1

Le VTT s’invite dans les mobilités éco-responsables

Le lycée de Tulle-Naves voyage « éco-responsable »… dès octobre 2019, deux enseignants d’éducation physique et sportive, accompagnateurs dans le cadre de mobilités d’élèves en ERASMUS + secteur de l’Education et de la Formation Professionnelle, ont eu le plaisir de sillonner les routes et chemins de Belgique, pendant 2 semaines, en VTT électrique.

Les sept élèves de terminale Bac Pro CGEA du lycée Edgar Pisani de Tulle-Naves (Corrèze) et leurs maîtres de stage ont eu la surprise de voir arriver leurs enseignants en VTT électrique, sur les exploitations agricoles de la région de Mons en Belgique. Ces derniers ont parcouru pratiquement tous les jours entre 30 et 50 km pour visiter leurs stagiaires, mais aussi pour rencontrer les acteurs et habitants du monde rural. Quoi de plus facile pour les premiers contacts que de s’arrêter rapidement, de suivre des chemins accidentés pour faire de nouvelles rencontres et peut être établir de nouveaux contacts dans des fermes pouvant devenir de futures structures d’accueil pour les élèves et ainsi répondre à leur mission, en tant que Lycée-porteur du consortium des lycées publics de la région Nord Nouvelle-Aquitaine.

Le temps des rencontres humaines

Le but de cette action était bien entendu de mettre en avant un acte éco-citoyen dans l’organisation de mobilités, mais aussi d’aller simplement et de façon originale à la rencontre des autres en créant des questionnements, mais aussi en montrant que la santé par l’activité physique peut aussi trouver sa place dans les actions de mobilité Erasmus+. Ces visites ont également permis de nombreux échanges sur le territoire autour de Mons et une large promotion d’Erasmus + ouvert à tous les publics, y compris ceux issus de zones rurales.

Précurseur du Green Deal

Avec un voyage collectif dans un véhicule 9 places, des regroupements d’élèves réguliers pour découvrir la culture et le territoire belges, environ 200 km de visites d’exploitations en VTT électrique, avec une gestion autonome des repas en gîte.

Avec une réception autour d’une table des maîtres de stage en fin de mobilité, nous avons pu mettre en avant un bilan très positif autour des valeurs de l’effort, de la convivialité et de l’entraide sans oublier cette volonté de réduire au maximum l’empreinte carbone d’une expérience à tous égards bénéfique pour les élèves – Equipe du Lycée de Tulles-Naves.

Le lycée agricole de Naves et sa gestion des mobilités était sans nul doute précurseur par rapport à l’engagement européen relatif au Green Deal et à la priorité environnementale déclinée dans toutes les actions et activités du programme Erasmus+ 2021-2027, mais aussi sur ses autres priorités liées à l’inclusion et à la citoyenneté.

Contact : Hervé Barbier – enseignant en EPS et référent mobilités

Article proposé par Isabelle Wilwertz, chargée de coopération internationale en DRAAF-SRFD Nouvelle-Aquitaine

Photographie de tête d’article – Crédit : VisitMons, portail touristique Officielle de la Région de Mons




L’Argentine au TIEA 2021, une aventure gagnante

Le TIEA (Trophée International de l’Enseignement Agricole), est une des rares compétitions maintenues en 2021 par le Concours Général Agricole suite au report du Salon International de l’Agriculture en 2022. Dans cette édition si particulière, en « distanciel » , l’Argentine s’impose devant la Chine et la Belgique dans la section « établissements étrangers ».

Ce trophée historique, précédemment connu sous le nom de Trophée National des Lycées Agricoles (TNLA), a fêté son 20ème anniversaire en 2021. Les organisateurs ont prévu de changer son nom et d’adapter certaines épreuves pour lui donner une résonance plus internationale.

Malheureusement, la crise sanitaire provoquée par la pandémie de Covid19 n’a pas permis de présenter cette révolution au public du Salon International de l’Agriculture et a même mis un coup de frein au projet initial. Le règlement a donc été aménagé suite à l’annonce du report du Salon International de l’Agriculture de Paris en 2022, pour permettre aux établissements de participer à distance.

Le TIEA « nouvelle formule 2021» a donc consisté en 2 épreuves, la première est la rédaction d’un article de presse et la seconde reste une présentation d’un bovin mais sous format vidéo.

Palmarès en « Live »

Le palmarès du trophée 2021 a été annoncé lors d’une cérémonie digitale le jeudi 20 mai 2021 en « live » sur Facebook, dans le cadre de la semaine de l’agriculture française.

Cérémonie de remise des prix du TIEA 2021, présidée par le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie. Cliquez sur l’image pour assistez à la remise des prix du Concours général agricole – TIEA 2021 en replay.

Lors de cette cérémonie, Julien Denormandie, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Jean-luc Poulain, Président du Ceneca et Olivier Alleman, Commissaire Général du CGA ont remis les prix des 3 concours du Concours Général Agricole qui ont pu se dérouler cette année : le Prix d’Excellence des produits, le Concours des Pratiques Agro-Ecologiques et enfin le Trophée International de l’Enseignement Agricole.

