Formation pour « Agripreneuses » Nigérianes

Le lancement officiel du projet SEFAN – Soutien à l’Entreprenariat féminin dans le secteur agroalimentaire au Nigéria / SWEAN (Support to Women Entreprepreneurship in the Agrifood Sector in Nigeria) s’est tenu à l’Institut international d’agriculture tropicale (IITA), à Ibadan, le 11 juin 2021.

A cette occasion, l’ambassadeur de France au Nigéria, M. Jérôme Pasquier, a réitéré la détermination de la France à être partenaire du Nigéria dans sa volonté d’améliorer les conditions de vie des citoyens et des citoyennes.

Le projet vise à participer au développement des compétences des femmes agripreneuses au Nigéria en vue d’une plus grande autonomisation et de leur inclusion dynamique dans les réseaux de marché. L’objectif est de mettre en place des formations en agribusiness pour plus de 300 femmes rurales déjà établies dans le secteur ou ayant un fort potentiel pour devenir entrepreneurs. Chacune de ces femmes influencera de nombreuses autres femmes, à commencer par celles de sa propre famille, et certaines d’entre elles deviendront à leur tour des formatrices. Le programme a donc un effet multiplicateur, avec un potentiel bien supérieur à ce qui a été initialement prévu.

Aider les agricultrices nigérianes à améliorer leur accès au marché et aux consommateurs contribuera à la croissance économique, et si les Etats d’Oyo et de Kaduna ont été choisis comme états pilotes, les formations seront intégrées aux programmes de l’ensemble des établissements d’enseignement technique agricole du Nigéria.

Avec le soutien de la Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche, des ateliers d’échange de pratique ont été organisés autour de la commercialisation des produits agricoles avec la participation du réseau Afrique de l’enseignement agricole français.
L’expertise de l’enseignement agricole est également associé au projet pour l’aspect pédagogique de l’enseignement des modules de formation, à l’instar des thématiques enseignés en France, tel que la maintenance et la réparation des petits équipements de transformation. Ces modules sont apparus,
après les entretiens menés auprès des agricultrices nigériennes, comme des compétences majeures à acquérir.

Ces activités s’inscrivent pleinement dans les « 4 engagements pour l’Afrique » en termes d’enseignement agricole et contribuent ainsi au rayonnement de la France.

Voir les liens vers le site de l’Ambassade : https://ng.ambafrance.org/-English-; https://ng.ambafrance.org/-Francais-

Contact : Sonia DARRACQ, Conseillère agricole à l’Ambassade de France au Nigéria (compétence régionale : Nigeria, Bénin, Cameroun, Ghana, Niger, Togo) – sonia.darracq@dgtresor.gouv.fr

image_pdfFichier PDFimage_printImprimer