1

Des « Roll-up » qui invitent à bouger

9 établissements composent le Consortium Erasmus + d’Ile de France, il permet aux élèves de la voie professionnelle et aux personnels des établissements d’effectuer des mobilités de stage en Europe. Chaque établissement va être doté de supports de communication pour promouvoir cette mobilité européenne.

Des mobilités ont eu lieu dans de nombreux pays d’Europe, dès la création du Consortium, en 2018 et 2019, dans des entreprises de paysage, des centres équestres, des écoles d’agricultures ou encore dans des exploitations agricoles, selon les formations des élèves bénéficiaires. Les mobilités ont été stoppées pendant les mois de restrictions de déplacement dues à la crise sanitaire.

Ces périodes ont été employées différemment par le comité de pilotage du Consortium : des projets de communication ont donc vu le jour.

Des roll up de présentation du Consortium seront prochainement distribués aux établissements membres du Consortium pour encourager les mobilités en stage des apprenants des établissements d’Ile-de-France.

Un film sur les mobilités de stage est également en cours de réalisation à partir des vidéos réalisées par les élèves sur leurs lieux de stage à l’étranger. Ces supports de communication sont financés par le volet « soutien organisationnel » de l’Agence Erasmus +.

 

Établissements membres du Consortium :

Lycée agricole et horticole de Saint Germain en Laye (lycée porteur), Lycée agricole de La Bretonnière, lycée agricole Bougainville,  Bergerie Nationale de Rambouillet, lycée Le Buat, lycée La Salle Igny, Ecole Du Breuil, lycée Sully, CFA Fenelon.

Consortium Elise2A – Echanges des lycées d’Ile de France / Stages européens de l’enseignement agricole

Contact : Anne-Caroline VINET, Chargée de Coopération internationale en DRAAF-SRFD Ile-de-France

 




Le VTT s’invite dans les mobilités éco-responsables

Le lycée de Tulle-Naves voyage « éco-responsable »… dès octobre 2019, deux enseignants d’éducation physique et sportive, accompagnateurs dans le cadre de mobilités d’élèves en ERASMUS + secteur de l’Education et de la Formation Professionnelle, ont eu le plaisir de sillonner les routes et chemins de Belgique, pendant 2 semaines, en VTT électrique.

Les sept élèves de terminale Bac Pro CGEA du lycée Edgar Pisani de Tulle-Naves (Corrèze) et leurs maîtres de stage ont eu la surprise de voir arriver leurs enseignants en VTT électrique, sur les exploitations agricoles de la région de Mons en Belgique. Ces derniers ont parcouru pratiquement tous les jours entre 30 et 50 km pour visiter leurs stagiaires, mais aussi pour rencontrer les acteurs et habitants du monde rural. Quoi de plus facile pour les premiers contacts que de s’arrêter rapidement, de suivre des chemins accidentés pour faire de nouvelles rencontres et peut être établir de nouveaux contacts dans des fermes pouvant devenir de futures structures d’accueil pour les élèves et ainsi répondre à leur mission, en tant que Lycée-porteur du consortium des lycées publics de la région Nord Nouvelle-Aquitaine.

Le temps des rencontres humaines

Le but de cette action était bien entendu de mettre en avant un acte éco-citoyen dans l’organisation de mobilités, mais aussi d’aller simplement et de façon originale à la rencontre des autres en créant des questionnements, mais aussi en montrant que la santé par l’activité physique peut aussi trouver sa place dans les actions de mobilité Erasmus+. Ces visites ont également permis de nombreux échanges sur le territoire autour de Mons et une large promotion d’Erasmus + ouvert à tous les publics, y compris ceux issus de zones rurales.

Précurseur du Green Deal

Avec un voyage collectif dans un véhicule 9 places, des regroupements d’élèves réguliers pour découvrir la culture et le territoire belges, environ 200 km de visites d’exploitations en VTT électrique, avec une gestion autonome des repas en gîte.

