1

L’Europe à l’écoute des jeunes

Le 9 mai, c’est l’un des symboles fort de l’Union européenne, c’est la date anniversaire de la Déclaration Schuman du 9 mai 1950, considérée comme “l’acte de naissance” de l’Union. Mais en 2022, cela représente quoi pour les jeunes de l’enseignement agricole ?

La France préside le Conseil de l’Union européenne jusqu’au 1er juillet 2022, dans ce cadre les évènements prévus par les établissements, les institutions ont fait l’objet d’une labellisation ou ont été inscrits au calendrier des initiatives marquant cette période tournée sur les questions européennes.

 L’Union européenne s’illustre en région

Les différentes institutions régionales de Pays de Loire collaborent étroitement sur le développement de l’ouverture européenne dans les établissements d’enseignement. C’est donc tout naturellement qu’elles ont organisé un événement commun en créant des temps et des espaces de réflexion répartis sur 5 jours pour les élèves et les enseignants sur les enjeux, les défis et l’avenir de l’Europe. Ces temps forts ont aussi été l’occasion de présenter aux participants les possibilités de mobilités offertes par l’Europe et se sont clôturés le 9 mai 2022 à l’université d’Angers.

35 ans d’échanges

2022 célèbre les 35 ans d’Erasmus+ et cette année débute le Nouveau programme Erasmus+ 2022-2027, ouvert aux établissements de l’enseignement agricole pour faciliter les projets de partenariats et les mobilités dans les pays éligibles au Programme. Pour que les jeunes bénéficient des financement du programme, les établissements peuvent candidater pour déposer leur dossier d’accréditation à l’agence Erasmus+ France/ Education Formation. 

Les 5 référents « Programme Erasmus+ » pour l’enseignement agricole viennent en appui aux établissements agricole de l’enseignement technique et supérieur pour construire leurs projets et assurent des ateliers d’écriture deux fois par an, en amont des dates de dépôt de dossier.

2022 – une priorité, la jeunesse

L’année 2022 est également estampillée Année Européenne de la Jeunesse. C’est une belle occasion de se tourner vers les jeunes pour connaître leur vision de l’Europe mais également mettre en avant les dispositifs offrant une lisibilité sur les politiques européennes pour la jeunesse qui peuvent se mesurer par 3 volets : j’accède à / je fais entendre ma voix / je m’engage.

La Commission a mis en ligne un portail AEJ, moderne et interactive : https://europa.eu/youth/year-of-youth_fr. Plus de 210 événements sont déjà labellisés et répertoriés sur la carte interactive.

Inscrivez-vos initiatives, projets, actions, évènements, sensibilisation, débats, conférences… et autres journées de célébration, et ce jusqu’au 31 décembre 2022 !

Elle a également mis en place de nombreuses initiatives multimédia avec notamment la création d’un film de présentation de l’AEJ et la création de la plateforme « Voices of Europe » qui permet de donner la parole aux jeunes Européens et Européennes pour qu’ils expriment leur vision de l’avenir et leur opinion sur les thématiques de l’emploi, de la paix et de la sécurité, du changement climatique, de l’éducation ou de la santé mentale. Alors laissez votre message vocal pour que l’avenir de l’Europe soit celle que vous souhaitez.

L’Europe rime avec concours

Le Concours européen « Become a Bioeconomy Youth Ambassador ! » a été lancé par la Commission européenne. Il est ouvert aux jeunes de 18 à 35 ans pour devenir Ambassadeur de la bioéconomie au niveau européen.

Devenir « Bioeconomy Youth Ambassador , c’est possible !

L’appel concerne les jeunes motivés, ayants de l’expérience ou un intérêt marqué pour la bioéconomie et/ou des domaines connexes : systèmes alimentaires, foresterie, changements climatiques,… etc.

Le rôle de l’ambassadeur sera de communiquer avec les collectivités, les étudiants et la société civile, de mobiliser les décideurs et de sensibiliser le plus grand nombre par les médias sociaux au rôle de la bioéconomie dans la vie de tous. Les Bioeconomy Youth Ambassador rejoindront les communautés de jeunes et soutiendront les processus de l’Union européenne en matière de jeunesse et d’éducation.

