1

Former aux techniques documentaires à Madagascar

« C’est avec plaisir que j’ai pu animer deux sessions de formation aux techniques documentaires à destination des collègues d’établissements d’enseignement agricole de Madagascar, responsables ou futurs responsables d’espaces documentaires, dans le cadre du Réseau des Établissements Agricoles Professionnels de l’Afrique Australe et Océan Indien – REAP AAOI . »

Cécile Maréchal, Documentaliste de l’EPLEFPA Forma’terra – La Réunion

La mise en place de cette formation a été reportée à plusieurs reprises en raison de la crise sanitaire Covid-19.

La première session s’est finalement déroulée au Centre Aïna à Tananarive les 13 et 14 juin 2022 pour 7 participants provenant de structures diversifiées : Centre d’Appui et de Formation professionnelle Agricole (CAFPA), Ecole de Formation de Technicien Agricole (EFTA) de Toamasina,  Ecole de Formation de Technicien Agricole d’Amborovy de Mahajanga, Université Soavinandriana et bien sûr Centre Aïna.

La deuxième session a eu lieu au CAFPA d’Antsirabe les 16 et 17 juin 2022 et regroupait des participants issus du CEFFEL,  de la ferme école de Tombotsoa, du CAFPA d’Iboaka Fianarantsoa et bien sûr de notre structure d’accueil, le CAFPA d’Antsirabe.

Dans l’intervalle, la journée du 15 a été consacrée au transfert entre Tananarive et Antsirabe et m’a permis de découvrir une région au très fort potentiel agricole.

L’objectif de cette formation, qui s’est à chaque fois déroulée dans une atmosphère studieuse mais conviviale, était d’apporter aux responsables ou futur(e)s responsables les techniques nécessaires à la réalisation des principales fonctions documentaires.

Deux journées n’auront certes pas été suffisantes pour maîtriser toutes les « ficelles » d’un métier mais elles auront donné les moyens à l’ensemble des participants d’avoir une vision globale d’un centre documentaire, de repérer les points à approfondir et pour les plus avancés, d’appliquer les techniques apprises dans leur centre de ressource.

A la fin des deux jours de formation, chacune et chacune a pu réfléchir et adapter ses nouvelles connaissances à son propre projet de création ou d’évolution d’un espace documentaire.

L’une des difficultés principales de cette formation a consisté dans la diversité des situations des participants : certains étant en poste à l’université, d’autres dans des petits centres sans véritables moyens pour leur futur espace.

Pour cette raison, il semble particulièrement intéressant, voire nécessaire de les aider à se constituer une documentation minimale qui pourrait être, pour les uns, les prémices d’un espace qui demande un soutien pour une bonne organisation et pour les autres un complément très utile à structurer pour leurs usagers, ainsi que d’outils documentaires indispensables à la mise en place d’un système d’information efficace.

En effet, ma mission m’a véritablement permis de constater le manque criant d’outils de travail et de ressources documentaires quel que soit le centre.

S’il reste donc beaucoup à faire, je tiens à souligner la volonté de tous les participants et à remercier les centres d’Aïna et d’Antsirabe pour leur chaleureux accueil.

Contacts :

Témoignage de Cécile MARECHAL, Documentaliste de l’EPLEFPA Forma’terra – Saint-Paul de la Réunion, cecile.marechal@educagri.fr

Éléments recueillis par Didier RAMAY, animateur du réseau AAOI – Afrique Australe – Océan Indien de l’enseignement agricole, didier.ramay@educagri.fr

Crédit photographique (tête d’article) : site pexels-Rayonnage Bibliotheque – libre de droit

Rachid BENLAFQUIH, Chargé de mission Afrique / Éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale / Expertise Internationale au BRECI-DGER, rachid.benlafquih@agriculture.gouv.fr

 

 

 

 




Oyas & Circles au service de l’agroécologie

Le lycée agricole de Coconi à Mayotte poursuit le projet INTERREG 2018-2021 sur le renforcement et la mutualisation des compétences au sein des établissements professionnels agricoles du Réseau des Établissements Agricoles Professionnels de l’Afrique Australe et Océan Indien (REAP AAOI) et de leurs partenaires.

Ce projet, financé par le fonds Européen INTERREG Transfrontalier Mayotte-Madagascar-Comores et par la Préfecture ainsi que le Conseil Départemental de Mayotte, est basé sur quatre actions. Le réseau REAP AAOI fonctionne selon une co-animation générale, une organisation de conférences et de comités de pilotage. La seconde action principale est l’échange de méthodes pédagogiques entre les partenaires. Aussi, les expérimentations croisées sur les exploitations de chaque partenaires prennent un part importante au projet. Enfin, la mobilité des apprenants, enseignants et de l’ensemble du personnel des établissements est une composante essentielle du partenariats entre établissement de l’AAOI.

Dans le cadre de l’action 2, deux modules pédagogiques ont été construits en 2020-2021, pour et par des classes de CAP « Agriculture des Régions Chaudes », en lien avec les partenaires du projet. Un bon moyen pour ces jeunes aux parcours parfois difficiles d’être sensibilisés à la coopération régionale d’une part, de devenir acteurs de leur formation d’autre part, et enfin de s’initier à l’agroécologie par l’innovation.

