1

Des retrouvailles attendues !

Des lycées agricoles de la Région Bourgogne Franche-Comté accueillent huit jeunes chiliens en stage après 2 ans de privation de mobilité.

Du 09 novembre au 01 décembre 2022, Agustin Olmos, Jorge Luis Villar, Benjamin Cáceres, Benjamin Fernandez, Magdalena Berrios, Alex Acuña, Alan Zúniga et Danai Guzmán,  huit jeunes chiliens du « Liceo Agricola San José de Duao », situé dans la Région du Maule au centre du Chili, sont arrivés en France pour effectuer des stages techniques dans des exploitations agricoles de différentes filières.

La dynamique mise en place depuis 2011 au sein du réseau Chili et des établissements chiliens partenaires de la « Sociedad Nacional Agricola-SNA Educa » avait été bouleversée, suite à  l’interruption ou l’annulation des mobilités entre la France et le Chili, en raison des différentes mesures prises par les états pour faire face à crise sanitaire en 2020.

L’amélioration de la situation sanitaire et la motivation des jeunes ainsi que des équipes dirigeantes et pédagogiques des établissements membres du réseau dans les deux pays ont permis la reprise de la mobilité.

Dans un premier temps, les jeunes chiliens ont bénéficié d’un programme d’accueil construit par les établissements agricoles partenaires de la Région Bourgogne Franche Comté, dont le CFPPA de Château Chinon, Le Lycée de Fontaines, le Lycée de Mancy et le CFPPA de Beaune.

Les apprenants ont ensuite effectué une période de stage dans des exploitations agricoles qui les ont chaleureusement accueillis. Agustin Olmos, Jorge Luis Villar y Benjamin Cáceres, ont découvert les truites arc-en-ciel, les truites fario et les saumons de fontaine dans l’exploitation piscicole de Château Chinon. Alan Zúniga et Danai Guzmán ont participé aux activités des ateliers vaches laitières, bovins à viande et à l’atelier avicole de l’exploitation du Lycée de Fontaines. Benjamin Fernandez, Magdalena Berrios y Alex Acuña, ont été accueillis dans la ferme équestre du Lycée de Mancy.

Marta Jara, enseignante en mathématiques, a rejoint les jeunes chiliens sur chaque lieu de stage pendant tout leur séjour en France.

Le CFPPA de Beaune a été le point de retrouvailles pour les stagiaires et enseignants chiliens ainsi que pour d’autres étudiants et professeurs argentins séjournant au Lycée de Fontaines.

Après Beaune, nos amis chiliens et argentins se sont retrouvés à Paris où ils ont profité de la ville lumière avant de reprendre l’avion de retour vers leurs pays respectifs le 1 décembre 2022.

Contact: Lilia ALVAREZ, Animatrice du Réseau Chili, lilia.alvarez@educagri.fr

 




2023 en mode « Europe et international »

Nous partageons avec vous cette phrase de l’écrivaine américaine Margaret Lee Runbeck : Le bonheur n’est pas une destination, mais une manière de voyager.

Equipe du Bureau des relations européennes et de la coopération internationale

En 2023, dans le monde

2023, l’année du Lapin débutera le 22 janvier lors du Nouvel an chinois.

2023 est l’année internationale du mil, instauré par l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture des Nations Unies (FAO). Le mil est un terme générique désignant un groupe de poacées très cultivées en Afrique subsaharienne et en Asie, le millet.

La Suède assurera la présidence du Conseil de l’Union européenne à partir du 1er janvier 2023 jusqu’au 30 juin 2023. L’Espagne prendra sa suite le 1er juillet 2023.

L’Inde est récemment devenue cinquième puissance économique mondiale, devant le Royaume-Uni. En 2023, l’Inde deviendra surtout aussi le pays le plus peuplé du monde, devant la Chine.

En 2023, côté enseignement agricole

Les 12 et 13 janvier 2023, deux Ateliers d’écriture Erasmus+ sont organisés par les Chargés de mission Europe et Programme Européen de l’enseignement agricole.

Les mardi 28 février et 1er mars 2023, près de 100 jeunes européens concourront aux différentes épreuves de jugement bovins et des vins au Salon international agricole de Paris.

Le 11 mai 2023 – La remise des prix « Europe » dit prix Hippocrène se déroulera au Parlement européen de Strasbourg pendant la session parlementaire du mois de mai. Si vous souhaitez candidater, il n’est pas trop tard, déposez vos projets jusqu’au 17 janvier 2023.

Crédits photographiques de la carte de voeux (de gauche à droite et de haut en bas) : Témoignages des jeunes de l’enseignement agricole en mobilité / Photographies issues de leur blog Moveagri, https://moveagri.educagri.fr.