Les ambassadeurs participeront à des formations (bioéconomie de l’UE et activités de communication et de sensibilisation) lors d’un camp d’été les 25 et 27 juillet 2022 à Bruxelles et participeront à la conférence de haut niveau sur la bioéconomie qui aura lieu les 6 et 7 octobre 2022 à Bruxelles.

Pourquoi s’engager à être Bioeconomy Youth Ambassador ?
  • Participer directement à la transition de l’Europe vers le développement durable et apporter ses propres idées.
  • Contribuer à la visibilité des actions par les événements autour de la bioéconomie et les comptes de médias sociaux de la Commission européenne (DG Recherche et innovation).
  • Participer au camp d’été et à la conférence de haut niveau sur la bioéconomie (frais de déplacement, hébergement et indemnités sont couverts).
  • Contribuer à la communication,
  • Être reconnu par la Commission européenne.

Si vous êtes bon communiquant, utilisateur des médias sociaux, prêt(e) à sensibiliser sur les questions de bioéconomie, à l’aise pour vous exprimer en public, capable de communiquer couramment en anglais et d’exprimer votre point de vue et enfin disposé(e) à consacrer du temps au programme des ambassadeurs :

  Lancez-vous et déposez votre candidature d’ici le 13 juin 2022.

Les résultats seront communiqués par la Commission européenne d’ici la fin juin https://www.bioeconomy-in-transition.eu/become-a-bioeconomy-youth-ambassador/.

Préparez « Hippocrène 2023 »

Retrouvez les lauréats du « Prix Hippocrène » et leurs projets, récemment récompensé au Quai d’Orsay, le 15 mars 2022. Le Prix de l’éducation à l’Europe, initiative de la Fondation Hippocrène, est un concours qui récompense les meilleurs projets de partenariat européen élaborés par une classe et ses professeurs.

Le lycée d’enseignement agricole de Monbazillac, lauréat 2022 dans la catégorie Enseignement agricole.

 

Lire aussi les articles sur le site Toute l’Europe.eu

https://www.touteleurope.eu/histoire/qu-est-ce-que-la-journee-de-l-europe/




Donner l’envie d’Europe : le prix Hippocrène

Le 15 mars 2022, le lycée d’enseignement agricole de Monbazillac a eu l’honneur de recevoir le Prix Hippocrène 2022 – Catégorie enseignement agricole, dans le Salon de l’Horloge du Quai d’Orsay, lieu historique de la déclaration du plan Schuman en 1950, proposant la création d’une organisation européenne entre la France et l’Allemagne.

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, Clément Beaune, secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, Valérie Drezet-Humez, Cheffe de la Représentation de la Commission européenne en France ont remis les Prix Hippocrène de l’éducation à l’Europe 2022, en présence des membres du jury. Cet événement est labélisé Présidence française du conseil de l’Union européenne (PFUE).

Le Prix de l’éducation à l’Europe, initiative de la Fondation Hippocrène, est un concours qui récompense les meilleurs projets de partenariat européen élaborés par une classe et ses professeurs.

La force du Prix Hippocrène réside dans son ouverture à tous les types d’établissements, tous les professeurs et les élèves pouvant en effet présenter un projet : école rurale, lycée professionnel, enseignement agricole ; établissement élitiste ou en zone prioritaire, établissement public ou privé, le partenariat européen s’adresse à tous !

L’Europe doit se construire à l’école, c’est le principe implicite de la démarche de la Fondation, qui se traduit par un soutien à la formation à l’Europe, à la mobilité, aux échanges, et aux projets comme meilleurs moyens pour les jeunes de concrétiser leur appartenance à cet ensemble commun qu’est l’Europe.