Avec une réception autour d’une table des maîtres de stage en fin de mobilité, nous avons pu mettre en avant un bilan très positif autour des valeurs de l’effort, de la convivialité et de l’entraide sans oublier cette volonté de réduire au maximum l’empreinte carbone d’une expérience à tous égards bénéfique pour les élèves – Equipe du Lycée de Tulles-Naves.

Le lycée agricole de Naves et sa gestion des mobilités était sans nul doute précurseur par rapport à l’engagement européen relatif au Green Deal et à la priorité environnementale déclinée dans toutes les actions et activités du programme Erasmus+ 2021-2027, mais aussi sur ses autres priorités liées à l’inclusion et à la citoyenneté.

Contact : Hervé Barbier – enseignant en EPS et référent mobilités

Article proposé par Isabelle Wilwertz, chargée de coopération internationale en DRAAF-SRFD Nouvelle-Aquitaine

Photographie de tête d’article – Crédit : VisitMons, portail touristique Officielle de la Région de Mons




L’ACTU’DGER des Ultramarins, ouverts sur le monde

Le mensuel ACTU-DGER, numéro 5  consacre son dossier spécial aux établissements de l’enseignement agricole ultramarins et leurs formations ouvertes sur le monde.

15 sujets « Europe et international » construits par les établissements et les réseaux d’Outres-Mers sont abordés dans le dossier du mois de ce 5ème numéro d’Actu’DGER. 

Zone Caraïbes –
  •  La Coopération internationale au LPA du Robert en Martinique, un chemin vers la performance
  • Erasmus+ concerne aussi les personnels de l’enseignement supérieur
  • PROJET FSPI : Partenariat franco-cubain pour une recherche verte et une agriculture durable Agrécocaribe (Consortium Caraïbe/Projet Interreg)
  • PROJET REACT (Consortium Caraïbe/Projet Interreg) et les PERSPECTIVES 2021-2027
  • Des fonds INTERREG pour une coopération régionale Caraïbes
  • Le projet Agrecocaribe, des modules BTS au goût de la Havane !
  • Des projets Erasmus+ aux couleurs de l’Amazonie !
  • Erasmus+ Caraïbes, l’ouverture à l’Europe
Zone Océan Indien
  • Mayotte : Réunir des partenaires et fédérer les actions
  • 30 ans d’Interreg réussis pour FORMA’TERRA – Réunion
  • REAP (Réseau des établissements agricoles professionnels de l’Afrique Australe et de l’Océan Indien) – Un levier pour développer les projets de coopération régionale de l’enseignement agricole français d’Outre-Mer
  • Le réseau géographique Afrique Australe Océan Indien et la Saison Africa 2020
Zone Pacifique
  • Le programme Erasmus+ en Polynésie Française
  • La Nouvelle-Calédonie «coache» ses BTS Agricoles
  • Le lycée Agricole John DOOM de Taravao, une réelle «aubaine » stratégique en faveur du développement des archipels éloignés qui constituent le territoire polynésien

Pour lire tous ces articles, consulter l’Actu’DGER de janvier-février – ici et retrouver tous les numéros du mensuel Actu’DGER sur Chlorofil

 




Consortium de mobilités pour la Caraïbe

Dans le cadre de la mission de coopération internationale, des établissements de l’enseignement agricole se sont réunis en consortium afin de travailler ensemble dans le contexte de la Caraïbes.

Objectifs:

– Consolider les partenariats des établissements d’enseignement agricole Français dans la zone Caraïbes avec les pays de la Caraïbe.

– Accompagner les établissements d’enseignement agricoles Français à s’inscrire dans un projet avec un/des pays de la zone Caraïbe.

– Réunir des partenaires afin qu’ils travaillent ensemble à l’application d’un plan agroécologique caribéen.

Il existe à ce jour, 3 consortia de mobilité:

Le consortium “Agrocaribe” Cuba-France.