Irrigation douce par les Oyas

Ces deux modules d’expérimentation pédagogique ont porté sur deux procédés agricoles partagés par les partenaires

Mahorais et Malgaches. Le concept des « Oyas » a été proposé par notre partenaire du CEFFEL à Madagascar. C’est une méthode d’irrigation douce via des poteries enterrées que les élèves ont fabriquées eux-mêmes.

Immersion de la poterie pour faciliter sa porosité

Installation des pots dans la serre pour préparer l’irrigation

Permaculture en forme de « Bananas Circles »

Et les « Bananas Circles » est un concept de permaculture, qui permet de produire à haute densité tout en recyclant les

1ère production de Bissap, 1kg 300 de récolte

eaux ménagères. Cette pédagogie a été développé sur proposition d’un chargé de mission impliqué dans le RITA Mayotte, réseau d’innovation et de transfert agricole.

Afin de capitaliser ces expériences d’enseignement nouveau et de partager au mieux ces modules élaborés par/pour les élèves, le réseau et du REAP AAOI a conçu deux mini films (en français) expliquant les concepts et permettant de suivre leurs réalisations.

Deux nouvelles thématiques pour 2022

Pour l’année 2021-2022, l’expérience sera reconduite, avec la poursuite et l’entretien des projets mis en place sur deux nouvelles thématiques : l’une sur la création d’une mare pour valoriser la ressource en eau et favoriser tous les écosystèmes et l’autre avec la mise en place de différents systèmes productifs anti-érosifs démonstratifs.

Expérimentation menée par les CAPA 1 de Coconi en 2020-2021 sur le principe des OYAS

Réalisation du 1er Bananas Circle de Coconi, Mayotte par les CAPA 2 ARC/MA, en 2021

Contact : Valérie Hannoun et Didier Ramay, animteurs du réseau AAOI – valerie.hannoun@educagri.fr, didier.ramay@educagri.fr




30 ans de coopération régionale pour FORMA’TERRA-Réunion

Le projet Interreg de l’EPLFEPA FORMA’TERRA de Saint-Paul de la Réunion a permis aux apprenants et personnels des différents centres   (Lycée agricole, CFA et CFPPA) de s’ouvrir à leur espace inter-régional de l’Afrique Australe et de l’Océan Indien en renforçant leurs compétences professionnelles.

Il a aussi permis le partage d’expertises avec les apprenants et les personnels des centres de formation agricole ainsi que les partenaires des pays impliqués dans le projet.

Inscrit dans son projet d’établissement, FORMA’TERRA a développé avec dynamisme sa mission de coopération régionale. La Région de la Réunion a toujours soutenu financièrement les projets pédagogiques et professionnels via les fonds INTERREG.

En 2013, avec l’appui des fonds INTERREG la création du réseau de coopération régionale REAP AAOI  a permis au Lycée agricole de Saint-Paul de renforcer et pérenniser ses programmes de coopération régionale. Aujourd’hui ce sont plus de 80 établissements de formation agricole de 9 pays et Iles de la zone Afrique Australe-Océan Indien. Ainsi, l’Afrique du Sud, le Mozambique, Madagascar, les Comores, les Seychelles, Maurice, Rodrigues, Mayotte et l’Ile de La Réunion collaborent dans un esprit de partage et de solidarité pour favoriser la mise en place de projets de coopération régionale.

Afrique du Sud 2016

Accueil au collège d’Owen Sithole

Travail sur le développement avec les petits agriculteurs zoulous  du bassin cannier d’Eshowe – Kwa Zulu Natal

 

 

 

 

 

 

 

La Réunion a choisi le projet FORMATERA-REAP AAOI  pour représenter la Région pour les 30 ans d’INTERREG au forum des RUP (Régions Ultrapériphériques) en mars 2020 et dans d’autres lieux et grands événements (Parlement européen, Commission européenne, Green Week, etc).

La place du projet de Saint-Paul aux côtés des deux autres projets de recherche, PAREO de l’IRD ( Institut de La Recherche pour le Développement ) et RenovRisk du Laboratoire de l’atmosphère et des Cyclone de LACY de l’Université de La Réunion, est une véritable reconnaissance de l’action de coopération du lycée technique agricole au sein de la région.

Madagascar 2017 2018

Accueil à la Ferme Ecole de Tombontsoa

Echange sur l’agro écologie sur les parcelles du CEFFEL

 

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui le projet FORMA’TERRA se poursuit avec la mise en place du programme INTERREG 2021-2027 et se fixe l’objectif d’inscrire le réseau REAP AAOI comme plateforme éducative afin de diffuser l’innovation agronomique.

Cet outil  permettra de recenser des expertises en agroécologie, agroalimentaire, développement rural et ingénierie de formation dans le domaine de la formation agricole dans la zone Afrique Australe-Océan Indien.

Ile Maurice 2019

Enquêtes petits agriculteurs sur les  3 districts Sud Ouest ( Savane – Black River et Plaines Wilhems) et restitution devant les acteurs du développement à l’Institut Français

 

 

 

 

Contact : Didier RAMAY, co animateur réseau géographique Afrique Australe Océan Indien pour l’enseignement agricole français   didier.ramay@educagri.fr