Depuis 2010, ce concours récompense chaque catégorie d’établissement à hauteur de 5000 euros et le meilleur établissement toutes catégories confondues à hauteur de 10 000 euros. Il consiste à présenter un dossier mettant en perspective un projet de partenariat européen élaboré par la classe avec ses professeurs. Concrètement, dans le cadre d’échanges avec de jeunes Européens, il s’agit de travailler sur toute thématique pouvant illustrer les enjeux et les valeurs communes de l’Union européenne comme l’engagement pour l’environnement, la lutte contre les discriminations et la défense des libertés ou encore la promotion de la culture européenne et de son patrimoine.

Depuis 2017, un partenariat avec la Représentation en France de la Commission européenne a permis la création d’un prix dédié à l’enseignement agricole, créant ainsi une meilleure visibilité des projets récompensés.

Connaître les lauréats des années précédentes : Prix 2021, Prix 2020

Le Prix Hippocrène de l’éducation à l’Europe est organisé en partenariat avec les ministères en charge respectivement de l’éducation nationale et de l’agriculture. Il bénéficie aussi du soutien de la Représentation en France de la Commission européenne et de la participation de l’agence Erasmus+ France Education / Formation, de la Maison de l’Europe de Paris, de l’association Citoyennes pour l’Europe, de l’AEDE-France et de Toute l’Europe en partenaire media (http://fondationhippocrene.eu/)




Prix Europe-Hippocrène sous Présidence française

Pour donner l’envie d’Europe aux jeunes…

La sixième édition du Prix Europe de l’enseignement agricole français est lancée !

Ce prix promeut les échanges européens des établissements de formation. La nouvelle édition s’inscrit en cohérence avec la Présidence Française de l’Union Européenne (PFUE) couvrant le premier semestre 2022.

Le Prix Hippocrène de l’éducation à l’Europe est un concours proposé aux établissements d’enseignement, qui récompense les meilleurs projets de partenariat européen élaborés par une classe et ses professeurs. Lancé en 2010 à l’initiative de la Fondation Hippocrène, l’objectif est de donner l’envie d’Europe aux jeunes. Et depuis 2017, avec le soutien de la Représentation en France de la Commission européenne (RFCE) et le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation (MAA), ce prix s’adresse également à l’enseignement agricole
technique et supérieur, public et privé sous contrat.

Les candidatures sont ouvertes du 15 novembre 2021 au 18 janvier 2022.

Les établissements candidats sont appelés à présenter un projet original élaboré par une classe avec son ou ses professeur(s) dans le domaine de la citoyenneté européenne. Il s’agit d’encourager les échanges avec de jeunes Européens et la découverte d’une autre culture et d’autres approches, à travers une production commune réalisée dans le cadre d’un partenariat.

Tous les types de partenariats avec un établissement scolaire situé dans l’un des pays partenaires sont éligibles. Il peut s’agir d’un partenariat européen élaboré par l’établissement (jumelage actifs, projets pédagogiques partagés, partenariats virtuels, échanges d’apprenants, mobilités entrantes/sortantes d’apprenants et d’enseignants, etc…).

Les partenariats peuvent concerner une ou plusieurs disciplines et sont ouverts à de multiples thèmes d’échange (acquisition de compétences linguistiques et interculturelles). Les partenariats doivent être initiés et le projet en cours d’élaboration à la présentation du dossier. Les principaux critères d’évaluation du projet portent sur le nombre et la qualité du ou des partenariats, leur réciprocité (mobilités réciproques), la qualité du projet (contenu, pédagogie), sa valorisation dans et hors de l’établissement, la motivation de l’équipe pédagogique, le portage par les apprenants et la catégorie d’apprenants touchés.

Les partenariats menant à la réalisation de productions communes et à la valorisation du projet sont particulièrement appréciées par le jury.

Ces initiatives s’inscrivent pleinement dans la mission de coopération européenne et internationale dévolue à l’enseignement agricole. Il participe à l’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale des apprenants de l’enseignement agricole.
A travers ce concours, l’engagement de l’Enseignement agricole dans le projet européen doit être valorisé, notamment via les actions et partenariats européens des établissements d’enseignement agricole.