  • Le roi de la forêt, Suisse – Sophie Bosc, en BTSA Technico-commercial (MFR de Brens) spécialisé dans les animaux d’élevages et de compagnies, en stage ERASMUS+
  • Laboratoire de reproduction des méduses, Aquarium de Séville-Espagne – Marine Boudes, étudiante en BTSA Aquaculture (EPL La Canourgue) en stage ERASMUS+ en Espagne
  • Période des foins, Canada – Pauline Cassin, étudiante en BTSA ACSE (IREO Les Herbiers), en stage au Québec dans une exploitation laitière
  • Mission au Bénin, partenariat Ecole – Marie-Laure Para, référente Coopération internationale (LEGTA d’Aix Valabre), sensibilise les étudiants de BTSA à la mobilité dans le Module M11 APPP Accompagnement du Projet Professionnel et Personnel.
  • Cosecha en los viñedos del païs vasco – Tania Mendoza, en stage de vendanges au Pays Basque, France, dans le cadre d’un Volontariat international.
  • Travail en silo, Canada – Julien Salvan, étudiant (EPL Albi), en BTSA ACSE.

Contacts : Acteurs de la coopération européenne et internationale

 




Une mobilité pour construire son avenir

8 étudiants malgaches en Licence agricole sont accueillis 3 mois en formation professionnelle à l’’EPLEFPA FORMA’TERRA de Saint-Paul de la Réunion. Ils se nourrissent de cette expérience et nous livrent leurs ambitions professionnelles et d’entreprenariat.

Le projet de mobilité professionnelle « entrante » a été mis en œuvre par l’Ambassade de France à Madagascar en collaboration avec Campus France et le Conseil Départemental de La Réunion.

Un appel à candidature a été lancé dans les écoles d’agronomie et sur les réseaux sociaux en août 2022. Plus de 400 jeunes en formation agricole en licence ont candidaté et après sélection, 8 ont été retenus et ont obtenu le statut de « Boursier du Gouvernement Français » – BGF pour financer leur séjour.

L’objectif de ce projet est de permettre aux lauréats d’acquérir de nouvelles compétences, connaissances et expériences professionnelles en agriculture durable et de s’ouvrir à leur territoire régional.

Arrivés en octobre 2022 à La Réunion et accueillis par l’équipe de direction de l’EPLEFPA de FORMA’TERRA, M. Abdallah Baha, M. Jérôme Stalin et Mme Nicole Hum, les 8 jeunes malgaches se sont installés et ont bénéficié de l’internat de l’établissement.

Les 8 étudiants malgache en classe avec les étudiants BTS DARC 1 du lycée agricole « Emile Boyer de La Giroday »

Le programme des 3 mois organisé par FORMA’TERRA propose 3 activités d’un mois chacune, soit la participation aux activités pédagogiques des sections BTS du lycée (cours, visites, TD et TP), un stage pratique sur l’exploitation agricole de FORMA’TERRA sur le site de Saint-Paul et un stage pratique sur les exploitations privées partenaires du lycée (8 ont répondu favorablement pour accueillir les étudiants malgaches).

Les activités pratiques sur l’exploitation agricole de FORMA’TERRA

Les weekends, les équipes de l’établissement proposeront des activités découvertes de la culture réunionnaise.

Quelles sont les attentes des 8 jeunes étudiants ?

Laissons-les s’exprimer sur leur projet professionnel et leur motivation à participer à ce projet  :

Tahinjanahary , originaire de Fianarantsoa en 2eme année de Licence d’agronomie :

 » Je souhaite devenir agricultrice mais aussi conseiller agricole. J’attends de ce séjour à La Réunion de pouvoir acquérir des techniques innovantes en agriculture que je pourrais transférer sur Madagascar « .

Mirindra, originaire de Majunga en 2 eme année de licence agronomie et environnement à l’ESSA de Tananarivew :

 » Je souhaite devenir ingénieure dans la filière agroalimentaire et créer une entreprise de transformation agroalimentaire, pour moi cette formation de 3 mois à La Réunion est une belle opportunité d’acquérir de nouvelles connaissances et expériences dans un pays tropical ou l’agriculture est avancée « .

Andriamampionona, originaire de Tuléar, en 2eme année de licence agronomie parcours agriculture :

 » Ma motivation pour participer à ce projet de formation à La Réunion est d’améliorer mes compétences en agriculture dans un pays développé, je souhaite devenir agriculteur et pouvoir utiliser ce que j’aurais appris sur ces 3 mois « .

Malya Stephanie originaire d’Antanarivo en licence de 1ere année agronomie :

« Je souhaite créer ma propre entreprise dans le secteur agricole et aussi donner des formations aux paysans. J’attends de ce séjour à La Réunion la possibilité d’avoir des échanges avec les professionnels réunionnais et aussi acquérir des expériences et connaissances que je pourrais partager à Madagascar « .

Irina Laetitia , originaire de Antananarivo, en licence 2eme année agronomie et environnement à l’ESSA de Tananarive

« Je souhaite devenir entrepreneur dans le secteur agricole, cette formation à La Réunion va me permettre d’acquérir de nouvelles connaissances sur l’agriculture dans un pays aux conditions proches de Madagascar, je souhaite aussi avoir des échanges avec les professionnels de l’agriculture réunionnaise et voir les systèmes de productions, transformation et commercialisation agricoles locaux « .