Dans la 3ème section de ce concours, 3 établissements, belges, chinois et argentins, étaient en compétition pour le TIEA du « Meilleur établissement étranger ». Le classement final est le suivant :

– le 1er prix pour l’établissement argentin « Escuela de educacion Agraria – Goyena » en partenariat avec l’établissement agricole français l’EPL La Roque- Rodez qui prend la 2ème place de la section 2 « Races allaitantes »,

– le 2ème prix pour l’établissement chinois « Shandong vocational animal science and veterinary college » dont le lycée partenaire était le LEGTA du Robillard, qui a remporté le 1er prix dans la section 1 « Races laitières »,

– et le 3ème prix pour l’établissement belge « IPEA La Reid Institut Provincial d’Enseignement Agronomique » en partenariat avec le lycée agricole Pommerit (CNEAP), qui se place au 15ème rang dans la section 1 « Races laitières »

Les réseaux Europe et International de l’enseignement agricole français contribuent chaque année à la proposition d’établissements étrangers qui peuvent s’engager comme partenaire aux côtés d’un établissement agricole français.

Une participation née d’une coopération

C’est le cas cette année de l’établissement Chinois « Shandong vocational animal science and veterinary college » avec le LEGTA du Robillard dont la participation jumelée au TIEA 2021 est le fruit d’un long travail soutenu par l’animateur du réseau Chine de l’enseignement agricole français.

« Nous avons opéré ce rapprochement entre les deux établissements car il faisait sens »

En effet, cette collaboration Franco-Chinoise s’inscrit parfaitement dans l’accord cadre « formation professionnelle agricole », signé entre les ministères, qui

Visio-conférence entre les jeunes chinois et les jeunes normands lors de la préparation du TIEA 2021

souhaite promouvoir les échanges entre étudiants. Aussi, ces dernières années, il a permis à l’EPL du Robillard, un des acteurs phares de la coopération avec la Chine, de cimenter leur engagement avec un partenariat fiable et pérenne.

L’alchimie entre les deux établissements fut tellement bonne l’an passé, que sous leur impulsion les organisateurs du concours ont bien voulu modifier le règlement concernant les langues utilisées dans les épreuves du concours.

Suite à cette participation, l’établissement chinois de Shandong est enthousiaste pour continuer à échanger avec l’EPL du Robillard et espère ardemment pouvoir venir préparer en Normandie l’édition du TIEA 2022.

La Chine est particulièrement sensible à ce type de concours et il ne serait pas étonnant d’avoir plus de participants dans le futur.

Le TNLA, ancienne formule, avait déjà initié la présence de participants étrangers comme pays à l’honneur, mais le concours n’avait jamais reçu autant de candidats étrangers.

Une aventure gagnante

En ce qui concerne les vainqueurs argentins, il s’agissait de leur première participation. L’équipe de l’« Escuela de educacion Agraria » a tenu à participer à la cérémonie en présence du Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation français, et ce malgré le décalage horaire (il était 4h du matin à Buenos Aires).

L’ambition des animateurs des réseaux géographiques et du Bureau des Relations Européennes et de la Coopération Internationale du MAA est d’accompagner l’internationalisation du TIEA en favorisant des partenariats existants dans l’enseignement agricole et en appuyant l’émergence de nouvelles candidatures étrangères dans les années à venir. Le retour au Salon Internationale de l’Agriculture à Paris en 2022 apportera évidemment un pouvoir d’attraction supplémentaire pour nos partenaires étrangers.

Découvrez les articles de presse rédigés en français par les candidats internationaux : Deux drapeaux, un seul regard… lier des histoires, des saveurs et des savoirs de l’établissement argentin de « l’Escuela de educacion Agraria – Goyena », D’une terre vierge à la construction de notre avenir de l’établissement chinois par le« Shandong vocational animal science and veterinary college » et Demain nous appartient de l’établissement belge de l’« IPEA La Reid Institut Provincial d’Enseignement Agronomique ».
Revivez le concours en visionnant les prestations des équipes internationales au TIEA 2021 :

Vidéo de présentation de la vache Holando – Goyena, Argentine :

Vidéo de présentation de la vache – Shandong, Chine :

Vidéo de présentation de la vache – La Reid, Belgique :

En savoir plus, visionnez la prestation de l’équipe de l’EPL La Roque (Rodez) évoquant leur coopération avec leur partenaire argentin :

 

Contacts :

Paul Ménard, Coordinateur des concours jeunes Europe & International au Salon International de l’Agriculture de Paris (SIA), paul.menard@educagri.fr

Max Monot, Animateur du réseau Chine de l’enseignement agricole, max.monot@educagri.fr




Découvrez les projets Erasmus+ de l’Institut Technique Horticole de Gembloux en Wallonie