Un prix d’un montant de 5 000 euros destiné à la réalisation du projet sera remis à l’établissement lauréat par la Fondation Hippocrène.

La remise des prix s’inscrira dans le contexte de la PFUE. Une délégation de lauréats sera invitée à Paris, à La Sorbonne, début mars 2022.
A noter que la catégorie « Enseignement agricole » est également éligible pour le Grand Prix, d’un montant de 10 000 euros, qui est choisi parmi l’ensemble des catégories du concours (commun aux établissements de l’éducation nationale et de l’enseignement agricole).

Modalité de participation et règlement, dates et contacts relatif à ce concours.

Trois dossiers pré-sélectionnés au niveau national seront transmis au Grand Jury, qui auditionnera à Paris début février 2022 les candidats finalistes.

Hippocrène donne des ailes à l’enseignement agricole

En 2021, le « Grand Prix » a été remporté par un établissement de l’enseignement agricole, reconnaissant ainsi la priorité donnée par le MAA à la coopération européenne et internationale dans la formation.

Retour sur les primés 2021 : les trois finalistes de la catégorie « Enseignement agricole »

Le 31 mai 2021, les lauréats du Prix Hippocrène de l’éducation à l’Europe 2021 ont reçu leurs diplômes lors d’une cérémonie officielle à distance.

– le LEGTA François Rabelais de Civergols (48), pour son projet  » Devenir ambassadeurs d’une Agriculture durable en Europe  »

Le mot de la directrice de la Fondation Hippocrène : “Le thème de l’agriculture durable nous a plu puisqu’il est d’actualité. Ce projet Erasmus a été mené avec des classes de Slovaquie et de Finlande. L’idée consiste à mettre en place des équipes transnationales composées d’élèves des trois pays. Chacune d’entre elles est chargée de créer une mallette de jeux communs permettant d’aborder ce thème et d’apprendre en s’amusant sur l’agriculture durable en Europe. C’est donc une approche ludique, appuyée par un magazine virtuel qui a été monté entre les classes pour que les élèves puissent échanger”
Témoignage de l’enseignante au LEGTA de Civergols (Lozère, St-Chély d’Apcher), représentante des lauréats du 1er prix Catégorie Enseignement agricole

– le LEAP Saint Dominique de Valréas (84), pour son projet  » « 6!YES » 6 Innovations young european search  »

– l’Institut Lemonnier de Caen (14), pour son projet  » La bataille de Normandie, un fait historique clé de la construction européenne  »

Ils ont chacun présenté leur projet le 31 mars 2021, devant le jury composé de personnalités européennes et du monde de l’éducation. Ils ont été unanimement salués pour leur qualité et l’enthousiasme des prestations réalisées.
Le classement fut un exercice particulièrement serré, et les résultats de l’édition 2021, annoncés par la Fondation Hippocrène, ont souligné assurément l’engagement européen de l’enseignement agricole.

Pour la première fois, le Grand Prix a été remporté par un lycée agricole, celui de Saint Dominique de Valréas (84). Le prix de la Catégorie Enseignement agricole revient quant à lui au LEGTA François Rabelais de Civergols (48).

Le mot de la directrice de la Fondation Hippocrène : “Je suis très heureuse parce que c’est la première fois depuis la participation du ministère de l’Agriculture que le grand prix est attribué à la catégorie enseignement agricole. Ce projet “6!YES” était très complet et original. Il a été initié en 2018 et réunit des élèves de France donc, mais aussi d’Espagne, d’Allemagne, de Bulgarie et de Chypre, qui réfléchissent ensemble à des innovations destinées à adapter la pratique de l’agriculture aux objectifs de développement durable. Les élèves de tous ces pays travaillent ensemble, échangent des idées par vidéos, et ces propositions concrètes ont même été présentées aux députés européens ! Le projet est donc très complet, il permet à chacun de se confronter à d’autres pays, mais aussi aux institutions européennes”.