Isabelle Francline, originaire de Fianarantsoa, en licence production animale à l’ISTA d’Ambositra :

« Je souhaite devenir ingénieur agronome et créer mon entreprise agricole et collaborer avec un centre de formation agricole dans une région rurale ou les jeunes n’ont pas les moyens de suivre des études. Cette formation à La Réunion va me permettre de m’aider à mettre en place mon projet professionnel, d’une part par le partage des techniques développées dans les élevages locaux mais aussi par l’apprentissage de techniques et pratiques d’élevage, en particulier en aviculture ».

Toky Nandrianina, originaire d’Antsirabe en licence agronomie 2eme année :

 » Mon projet est de devenir entrepreneur agricole , la formation à La Réunion va me permettre d’avoir de nouvelles connaissances sur l’agriculture locale et des expériences qui m’aideront à préparer mon projet professionnel « .

Niaina Nathalie Erica, originaire d’Antananarivo, en formation BTS 2 eme année dans une EFTA

« Je souhaite former les agriculteurs et les éleveurs et créer ma propre entreprise dans le domaine de la formation agricole. Ces 3 mois à La Réunion vont me permettre d’acquérir à travers des expériences professionnelles, des connaissances, savoirs et savoirs faire en agriculture et aussi de découvrir d’autres façons de produire et des techniques agricoles dans un autre pays d’une région chaude afin de pouvoir les utiliser à Madagascar pour lutter contre la faim ».

Les financeurs du projet :

                                        

Contacts :

Didier RAMAY, animateur du réseau Afrique Australe Océan Indien de l’enseignement agricole français, basé à l’EPLEFPA FORMA’TERRA – La Réunion, didier.ramay@educagri.fr

Rachid BENLAFQUIH, Chargé de mission Afrique / Éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale / Expertise Internationale au BRECI-DGER, rachid.benlafquih@agriculture.gouv.fr

 

 

 

 

 




Vis ta mobilité avec Moveagri 

Le site Moveagri, plateforme de la mobilité internationale pour les jeunes de l’enseignement agricole, fait peau neuve. L’action de leur stage à l’étranger et de leur voyage est partagée de A à Z …

Depuis juillet 2022, les élèves, étudiants, apprentis et volontaires en mobilité européenne et internationale peuvent témoigner de leurs expériences en postant photos et  blogs sur moveagri.educagri.fr. L’originalité du site, géré par Montpellier Sup Agro site de Florac dans le cadre du Dispositif National d’Appui, est qu’il s’appuie sur des témoignages entre pairs… de jeunes à jeunes. Leurs ressentis et leurs vécus sont au cœur des témoignages.

Lecture plus fluide

Cette nouvelle version du site, utilisant la solution wiki, est plus claire pour consulter les blogs et les photos des jeunes en mobilité. Elle propose une navigation plus fluide, notamment par pays, et particulièrement adaptée pour la navigation et la publication de posts optimisée pour un smart phone.

 

Consortia ERASMUS+ à l’honneur

La nouvelle version, propose une page très appréciée dédiée aux consortiums de stage ERASMUS+ (Carte géolocalisée).  Ainsi les publications des élèves, étudiants ou apprentis de chaque consortium sont visibles en un clic. Idéal pour valoriser les productions des bénéficiaires (y compris personnels). Il est possible de créer de nouvelles pages et de se former à sa gestion en contactant l’équipe Moveagri. N’hésitez pas à intégrer Moveagri à vos dossiers de candidature ERASMUS+ (valorisation des mobilités, priorité « numérique », mobilités hybrides…).

Nouvelle catégorie : « Réels Instagram pros »

Les concours Moveagri évoluent en 2022 en invitant les jeunes à poster des « réels Instagram » présentant leurs gestes professionnels en action.

Gestes professionnels : un des 4 prix offrant 300 euros à chaque lauréat ainsi qu’une invitation à témoigner à Paris en mai 2023.

Le projet Moveagri s’enrichit en effet d’une stratégie sur les réseaux sociaux et en particulier via la page Instagram Moveagri, pour mieux valoriser les contenus du site et donner envie de vivre une mobilité hors des frontières. A retrouver Stories, Fun facts, Découvertes…

Les 3 autres prix Moveagri  demeurent  : prix album photo, Blog lycéen, Blog étudiant et pour participer aux Prix 2022, les publications sur le site seront comptabilisées jusqu’au 30 novembre 2022.

Ressources pour préparer et valoriser son stage

Le site propose toujours les ressources utiles pour se préparer au mieux et valoriser son expérience internationale : trouver un stage, les démarches, calculer son budget, les bourses, où partir ?, infos sur les pays, guides, carnets de voyage….  Il conserve également son interactivité puisqu’il est toujours possible de créer un compte en un clic, de commenter les publications ou encore de contacter directement les auteurs des blogs et photos.

Prise en main du site en 30’

Enfin, pour prendre en main le site de manière ludique et motiver vos élèves, apprentis, étudiants et volontaires internationaux à contribuer à ce site collaboratif, l’équipe des développeurs Moveagri vous met au défis de remplir 10 missions rapides pour devenir Moveagri-dépendant.

On compte sur vous pour valoriser en ligne les expériences 2022 !