Il est financé par les Fonds de Solidarité pour les Projets Innovants, les sociétés civiles, la francophonie et le développement humain du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Objectifs du projet:

– Partager/renouveler les approches pédagogiques des enseignants des systèmes agricoles de formation

– Permettre aux étudiants de découvrir d’autres contextes et de pratiquer en situation réelle de nouvelles approches/ expériences agroécologiques

– Accueillir des étudiants cubains en France.

– Echanger entre chercheurs Cubains et Français

Membres du consortium :

France (4 établissements d’enseignements agricoles, 2 centres de recherche):

  • CIRAD (promoteur)
  • IRD
  • EPLEFPA de Guyane,
  • EPLEFPA de Martinique: Croix-Rivail et Le Robert
  • EPLEFPA de Guadeloupe,
  • LEAP du Buat (Yvelines)

Cuba (4 universités, 4 centres de recherche) :

  • Université de Ciego de Avila (UNICA)
  • Université de Matanzas
  • Université de Santiago de Cuba,
  • Université de Artemisa (UNART)
  • Centro Nacional de Sanidad Agropecuaria (CENSA)
  • Instituto de Investigaciones para Hortalizas Liliana Dimitrova (IIHLD)

Programme prévisionnel année 2020

-Mai 2020: visites préparatoires à Cuba

– Octobre-novembre 2020: mobilité des étudiants Français à Cuba

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Consortium Erasmus+ “REEF Caraïbe SUP”:

Le consortium Réseau des Etablissements d’Enseignement Supérieur et de la Formation dans la Caraïbes (REEF Caraïbe SUP) a été validé par l’agence Erasmus+ en juin 2019 pour 2 ans.

Objectifs du projet:

– Développer les mobilités de stage/cours structures entrants /sortantes d’enseignants/personnels et étudiants Euro-Caribéens vers les pays Européens et les Pays et Territoires d’Outre-Mer (PTOM) tels que Aruba, Sint-Maartin,  Curaçao … qui sont détenteurs de la Charte Erasmus+ à l’exemple de la mobilité entrante d’une représentante de la maison de l’Europe de Aruba à l’EPLEFEPA de Guyane en décembre 2019. http://www.europehousearuba.org/

– Echanger sur des expériences agricoles innovantes liées à l’agroécologie tropicale.

Membres du consortium:

  • EPLEFPA de la Guyane (promoteur)
  • EPLEFPA de Croix-Rivail
  • EPLEFPA de Guadeloupe
  • Université de la Guyane
  • Université des Antilles
  • Institut Nationale de la Recherche Agronomique et de l’Environnement des Antilles-Guyane (INRAE AG )
  • Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement des Antilles- Guyane (CIRAD AG).

Programme prévisionnel:

Mobilités des personnels et apprenants de juillet 2019 à mai 2021.

 

Le Consortium Erasmus+ “REEF Caraïbe PRO” :

Le consortium Réseau des Etablissements d’Enseignement et de la Formation professionnelle dans la Caraïbes (REEF Caraïbe PRO) a été validé par l’agence Erasmus+ en juin 2019 pour 2 ans.

Objectifs du projet:

Former des jeunes et adultes des structures membres du consortium à l’agriculture durable en réalisant des stages sur des thématques agroécologiques:

  • L’agro-écologie et le maraîchage,
  • L’agroécologie et l’élevage,
  • L’agroécologie et les cultures associées
  • L’agroécologie et la société
  • L’agroforesterie.

Membres du consortium:

  • EPLEFPA de la Guyane (promoteur)
  • EPLEFPA de Croix-Rivail
  • EPLEFPA de Guadeloupe
  • LEAP de Saint-Laurent du Maroni
  • URSIAE Martinique
  • Association d’Antilles et d’Ailleurs
  • Association Perspectives Femmes et Avenir Guyane.

Programme prévisionnel:

Mobilités des personnels et apprenants de juillet 2019 à mai 2021.

 

Contact:  Mrs Frédérique LOUMETO-IPOLO

frederique.loumeto-ipolo@educagri.fr

Animatrice du réseau Caraïbe de l’enseignement agricole