Témoignage de Sophie Laval, enseignante de l’établissement de Valréas, représentante des jeunes lauréats du Grand Prix Hippocrène 2021

Le futur projet envisagé par Valréas est de développer un véritable Pôle Coopération Internationale au sein de l’établissement afin de permettre à tous les élèves de s’investir dans des projets Erasmus+ à chaque rentrée scolaire et de participer à des mobilités dans d’autres pays d’Europe pour rencontrer leurs homologues et partager une vision commune de l’Europe avec eux, en alternant des projets en anglais, en français et en espagnol puisque ce sont les 3 langues enseignés au Lycée Saint Dominique de Valréas.

Quel bel encouragement pour tous les établissements à poursuivre les actions en faveur de l’ouverture européenne et internationale ! Espérons que vous serez encore plus nombreux encore pour l’édition 2022 du Prix Hippocrène, lancée sur fond de Présidence Française de l’Union Européenne !

Modalité de participation et règlement, dates et contacts relatif du Prix Europe-Hippocrène 2022.

Les candidatures des établissements participants de l’enseignement agricole devront être adressées par courriel, d’ici le 18 janvier 2022. Contact en DRAAF/DAAF : personne en charge de la coopération internationale




Lycées agricoles, lieux d’ouverture au monde

6 sujets « Europe et international » sont présentés par les réseaux Europe & international et les établissements d’enseignement technique ainsi que les représentants du MAA à l’international dans l’ACTU-DGER, numéro 7 du mois d’avril 2021. 

Dossier du mois : Choisir l’enseignement agricole… pour son ouverture européenne et internationale
  • L’Europe ouverte aux apprenant… Partir en Roumanie pour participer à la protection de la nature… Une expérience au Chili et lauréate du concours Moveagri… Reconnaître les compétences avec le système des Open-Badges, Europass et autres… Aller plus loin encore… Sénégalement solidaires… La coopération, c’est aussi accueillir… « Un séjour qui nous a tant appris et qui nous a ouvert l’esprit »… Coopération internationale et engagement citoyen…
Afrique
  • L’aventure du vivant en 2020 avec le Sénégal, cap sur 2021…

Réalisation d’ateliers en virtuel de co-construction de curricula avec le cluster horticulture, des instituts supérieurs d’enseignement professionnel (ISEP) ou encore l’école normale supérieure d’enseignement technique et professionnel… Première édition du Prix ALIMENTERRE dans le cadre du festival éponyme… Un AgroBootCamp organisé pour la première fois au Sénégal… 2021 devrait voir se réaliser la formation de formateurs et de directeurs pour les ISEP…

  • Une coopération ambitieuse pour la formation agricole avec le Cameroun

Le premier Comité de Suivi de la coopération Franco-Camerounaise dans le domaine de l’enseignement et de la formation agropastorale et rurale… Une longue et riche coopération entre le Cameroun et la France autour des deux axes… Une coopération intégrée dans une stratégie globale au profit d’une dynamique renouvelée… Trouver ensemble des solutions ambitieuses et durables, consolidation et pérennisation du programme PCP AFOP…

Zone Europe –
  • La parution de l’appel à propositions et le guide du programme 2021 Erasmus +
  • Prix Hippocrène de l’éducation à l’Europe : « L’enseignement agricole fait fort »

C’est le lycée d’enseignement agricole privé Saint-Dominique de Valréas (84) qui s’est vu décerner le Grand Prix de la Fondation Hippocrène pour son projet ««6!YES» 6 Innovations Young European Search»… Le LEGTA François Rabelais, Civergols (48) qui présentait sont travail intitulé «Devenir Ambassadeurs d’une Agriculture durable en Europe – The BASAE project (To Become Ambassadors of a Sustainable Agriculture in Europe) »… L’Institut Lemonnier pour son projet dédié à La bataille de Normandie comme fait historique clé de la construction européenne…

Zone Asie
  • Du Manga à l’expérience culinaire

Les jeunes participants ont appris à dessiner les personnages de leurs mangas préférés…  Une séance de dégustation a permis aux élèves de découvrir les saveurs des aliments qui apparaissent dans les mangas…

Retrouver tous les numéros du mensuel Actu’DGER sur Chlorofil