étapes d’élevage : caillage, égouttage, moulage et salage et enfin affinage.

L’ornithologie, une passion à partager

Enfin, plus proche de sa formation, il accompagnera une classe dans un projet de création d’une mare dans la prairie humide de la réserve de Wagnonville pour étudier sa biodiversité . Passionné par les oiseaux, il fera un catalogue de ces vertébrés à plumes présents sur la réserve et il aura l’occasion de présenter les espèces endémiques, évoluant dans sa région du Cauca.

Outre sa participation dans les différentes activités, toute la communauté éducative bénéficiera des animations qu’il mènera aussi autour d’ateliers interculturels de découverte de la Colombie.

Contact : Magali Loupias, animatrice du réseau Amérique Latine de l’enseignement agricole, magali.loupias@educagri.fr




Développement du territoire, une 4ème opportunité

Un quatrième webinaire, consacré au développement des territoires et son accroissement par la formation, clôture une année riche en échanges et surtout ouvre de nouvelles perspectives de collaboration avec la Colombie pour l’enseignement agricole.

Pour répondre aux contraintes actuelles et poursuivre la coopération avec les partenaires colombiens, le réseau Amérique Latine de l’enseignement agricole français et le Service National d’Apprentissage colombien (SENA) ont programmé quatre webinaires, répondant à des thématiques d’intérêt commun : le paysagisme, l’apiculture , les indications géographiques et l’animation du territoire en relation avec le monde associatif .

L’objectif était de réunir des enseignants, des formateurs et des apprenants pour échanger sur « comment l’enseignement agricole des deux pays aborde ces sujets ».

Le 17 juin 2021, le quatrième webinaire a réuni 156 participants colombiens, argentins, chiliens et français pour échanger sur la thématique de « L’animation du territoire en relation avec le monde associatif » et « Comment la formation participe au développement des territoires ». Cette participation croissante démontre l’intérêt et la richesse des thématiques de coopération.

Les propos introductifs des institutions françaises et colombiennes ont rappelé l’importance de garder le lien en adaptant nos coopérations au contexte sanitaire actuel et ont salué le succès de cette initiative.

Mme Anne-Marie Laborde, enseignante d’Education socioculturelle au Lycée des Métiers de la Montagne d’Oloron Sainte-Marie (EPL des Pyrénées Atlantiques Agro Campus 64) et Mr Ricardo Gomez, formateur en développement du territoire au Centre régional de Buga du SENA, en relation avec le monde associatif, ont tous deux été les intervenants de ce 4ème webinaire. En amont, une collaboration a été menée pour croiser les deux concepts sur l’animation du territoire et présenter conjointement l’histoire du développement territorial de chaque pays ainsi que le rôle de la formation dans son évolution.

Côté français, les missions de l’Enseignement agricole ont été présentés et en particulier le rôle de l’Education Socioculturelle qui contribuent largement à l’animation et au développement des territoires. Aussi un focus a permis d’exposer les orientations ministérielles en terme d’agroécologie. Pour clôturer, une ancienne étudiante, aujourd’hui installée en tant qu’agricultrice, a témoigné sur le rôle de son exploitation dans la dynamique rurale locale et particulièrement son lien avec les acteurs du territoire.

Côté colombien, l’intervenant a énoncé des enjeux majeurs, comme le processus de paix en Colombie, l’importance de la réforme rurale, les orientations politiques et régionales en terme de développement territorial et comment la formation du SENA contribue au développement territorial.

Les quatre webinaires ont apporté des visions complémentaires et des perspectives intéressantes en termes de suites à donner à ce premier cycle, dont l’organisation de nouveaux webinaires sur des sujets spécifiques et la formation d’instructeurs sur les thématiques abordées ainsi que la création de classes virtuelles franco-colombiennes.

Contact : Magali Loupias, co-animatrice du réseau Amérique Latine de l’enseignement agricole, magali.loupias@educagri.fr




Opportunités autour du paysagisme avec la Colombie

Un premier webinaire enthousiasmant qui ouvre de nouvelles perspectives de collaboration entre la France et la Colombie sur des thématiques communes.

Dans le contexte actuel et afin de poursuivre la coopération avec les partenaires colombiens, le Réseau Amérique Latine de l’enseignement agricole et le Service National d’Apprentissage colombien (SENA) ont programmé, jusqu’à la fin de l’année 2020, trois webinaires répondant à des thématiques d’intérêt commun : le paysagisme, l’apiculture et les indications géographiques. L’objectif est de réunir des enseignants, des formateurs et des apprenants pour échanger sur « comment l’enseignement agricole des deux pays aborde différents sujets techniques ».

Le 4 novembre dernier, le premier webinaire a réuni une soixantaine de participants colombiens, argentins et français pour échanger sur la thématique du « paysagisme ».

Les propos introductifs institutionnels français et colombiens (DGER-MAA et SENA) ont rappelé l’importance de garder le lien en adaptant nos coopérations au contexte sanitaire actuel et ont salué cette initiative.

Deux experts , Mr Emmanuel Coulombs, professeur d’éducation socioculturelle et référent BTSA Aménagement Paysager de l’EPL  de Brive Objat Voutezac et Mr Jorge Enrique Leiva Pabon, expert habilité en jardinerie et paysagisme au Centre régional de la Construction au SENA à Bogotà, ont présenté respectivement l’enseignement de leurs disciplines dans chaque pays, les approches qui guident ces formations et les enjeux actuels en termes d’emploi, de respect de l’environnement et du rôle social des métiers du paysage (jardin de médiation, jardins ouvriers). L’intégration de l’approche agroécologique a été fortement soulignée par l’intervenant français et cela a suscité un fort intérêt chez les partenaires colombiens.

Des visions complémentaires et des perspectives intéressantes en termes de suites à donner à cette première expérience ont été retenues par les participants, dont l’organisation des webinaires plus techniques sur des sujets particuliers (par exemple : l’approche agroécologique dans les pratiques d’aménagement paysager).

Plusieurs partenaires argentins étaient également invités à ce premier webinaire afin de partager l’expérience de collaboration franco-colombienne et envisager ce même type d’échange entre les établissements français et argentins. C’était aussi l’occasion de favoriser des échanges régionaux et créer des liens entre les partenaires latino-américains de l’Enseignement agricole français.

 

Prochain rendez-vous, le 20 novembre autour de l’apiculture !

Contact : Magali Loupias, co-animatrice du réseau Amérique Latine ( cône andin) de l’enseignement agricole, magali.loupias@educagri.fr